Venise, les salles du Palazzo Reale ouvrent au public après 22 ans de travaux


À Venise, le palais royal s'ouvre enfin au public: l'édifice qui fut habité tour à tour par les Bonaparte, les Habsbourg et les Savoie est exposé après 22 ans de travaux de restauration. Il peut être visité à partir du musée Correr.

Les salles du Palais royal de Venise enfin ouvertes au public: après la réouverture des Giardini Reali (Jardins royaux), voici un nouveau retour important pour la ville, avec l’un des espaces les plus représentatifs de son histoire politique et culturelle du XIXe siècle. Après un long et exigeant travail de restauration, vingt pièces du Palais royal de Venise seront ouvertes au public à partir du 15 juillet (le parcours de visite se fait à partir de l’intérieur du musée Correr). Il s’agit des appartements privés originaux utilisés par les membres de pas moins de trois maisons régnantes (Bonaparte, Habsbourg, Savoie) tout au long du XIXe siècle et jusqu’en 1920.

Il s’agit de l’achèvement d’un travail commencé en 2000, basé sur un projet de récupération scientifique de la Fondazione Musei Civici di Venezia et du Conseil municipal de Venise, avec le soutien de la Surintendance et l’appui décisif du Comité français pour la sauvegarde de Venise et de mécènes du monde entier. Les nouvelles salles sont toutes décorées et pour la plupart somptueusement tapissées de tapisseries qui reproduisent les dessins originaux, tandis que le mobilier original provient du Palais Royal et, après des événements complexes et des déménagements, revient enfin occuper l’espace qu’il mérite.

Un palais royal dans la ville marquée par le palais des Doges: à quelques pas du palais des Doges se trouve, tout aussi magnifique, le palais qui a été habité par ceux qui ont gouverné Venise au lendemain de la chute de la République Sérénissime, à savoir Napoléon Bonaparte, les Habsbourg et enfin les Savoie. Chacun des occupants a voulu résider à Venise dans son propre appartement, aménagé et meublé selon ses passions et le goût du moment. Il en résulte un échantillon de l’histoire de l’art et du costume, du début du XIXe siècle aux années 1920. Les appartements royaux occupent le versant nord du Piano Nobile des Procuratie Antiche et donnent sur les jardins royaux et le bassin Saint-Marc. Ils sont parallèles aux salles d’exposition du musée Correr, qui s’ouvrent à leur tour sur la Piazza.

Il s’agit de grandes pièces élégantes, d’une superficie d’environ 850 mètres carrés, chacune décorée selon le style des hôtes qui y ont vécu à certaines époques. La décoration et le mobilier sont à la hauteur des têtes couronnées qui y ont séjourné plus ou moins longtemps. De Napoléon à François-Joseph et l’impératrice Sissi, en passant par Maximilien de Habsbourg, empereur du Mexique, Victor Emmanuel de Savoie et Umberto Ier. L’histoire italienne et européenne est passée par ces salles. Une fois l’époque des rois et des empereurs révolue, ces salles sont devenues des bureaux et des archives à la disposition de l’État et de ses fonctionnaires, ce qui a inévitablement entraîné la suppression de la plupart des décorations et du mobilier existants.

Les salles du Palais Royal Les salles du
Palais royal
Les salles du Palais Royal Les salles du Palais
Royal
Les salles du Palais Royal Les salles du Palais
Royal
Les salles du Palais Royal Les salles du Palais
Royal
Les salles du Palais Royal Les
salles
du Palais Royal
Les salles du Palais Royal Les
salles
du Palais Royal
Les salles du Palais Royal Les
salles
du Palais Royal
Les salles du Palais Royal Les
salles
du Palais Royal
Les salles du Palais Royal Les
salles
du Palais Royal
Les salles du Palais Royal Les salles du Palais
Royal

“La municipalité de Venise et la Fondazione Musei Civici ”, a commenté le maire Luigi Brugnaro, “ continuent de prendre soin de leur patrimoine culturel et artistique inestimable. La réouverture de ces 20 salles du Palazzo Reale marque une nouvelle étape fondamentale dans le réaménagement de toute la zone de Marciana, qui, avec le Rialto et l’Arsenale, constitue le cœur de l’histoire de Venise, qui dure maintenant depuis plus de 1600 ans. Enfin, je tiens à remercier tous les mécènes qui, dans un esprit de subsidiarité entre le secteur public et le secteur privé, ont démontré leur amour pour notre ville et ont contribué à la sauvegarde de son joyau”.

La présidente des Musei Civici di Venezia, Mariacristina Gribaudi, rappelle que “l’ouverture des Sale Reali coïncide avec le doublement de l’espace muséal Correr, un retour extraordinaire à la ville, qui aura ici des témoignages de l’histoire politique mais aussi des coutumes et des arts vénitiens du XIXe siècle”. Selon la directrice Gabriella Belli, "du point de vue de l’histoire de l’art vénitien, le Palazzo représente un coup dur pour le XIXe siècle qui, pendant des décennies, a été confié au mythe négatif de la chute de Venise et, avec elle, de la fin de toute magnificence artistique. Aujourd’hui, ce XIXe siècle vénitien troublé trouve le lieu de sa revanche’.

Dans cette renaissance, la Fondazione Musei Veneziani et la municipalité de Venise ont été rejointes par le Comité français pour la sauvegarde de Venise, présidé par Jérôme-François Zieseniss, qui a su associer à cette grande entreprise des mécènes du monde entier. “Entre la chute de la Sérénissime en 1797 et la naissance de la Biennale en 1895, commente Zieseniss lui-même, Venise semblait avoir disparu de la scène artistique européenne. Or, le Palazzo Reale, véritable encyclopédie des arts décoratifs du XIXe siècle, est le chaînon manquant de l’histoire millénaire du génie de Venise”.

Les travaux ont commencé en 2000 avec la restauration des grands appartements d’État, qui faisaient déjà partie du musée Correr: le portique qui donne accès au palais royal et à la place Saint-Marc, le Scalone d’Onore, le Vestibolo d’onore, la salle de bal et le plafond de la salle du trône. Dans la deuxième phase (2006-2012), l’intervention a concerné les appartements de Sissi et, immédiatement après, certaines pièces de l’appartement de Maximilien de Habsbourg, empereur du Mexique. La troisième campagne de restauration (2013-2014) a concerné les pièces et le mobilier (très raffiné) du cabinet de travail de l’empereur, de la salle d’audience, de la salle des chambellans et du salon du roi Umberto. Entre 2015 et 2016 a été mené le projet Sublime Canova, conçu par la directrice Gabriella Belli pour mettre en valeur les magnifiques collections Canova du Correr: magistralement présentées dans trois salles, dont deux font partie du Palazzo Reale, dont la restauration a été soutenue par le Comité français pour la sauvegarde de Venise et la Fondation internationale de Venise.

Les travaux récemment achevés sur les appartements de Maximilien et des Rois d’Italie complètent la restauration complète du Palazzo. La restauration, dans toutes ses phases, a été minutieuse: aucun détail n’a été négligé, à commencer par la tapisserie d’origine qui, comme l’ébénisterie, a été réalisée par des artisans vénitiens capables de créer dans la lagune des tissus et des meubles pouvant être comparés à ceux des plus grands fabricants internationaux.

Venise, les salles du Palazzo Reale ouvrent au public après 22 ans de travaux
Venise, les salles du Palazzo Reale ouvrent au public après 22 ans de travaux


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.