Irak, découverte de vestiges d'une ville probablement fondée par Alexandre le Grand


Les vestiges d'une ancienne ville fortifiée ont été découverts en Irak : elle a probablement été fondée par Alexandre le Grand.

Une équipe d’archéologues du British Museum a trouvé en Irak, plus précisément à 10 km au sud-est de la ville de Rania, dans la province de Sulaimaniya (Kurdistan irakien), les vestiges d’une ancienne ville fortifiée, peut-être fondée par Alexandre le Grand: la colonie de Qalatga Darband avait complètement disparu pendant des siècles jusqu’à la découverte actuelle. Cependant, l’existence d’une ville était déjà connue depuis les années 1960, lorsque des photos satellites militaires avaient fourni des preuves d’un ancien plan urbain. La découverte n’a été portée à la connaissance des chercheurs qu’en 1996 : cependant, en raison du régime de Saddam Hussein et de la guerre qui a suivi en Irak, les missions archéologiques n’ont pas pu travailler sur le site. La ville aurait été érigée par Alexandre le Grand en 331 avant J.-C., lors de sa campagne contre Darius III. Le chef de la mission, John MacGinnis, a déclaré au Times : “Il est trop tôt pour le dire, mais nous pensons qu’il s’agissait d’une ville très active sur la route entre l’Irak et l’Iran actuels. On peut imaginer que les habitants fournissaient du vin aux soldats de passage”. La ville, qui se trouvait sur les rives du lac Dokan, était probablement aussi importante pour la production de vin.

Une reconnaissance complète du site a été possible grâce à l’utilisation de drones, mais la confirmation est également venue des fouilles d’où sont sorties des tuiles en terre cuite et des statues grecques et romaines : des découvertes qui, pour ces dernières, suggèrent que la ville aurait pu être sous l’influence d’Alexandre le Grand. Parmi les statues mises au jour, une figure féminine pourrait représenter la déesse Perséphone, et une autre représenterait le mythologique Adonis. On a également découvert des pièces de monnaie et les vestiges de certains bâtiments, dont un grand mur fortifié. Les opérations sur le site, qui ont débuté à l’automne 2016, se poursuivront jusqu’en 2020 : le projet a reçu des subventions du gouvernement britannique dans le cadre du plan d’aide à l’Irak pour la reconstruction des sites historiques détruits par Isis. La prochaine étape consistera à trouver des inscriptions ou d’autres confirmations linguistiques afin d’éclairer davantage les origines de la ville.

Sources : Times - Daily Mail - Independent

Image : le site sur lequel se trouvait Qalatga Darband (copyright British Museum)

Irak, découverte de vestiges d'une ville probablement fondée par Alexandre le Grand
Irak, découverte de vestiges d'une ville probablement fondée par Alexandre le Grand


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.