Égypte, découverte d'un important navire militaire coulé dans la baie d'Aboukir


En Égypte, dans la baie d'Aboukir, non loin d'Alexandrie, un important navire militaire, coulé au IIe siècle avant J.-C., a été découvert.

Le ministèreégyptien du tourisme et des antiquités a annoncé une importante découverte faite par la mission archéologique franco-égyptienne de l’Institut européen d’archéologie sous marine (IEASM), un organisme français de recherche archéologique à but non lucratif. Il s’agit de l’épave d’un navire militaire grec qui a coulé dans la baie d’Aboukir, près d’Alexandrie, à 2,5 km de la côte. Les vestiges d’un cimetière grec ont également été découverts en même temps que le navire. Ces trésors ont été ramenés de l’ancienne ville portuaire d’Héracléion, également connue sous le nom de Thonis, dont les ruines sont à peine immergées dans la mer de la baie. Héracléion était la principale ville portuaire d’Égypte avant la fondation d’Alexandrie en 331 av. J.-C. : ville prospère, elle abritait une importante colonie grecque, les Grecs ayant été autorisés à s’installer dans la ville à la fin de la période pharaonique, où ils ont rapidement acquis du prestige et des positions de premier plan dans la société.

Selon Mustafa Waziri, secrétaire général du Conseil suprême des antiquités, le navire était censé être amarré dans le canal qui longeait le mur sud du temple d’Amon, mais il a coulé en raison de l’effondrement du temple (dû à un tremblement de terre) et de la chute de blocs de pierre au IIe siècle av. Frank Goddio, président et fondateur de l’IEASM, a souligné que la découverte de navires de cette époque reste un événement très rare, et que les navires grecs de ce type étaient totalement inconnus jusqu’à récemment. Le navire, doté d’une quille plate pour la navigation sur le Nil, était à rames et équipé d’une grande voile, comme on peut le constater en observant la base du mât, qui était de taille considérable. Les techniques de construction indiquent que le bateau a été construit en Egypte.

Quant à l’aire funéraire découverte dans un autre quartier de la ville, les vestiges datent du début du IVe siècle avant J.-C. et, selon le ministère, “illustrent magnifiquement la présence de marchands grecs qui vivaient dans cette ville contrôlant l’entrée de l’Égypte à l’embouchure de la branche canopique du Nil”.

Égypte, découverte d'un important navire militaire coulé dans la baie d'Aboukir
Égypte, découverte d'un important navire militaire coulé dans la baie d'Aboukir


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.