Ca' Pesaro accueille une exposition sur le portrait vénitien du XIXe siècle qui reconstitue une exposition vieille de 100 ans.


Du 21 octobre 2023 au 1er avril 2024, la Galleria d'Arte Moderna di Ca' Pesaro à Venise présente une exposition sur le portrait vénitien du XIXe siècle qui vise à reconstituer l'exposition de 1923 sur le même thème.

Du 21 octobre 2023 au 1er avril 2024, la Galleria d’Arte Moderna di Ca’ Pesaro à Venise présente l’exposition Il ritratto veneziano dell’Ottocento (Le portrait vénitien du XIXe siècle), qui entend reconstituer l’exposition de 1923 que Nino Barbantini, premier directeur de la Galleria d’Arte Moderna di Ca’ Pesaro, a organisée et mise en place précisément sur le portrait vénitien du XIXe siècle. Cette exposition a connu un grand succès tant auprès du public que de la presse et est encore aujourd’hui considérée comme fondamentale pour la redécouverte de l’art vénitien de tout un siècle, pour l’initiation à la connaissance de ses protagonistes et pour l’appréciation de nombreux chefs-d’œuvre exposés à la Galleria d’Arte Modern di Ca’ Pesaro.

L’initiative inaugure également un nouveau cours pour la Galerie vénitienne et l’activité de Barbantini, visant, au cours des années 1920, à planifier des expositions monographiques significatives sur des périodes ou des protagonistes individuels de l’art italien. Elle constitue également un exemple muséographique valable et précoce d’exposition consacrée à un thème ou à une période précise. Le catalogue établi par Barbantini comprend 241 œuvres de cinquante artistes, parmi lesquels des peintres, des sculpteurs et des miniaturistes, tous actifs du début à l’avant-dernière décennie du siècle. La liste, organisée par ordre alphabétique, contient non seulement de maigres informations biographiques sur les auteurs, mais aussi les noms des propriétaires de l’époque.

Ces informations ont été le point de départ du travail de recherche et d’identification des œuvres cent ans après leur exposition à Ca’ Pesaro. Grâce au succès de l’exposition, nombre d’entre elles sont entrées dans des collections publiques, tandis que d’autres sont restées entre les mains d’héritiers ou, dans une moindre mesure, ont été définitivement perdues.

L’exposition actuelle à Ca’ Pesaro est l’occasion de revoir les visages de nombreux protagonistes de la société, de l’art, de la culture et de la vie d’un territoire étendu qui s’étend de la capitale de la Vénétie au Frioul-Vénétie Julienne. Venise, mais aussi Trévise, Bassano, Padoue, Trieste, Belluno, Udine, Pordenone, Caneva di Sacile, sont les lieux où l’érudit a identifié les spécimens qui témoignent de la grandeur artistique d’un siècle que l’on a voulu oublier au profit de la mythification du précédent.

Image : Francesco Hayez, Matilde Pirovano Visconti, détail (vers 1840 ; huile sur toile ; Collection privée)

Ca' Pesaro accueille une exposition sur le portrait vénitien du XIXe siècle qui reconstitue une exposition vieille de 100 ans.
Ca' Pesaro accueille une exposition sur le portrait vénitien du XIXe siècle qui reconstitue une exposition vieille de 100 ans.


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.