Les grands noms du jazz photographiés par Jimmy Katz sont exposés à Pérouse


Pour la quatrième année consécutive, la Galleria Nazionale dell’Umbria de Pérouse renouvelle sa collaboration avec les festivals de musique de renommée internationale de la région, tels que Umbria Jazz, L’Umbria che spacca et Trasimeno Music Festival, et ouvre ses salles aux notes de grands musiciens.

Pour l’occasion, du 28 juin au 1er septembre 2019, la Galleria Nazionale dell’Umbria accueille une exposition de Jimmy Katz, photographe primé des plus illustres musiciens de jazz.

L’exposition, intitulée Closed Session by Jimmy Katz, organisée par Marco Pierini et présentée du 28 juin au 1er septembre 2019, rassemble 80 images signées par le grand photographe américain. En plus de deux décennies d’activité, Katz a immortalisé les principaux acteurs de la scène jazz tels que Cassandra Wilson, Herbie Hancock, Sonny Rollins, Keith Jarrett, Ornette Coleman, Chick Corea, Brad Mehldau, Pat Metheny et bien d’autres, avec New York en toile de fond. En studio, dans les clubs, dans les rues, au travail ou au repos, les musiciens sont représentés dans leur intimité la plus grande, imitant ainsi le processus d’improvisation du jazz lui-même.

"Le style que Jimmy Katz a développé au fil des ans est devenu un trait distinctif dans l’iconographie de la photographie de jazz, comparable à la tonalité de la trompette de Louis Armstrong ou au son du saxophone de John Coltrane", déclare Michael Cuscuna, producteur de disques renommé et spécialiste du jazz.

Le catalogue, publié par Silvana Editoriale, contient des textes de Marco Pierini et Luciano Rossetti.

Par ailleurs, du 13 au 21 juillet 2019, Jazz goes to the Museum, le projet développé en collaboration avec Umbria Jazz, double ses rendez-vous avec deux concerts par jour, l’un à midi et l’autre à 15 heures.

Dans la salle Podiani de la Galleria Nazionale dell’Umbria se produira le duo formé par Gianluca Trovesi et Gianni Coscia ; le line-up Gabriele Mirabassi, Roberto Taufic, Cristina Renzetti ; le Fred Hersch Trio ; le duo Fabrizio Bosso et Julian Oliver Mazzariello ; Dino Rubino Trio ; Kenny Barron ; Joachim Kühn ; Benny Green ; le duo Raffaele Casarano et Éric Legnini ; Enrico Zanisi ; Giovanni Guidi ; Daniele di Bonaventura avec Giovanni Ceccarelli et l’invité spécial Jaques Morelenbaum ; Mauro Ottolini et John Patitucci avec les invités spéciaux Danilo Rea et Roberto Gatto.

Le mardi 16 et le jeudi 18 juillet 2019, à 17 heures, des rencontres dédiées à la présentation de livres liés au thème de la musique se tiendront dans la salle pédagogique de la Galerie.

Un après-midi consacré à Fabrizio De André, 20 ans après sa mort, un artiste qui a profondément influencé les coutumes et la culture italiennes, est prévu le mardi 16 juillet.

Elle débutera par la présentation du livre Fabrizio De André. Sguardi randagi (Mondadori Electa, 2018), qui contient plus de trois cents images prises par Guido Harari du célèbre auteur-compositeur-interprète entre 1979 et 1988.

Il est suivi par Amico Faber. Fabrizio De André raccontato da amici e colleghi (Hoepli), édité par Enzo Gentile. “Comprendre les mots est important, mais l’esprit et l’atmosphère qui se dégagent de ses œuvres, ce magnétisme doux et mélancolique ainsi que la passion qui se dégage de ses chansons sont avant tout le résultat de la voix de Fabrizio”, selon les termes de la préface de Wim Wenders.

Le jeudi 18 juillet, nous reviendrons aux ambiances jazz, avec la présentation du livre d’images Art Kane. Harlem 1958, publié par Archivial Fiene Arta à l’occasion du 60e anniversaire du célèbre cliché A great day in Harlem, qui immortalise un groupe de 54 grands musiciens et peut être considéré comme l’icône même de la musique de jazz. Le volume est enrichi de nombreuses images inédites, de préfaces de Quincy Jones et Benny Golson et d’une introduction de Jonathan Kane, musicien et fils du célèbre photographe.

Grâce à un accord entre la Galleria Nazionale dell’Umbria et les deux festivals, tous les mélomanes qui viendront au musée avec un billet pour l’un des concerts du Trasimeno Music Festival (du 29 juin au 5 juillet) et d’Umbria Jazz 2019 (du 12 au 21 juillet) pourront visiter les collections et l’exposition en ne payant que le droit d’entrée réduit spécial (4,00 €).

Jimmy Katz est né à New York en 1957 et, après avoir été diplômé du Bowdoin College en 1980, il a travaillé comme alpiniste, skieur de l’extrême et photographe pour des magazines spécialisés. Son intérêt pour le jazz est né au Carnegie Hall, où, à l’âge de seize ans, il a entendu pour la première fois Thelonious Monk et Art Blakey. Depuis lors, le jazz a accompagné sa vie de manière indélébile, même dans les moments les plus extrêmes, comme une nuit glaciale au Pérou passée à écouter Coltrane dans l’espoir de ne pas être emporté par une montagne (à 6 000 mètres d’altitude) avec son compagnon d’expédition. En 1991, il abandonne l’alpinisme et entame une carrière de photographe. Il retourne à New York, où il commence à photographier des musiciens de jazz, travaillant pour de grandes maisons de disques. Il réalise les images d’au moins trois cents pochettes d’albums, et ses photographies sont publiées dans de nombreuses publications spécialisées dans le jazz, dont JazzTimes. À deux reprises, en 2006 et 2011, il a reçu le “Award for Excellence in Photography” décerné par la Jazz Journalist Association. Amateur de jazz (il possède une collection de plus de 4 000 disques vinyles), il a un profond respect pour les musiciens et la musique qu’ils créent. Cela se ressent dans son travail de photographe, qui reflète pleinement sa passion pour cette forme d’art. Récemment, il a également commencé à travailler en tant qu’ingénieur du son et vidéaste, principalement pour des enregistrements en direct dans des clubs de jazz new-yorkais, en particulier au Smalls Jazz Club. Dans le cadre de cette nouvelle activité, il a travaillé sur plus de trente CD. Parmi les artistes avec lesquels il a travaillé, on peut citer Mark Turner, Jason Palmer, Miguel Zenon, Miles Okazaki, Avishai Cohen, Ari Hoenig, Lage Lund, Frank Kimbrough, Greg Hutcherson & Johnathan Blake.

Horaires : du mardi au dimanche de 8h30 à 19h30, le lundi de 12h à 19h30 (dernière admission à 18h30).

Prix des billets : plein tarif 8 €, tarif réduit 4 € (sur présentation d’un billet pour l’un des concerts du Trasimeno Music Festival ou d’Umbria Jazz) ; tarif réduit 2 € pour les 18-25 ans. Pour les différentes catégories, veuillez consulter le site web du Perugia Museo Città en cliquant ici.

Sur la photo : Jimmy Katz, Joe Lovano

Source : communiqué de presse

Les grands noms du jazz photographiés par Jimmy Katz sont exposés à Pérouse
Les grands noms du jazz photographiés par Jimmy Katz sont exposés à Pérouse


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.