Charles Quint à Mantoue et une grande exposition sur Rubens : la saison d'exposition 2023 de la Fondazione Palazzo Te


La saison d'exposition 2023 de la Fondazione Palazzo Te explorera le rôle de Mantoue dans la construction des idéaux de la société européenne moderne à partir du XVIe siècle. Une exposition-dossier sur Charles Quint à Mantoue et, à l'automne, une grande exposition sur Rubens.

Mantoue :l’Europe des villes est le titre de la saison d’exposition 2023 de la Fondazione Palazzo Te qui, du 24 mars 2023 au 7 janvier 2024, explorera le rôle de la ville de Mantoue dans la construction des idéaux et des valeurs de la société européenne moderne à partir du XVIe siècle.

Réalisée en collaboration avec la municipalité de Mantoue et le Museo Civico di Palazzo Te, la saison d’exposition réfléchira à la naissance et à la consolidation du sentiment européen commun, compris comme l’expression des intentions scientifiques, historiques et philosophiques qui ont caractérisé les différents États membres depuis les temps les plus reculés. De la culture classique à la modernité, l’histoire de l’Europe a été caractérisée par des transformations nécessaires pour suivre les relations et les développements des États nationaux et supranationaux, et non moins les politiques culturelles des gouvernements successifs.

“Au cours de ces années, les fondements culturels d’une pratique politique qui fonctionne encore aujourd’hui dans la difficile coexistence de l’État de pouvoir et de l’État de droit, de la religion et de la laïcité, de la mobilisation économique, de la prospérité et de la pauvreté, de la guerre et de la paix, ont été jetés. Une pratique de la raison et de la liberté”, explique Stefano Baia Curioni, directeur de la Fondazione Palazzo Te. “C’est à cette pratique de la liberté, politique, économique, culturelle et artistique, que la Fondazione Palazzo Te dédie le programme 2023”.

Le programme d’exposition s’ouvre le 24 mars avec l’ exposition-dossier L’empereur et le duc. Carlo V in Mantova curated by Marsel Grosso and Daniela Sogliani, qui présentera jusqu’au 25 juin 2023 le Portrait de Charles Quint avec le chien peint par Jakob Seisenegger en 1532, concédé par le Kunsthistorisches Museum de Vienne, en dialogue avec le Portrait de Federico II Gonzaga dans la reproduction 1:1 du célèbre tableau de Titien réalisée par la Fondation Factum, à partir du scan haute résolution de l’œuvre aujourd’hui conservée au Musée du Prado à Madrid.
Les chroniques racontent que Charles Quint arriva à Mantoue le 24 mars 1530 et entra dans la ville avec de grandes festivités, y restant vingt-cinq jours ; un seul metteur en scène fut chargé de concevoir la toile de fond de l’événement : Giulio Romano. Un événement qui fut une synthèse de diplomatie, de stratégie militaire et de politique culturelle où l’alliance entre Charles Quint et Frédéric II Gonzague devint un art.
L’exposition présente des lettres provenant des archives de l’État de Mantoue, une gravure de Giovanni Britto provenant de l’Istituto Centrale per la Grafica de Rome et représentant Charles Quint en armure, la Chronique du voyage de l’empereur en Italie provenant de la bibliothèque universitaire de Pavie et un dessin de l’atelier de Giulio Romano pour les décorations triomphales.

Le programme se poursuivra le 7 octobre 2023 avec la grande exposition d’automne Le regard de Rubens sur le Palazzo Te. Peinture, transformation et liberté, organisée par Raffaella Morselli et promue en collaboration avec le Museo di Palazzo Ducale de Mantoue et la Galleria Borghese de Rome, dans le cadre de l’initiative Rubens ! La naissance d’une peinture européenne. Présentée jusqu’au 7 janvier 2024, l’exposition illustrera la carrière de l’artiste flamand, en montrant comment les suggestions de la Renaissance élaborées au cours de ses années mantouanes et italiennes se sont poursuivies, évoluant, dans sa peinture de maturité, pour rester comme un héritage intellectuel et artistique à ses élèves. Les œuvres exposées dans les salles du Palazzo Te visent à mettre en évidence le dialogue avec les mythes et l’interprétation de Giulio Romano, mais aussi l’harmonie ininterrompue avec la Renaissance et la fable mythologique: c’est là que Rubens a transformé son monde en un langage universel capable de s’adresser à toutes les cours d’Europe. Cet important projet bénéficie de la collaboration de prestigieux musées italiens et internationaux et d’un comité scientifique composé des chercheurs Raffaella Morselli, Sabine van Sprang, Betsy Wieseman, Bert Watteeuw, Francesca Cappelletti et Stefano L’Occaso.

La collaboration entre la Fondazione Palazzo Te et la Fondation Factum se poursuivra en 2023 avec la création de deux fac-similés pour les expositions de la saison. Les œuvres originales (le Portrait de Federico II Gonzaga de Titien conservé au Musée du Prado et le tableau de Rubens L’Extase de Grégoire le Grand pour l’exposition d’automne) ont été numérisées à très haute résolution, produisant des copies visuellement parfaites dans les moindres détails, en collaboration avec les institutions.

Cette année encore, la Fondazione Palazzo Te présente deux importantes opportunités d’étude approfondie : Jeudi 30 mai 2023 Rubens’ gaze on Giulio Romano, un premier webinaire organisé par la conservatrice Raffaella Morselli avec les contributions de nombreux chercheurs anticipant le contenu de l’exposition d’automne ; du 6 juin au 7 juillet 2023 For a Europe of Culture, un cycle de cinq conférences en ligne organisées par Stefano Baia Curioni et Cristina Loglio avec des invités internationaux, d’importants chercheurs et des politiciens sur le thème de l’Europe, la maison d’une pratique culturelle et artistique capable de préserver la valeur de la liberté. Le cycle Per un’Europa della cultura ouvre la quatrième édition de la Scuola di Palazzo Te, qui s’articule également cette année autour des modules Fare Arte, Studiare Arte et Pensare Arte, avec la participation des universitaires Guido Rebecchini, Stefania Gerevini et du chorégraphe Virgilio Sieni.

Parallèlement à la recherche, de mars à septembre, la Fondation propose au public, en collaboration avec les Amici di Palazzo Te et les associations culturelles locales, un riche programme public de plus de trente rendez-vous de musique, de danse et de théâtre. De nouvelles rencontres et conférences sont également prévues à l’automne.

La saison d’exposition Mantoue et l’Europe des villes est promue par la ville de Mantoue, produite et organisée par Palazzo Te, avec la contribution de la Fondazione Banca Agricola Mantovana, en synergie avec la ville d’art et de culture de Mantoue.

Image : Jakob Seisenegger, Portrait de Charles Quint avec un chien, détail (1532 ; huile sur toile ; Vienne, Kunsthistorisches Museum, Gemäldegalerie)

Charles Quint à Mantoue et une grande exposition sur Rubens : la saison d'exposition 2023 de la Fondazione Palazzo Te
Charles Quint à Mantoue et une grande exposition sur Rubens : la saison d'exposition 2023 de la Fondazione Palazzo Te


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.