L'un des plus anciens labyrinthes d'Europe ouvre régulièrement ses portes au public.


Ouvert du 21 avril 2024 au mois d'octobre, le labyrinthe fait partie de la demeure historique de Castello Bufalini, située à San Giustino dans la province de Pérouse.

Les visiteurs du château Bufalini, un rare exemple de demeure historique presque intacte dans son mobilier, situé à San Giustino dans la province de Pérouse, pourront, à partir du dimanche 21 avril 2024 et jusqu’en octobre, visiter le labyrinthe situé à l’intérieur de l’un des plus grands et des plus importants jardins italiens à la française de l’Ombrie. Le château, qui appartient au MiC, la direction régionale des musées de l’Ombrie, est né en tant que forteresse militaire de la municipalité de Città di Castello pour défendre les frontières de l’État pontifical et a été transformé au milieu du XVIe siècle par la famille Bufalini en une villa de délices surplombant le paysage des Apennins. Entre la fin du XVIIe siècle et le début du XVIIIe siècle, son parc a été organisé en sept zones principales délimitées par des chemins périmétriques au bord du fossé et du mur d’enceinte. L’une d’entre elles était occupée par le labyrinthe créé pour le divertissement des seigneurs et formé de hautes haies de buis. Le tracé, d’une superficie d’environ 670 mètres carrés, est de forme trapézoïdale avec trois centres distincts, avec un seul accès, sur les côtés duquel furent plantés, le 4 novembre 1694, deux cyprès encore vivants, qui comptent parmi les plus anciens arbres du jardin. Les archives du château contiennent quelques dessins relatifs à sa conception et à sa construction, en particulier un plan daté de 1706, le Pianta del palazzo e giardino della villa di S. Giustino dei sign.ri March.si Bufalini, qui permet de constater que son tracé n’a pas changé au cours des siècles. Cela suggère qu’au moins une partie des buis sont ceux qui ont été enterrés en 1692, ce qui fait du labyrinthe de Castello Bufalini l’un des plus anciens d’Europe.

Le labyrinthe n’est pas seulement une œuvre botanique exceptionnelle, mais une idée ésotérique qui se transforme en expérience“, explique Costantino D’Orazio, directeur des Musées nationaux de Pérouse - Direction régionale Musées Ombrie, ”c’est pourquoi la réouverture du labyrinthe du château Bufalini enrichit le charme d’un lieu qui réservera de nombreuses surprises au public dans les années à venir".

L’ouverture au public de l’un des labyrinthes de haies les plus intéressants du panorama italien“, déclare Veruska Picchiarelli, directrice du château Bufalini, ”fait partie d’un processus de récupération et de réévaluation d’autres zones, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, de l’ensemble du complexe, qui conduira, à partir des prochains mois, au doublement et au réaménagement total du parcours de visite".

L'un des plus anciens labyrinthes d'Europe ouvre régulièrement ses portes au public.
L'un des plus anciens labyrinthes d'Europe ouvre régulièrement ses portes au public.


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.