QUORUM, un festival d'art contemporain, démarre aux thermes de Dioclétien


Du vendredi 9 au dimanche 11 juin 2023 aux Thermes de Dioclétien à Rome, le festival d'art contemporain QUORUM : trois jours d'ateliers, de conférences, de performances, d'expositions, de projections et de musique pour réfléchir à la signification des disciplines culturelles et à leur relation avec la société.

La Quadriennale di Roma et le Museo Nazionale Romano présentent, du vendredi 9 au dimanche 11 juin 2023 aux Thermes de Dioclétien à Rome, QUORUM. Un festival d’art contemporain. Trois jours d’ateliers, de conférences, de performances, d’expositions, de projections et de musique pour questionner le sens des disciplines culturelles et leur relation avec la société. L’entrée est gratuite dans la limite des places disponibles.

“Dans le vaste programme d’initiatives que la Quadriennale di Roma réalise sous la direction artistique de Gian Maria Tosatti, nous avons pensé commencer à combler cette lacune”, a déclaré Umberto Croppi, président de la Quadriennale di Roma. “C’est un début, a-t-il poursuivi, le début expérimental d’un chemin que nous entendons poursuivre dans le temps, avec la perspective de créer un instrument de plus en plus large et participatif qui nous permettra de faire le point sur la production, la critique et la diffusion de l’art contemporain, en Italie et à l’étranger. Avec la prudence et le soin qu’exige une nouvelle créature, mais sans l’ambition d’épuiser une tâche qui demandera du temps et une implication progressive, nous espérons que tous ceux qui s’intéressent à l’un des secteurs les plus vivants de notre culture nous soutiendront par leur participation active”.

"Nous sommes vraiment ravis de participer à la réalisation de QUORUM et de l’accueillir dans les grandes salles des Thermes de Dioclétien, car le Musée national romain est un musée d’archéologie qui interroge et se confronte à la modernité et à la contemporanéité, notamment grâce au dialogue avec des institutions prestigieuses telles que la Quadriennale de Rome", a commenté Stéphane Verger, directeur du Musée national romain. "La relation entre l’ancien et le contemporain a toujours été à la base du processus de transmission intellectuelle et artistique qui façonne le monde dans lequel nous vivons, et la participation à ce festival est une façon pour le musée d’actualiser cette relation composite et multiforme, également représentée par l’exposition L’istante e l’eternità. Entre nous et les Anciens, organisée par Massimo Osanna, Stéphane Verger, Maria Luisa Catoni et Demetrios Athanasoulis, qui se tient actuellement dans les salles I-V’.

L’événement se déroulera dans les quatre grandes Aulae des Thermes, avec un accès dédié depuis la Viale Luigi Einaudi, et accueillera des débats modérés par le directeur artistique de la Quadriennale Gian Maria Tosatti, au cours desquels des artistes, des critiques, des professeurs d’université, des philosophes, des représentants d’institutions, des directeurs et des conservateurs de musées italiens et internationaux, ainsi que des représentants d’espaces à but non lucratif, discuteront.

Parmi les intervenants figurent Nicola Trezzi, directeur et conservateur du Centre d’art contemporain de Tel Aviv - Yafo, Daphne Vitali, conservatrice du Musée national d’art contemporain d’Athènes, Virginia Sommadossi, directrice de la création de Centrale Fies, Massimo Bray, directeur général de Treccani, Francesca Guerisoli directrice artistique Museo d’arte contemporanea di Lissone, Lorenzo Balbi, directeur artistique MAMbo, Alessandro Giuli, président Fondazione MAXXI, Angela Tecce, présidente Fondazione Donnaregina per le arti contemporanee - Museo Madre, Federico Mollicone, président Commissione Cultura della Camera.

Le public aura la possibilité de consulter la nouvelle base de données des archives de la bibliothèque de la Quadriennale via un écran tactile pour une navigation immersive dans son patrimoine sur l’art italien des XXe et XXIe siècles. Le public pourra également participer, le vendredi 9 juin de 17h à 21h, à une séance de dessin ouverte à tous, dans le cadre de la Scuola di Santa Rosa, animée par les artistes Luigi Presicce et Francesco Lauretta, ses fondateurs.

L’exposition Dopodomani (Après demain), organisée par la direction artistique de la Quadriennale, sera ouverte pendant les trois jours, toujours en accès libre, dans la salle XI de la Grande Mosaïque, et sera constituée d’œuvres visant à définir le sentiment avec lequel nous regardons aujourd’hui vers l’avenir. Les artistes participants sont principalement des jeunes, impliqués dans la dernière année d’activités de la Quadriennale, dans ses différentes articulations : Stefano Canto, Lucia Cristiani, Daniele Di Girolamo, Giuseppe Di Liberto, Irene Fenara, Federica Francesconi, Lucas Memmola, Gabriella Siciliano.

Un moment particulier du festival sera la projection du court métrage Quella canzone sei tu (19’38’’) des élèves du lycée classique Goffredo Mameli de Rome, réalisé dans le cadre du concours Archivio del Futuro, promu par la Quadriennale, conçu et réalisé par le Studio Merlini Storti pour sensibiliser les jeunes à l’importance des archives historiques en tant que lieux de conservation de la mémoire.

À l’occasion du festival sera lancé le volume Annuario d’arte italiana 2022, un nouvel outil de suivi de la production critique italienne en 2022. Le volume est publié par Treccani, partenaire éditorial de la Quadriennale, avec lequel il publie également la revue trimestrielle Quaderni d’arte italiana, dont le nouveau numéro intitulé #futuro sera disponible.

Le Festival sera également l’occasion d’une discussion technique entre artistes et espaces à but non lucratif sur les recherches en cours et la possibilité de nouvelles voies de production. La confrontation aura lieu dans deux ateliers qui animeront un pré-festival et dont les résultats seront restitués pendant l’événement. L’atelier consacré aux espaces à but non lucratif verra, entre autres, les interventions d’Edoardo Aruta, BARdaDino - Venise ; Christophe Constantin, co-fondateur de Spazio In Situ - Rome ; Antonella Genuardi (Genuardi/Ruta), L’Ascensore - Palerme. L’atelier “Cosmologie”, quant à lui, réunit les artistes Ambra Castagnetti, Marco Eusepi, Andrea Mastrovito, Agnes Questionmark, Arcangelo Sassolino, Giuseppe Stampone, Eugenio Tibaldi, Gian Maria Tosatti.

Les trois journées se termineront le soir par des performances et des DJ sets, toujours en accès libre dans la limite des places disponibles.

QUORUM fait partie du programme du 95e anniversaire de la Quadriennale, à l’occasion du 150e anniversaire de la proclamation de Rome comme capitale, pour lequel la Fondation a reçu le soutien des services du Premier ministre - Structure de mission des anniversaires nationaux et des événements sportifs nationaux et internationaux.

L’initiative bénéficie du patronage du Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale et de la Chambre de Commerce de Rome.

Photo de Marco Vagnetti.

QUORUM, un festival d'art contemporain, démarre aux thermes de Dioclétien
QUORUM, un festival d'art contemporain, démarre aux thermes de Dioclétien


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.