Milan, Tadashi Kawamata apporte ses nids qui transforment l'architecture de Brera


Du 31 mars au 23 juillet 2022, les interventions architecturales de Tadashi Kawamata arriveront à Milan : avec une exposition à l'espace Building et des interventions en plein air, l'artiste japonais apporte ses "nids" dans la ville.

À Milan, la galerie Building accueille, du 31 mars au 23 juillet 2022, l’exposition Nests in Milan de l’artiste japonais Tadashi Kawamata (Hokkaido, 1953). L’exposition, organisée par Antonella Soldaini, est réalisée en collaboration avec l’Académie des beaux-arts de Brera, la galerie d’art de Brera, la Fondazione Cariplo et le Grand Hôtel et de Milan.

Connu dans le monde entier pour ses projets multidisciplinaires, Tadashi Kawamata présente pour la première fois à Milan une série d’installations spécialement conçues pour cette occasion. Il s’agit d’interventions in situ, réalisées en bois, qui prendront place dans les espaces intérieurs du bâtiment et sur sa façade, ainsi que dans les espaces extérieurs d’autres bâtiments du quartier de Brera. Dépassant les limites des lieux fermés et délimités, les interventions de Kawamata, nées d’une réflexion sur le rapport que ses œuvres génèrent avec le contexte social et les relations humaines, viseront non pas tant à impliquer un seul bâtiment, mais à élargir la zone d’intervention de manière à englober une partie du tissu urbain de la ville.

Dans ce cas, il s’agit d’architectures qui, dans le contexte de l’histoire de Milan, ont une valeur civile et culturelle particulière et qui, à travers les installations de l’artiste, subiront un processus de transformation à la fois délicat et spectaculaire. En s’appropriant progressivement les espaces intérieurs et extérieurs (tels que les façades, les balcons, les toits) des bâtiments, à travers une série de constructions obtenues par l’entrelacement de planches de bois pour former une grille inextricable, apparemment légère mais avec une structure solide, Kawamata sollicitera une lecture et une interprétation différentes de leur apparence et de leur signification.

Ce qui unit toutes les interventions, c’est le choix d’un thème unique, celui du nid, un sujet au caractère symbolique fort que Kawamata étudie depuis 1998, lorsque ses constructions, qui avaient souvent des formes abstraites dans le passé, se sont visuellement rapprochées de la représentation d’un nid. Un élément architectural primordial et primitif, dont la forme simple, obtenue avec un matériau naturel comme le bois, a encore plus de valeur lorsqu’on la compare aux constructions beaucoup plus complexes sur lesquelles elle est posée, résultat de stratifications sociales et culturelles.

Tadashi Kawamata est né à Hokkaido en 1953. Il s’est imposé très tôt sur la scène artistique japonaise et internationale. À l’âge de 28 ans, après avoir obtenu son diplôme à l’université des beaux-arts de Tokyo, il a été invité au pavillon japonais de la 40e Biennale de Venise (1982). Il a ensuite participé à la documenta 8 (1987) et 9 (1992). De 1999 à 2005, il est professeur à l’université des beaux-arts de Tokyo et de 2007 à 2019, il enseigne à l’Académie nationale des beaux-arts de Paris. En 2005, il a été nommé directeur artistique de la deuxième Triennale de Yokohama au Japon. Il a réalisé d’importantes interventions sur des sites spécifiques, notamment au Madison Square Park à New York (2008), au Centre Pompidou à Paris (2010), à la Place Vendôme à Paris (2013) et au Palazzo Strozzi à Florence (2013). Il a exposé dans de grands musées internationaux tels que le Meguro Museum of Art à Tokyo (1993), la Kunsthalle de Recklinghausen (1995), la Serpentine Gallery à Londres (1997), le Centre Pompidou Metz, France (2016), le Musée Pouchkine, Moscou (2018) et le MAAT Museum of Art Architecture and Technology, Lisbonne (2019), Japan House, São Paulo, Brésil (2020). En 2021, il a participé à la première édition de la Biennale d’Helsinki avec l’installation in situ Vallisaari Lighthouse. Tadashi Kawamata vit et travaille actuellement entre Paris et Tokyo.

Image : Tadashi Kawamata, The Shower (2017 ; installation in situ ; Naples, Fondazione Made in Cloister, Chiostro della Chiesa di Santa Caterina a Formiello). Photo de Riccardo Piccirillo © Fondation Made in Cloister, Naples, avec l’aimable autorisation de l’artiste.

Milan, Tadashi Kawamata apporte ses nids qui transforment l'architecture de Brera
Milan, Tadashi Kawamata apporte ses nids qui transforment l'architecture de Brera


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.