Lac de Turano, à voir: itinéraire en cinq étapes


Que voir au lac de Turano, dans le Latium, près de Rieti: un itinéraire en cinq étapes à ne pas manquer.

Le lac Turano est sans aucun doute l’un des endroits les plus pittoresques du Latium, avec ses panoramas évocateurs, sa grande biodiversité et ses villages enchantés où le temps semble s’être arrêté. Le lac Turano est un bassin artificiel situé dans la partie orientale de la Sabine, dans la province de Rieti, à la limite du parc naturel régional du mont Navegna et du mont Cervia. À un peu plus d’une heure du centre de Rome, il est possible de se réfugier dans un environnement encore intact, de gravir les nombreux sentiers qui partent du lac de Turano, mais il est également facile de se laisser gagner par la grande hospitalité des habitants de ces lieux et de se perdre dans les nombreux panoramas suggestifs que l’on peut rencontrer en se promenant dans les rues riches d’histoire de ses villages. Castel di Tora et Colle di Tora, mais aussi Ascrea, Antuni et Paganico Sabino, il existe de nombreux petits et grands joyaux du lac Turano qui, encore loin des itinéraires bondés du tourisme de masse, ne demandent qu’à être découverts à un rythme lent et avec le cœur ouvert. Voici cinq étapes à ne pas manquer lors de votre voyage au lac Turano.

1. Colle di Tora

Quelques maisons d’un blanc incomparable qui semblent émerger directement des eaux turquoises du lac de Turano. Le village de Colle di Tora est situé sur une péninsule qui s’avance vers le centre du lac de Turano où se reflètent les vertes collines boisées. Le cœur du village est l’église romane de San Lorenzo, mais ce qui attire les touristes et les visiteurs dans ce petit village de moins de 400 habitants, c’est avant tout l’atmosphère détendue qui règne dans chaque recoin et les vues absolument époustouflantes que l’on peut admirer en se promenant dans les ruelles et les rues étroites. Tout autour de Colle di Tora, la nature est le protagoniste absolu et la juxtaposition des verts des bois avec les mille couleurs du lac est vraiment suggestive. Il est alors impossible de ne pas se laisser tenter par les nombreux plats traditionnels de la Sabine que l’on trouve sur les tables de Colle di Tora et de Castel di Tora, tout proche.

Colle di Tora. Photo de David De Benedetti
Colle di Tora. Photo de David De Benedetti

2. Ascrea

Plus que couchée sur les pentes abruptes de la montagne qui surplombe le lac Turano, Ascrea est l’endroit idéal pour s’immerger dans la culture et les traditions de ces lieux. C’est de là que partent de nombreuses excursions, dont un spectaculaire sentier muletier menant aux anciennes ruines de Mirandella. À près de 800 mètres d’altitude, Ascrea offre une vue imprenable sur le lac et les montagnes environnantes, mais c’est le village lui-même qui recèle d’importants trésors que l’œil averti saura saisir, comme les traces de l’ancien château et les murs de l’église attenante.

Ascrea
Ascrea. Photo Pro Loco Ascrea

3. Paganico Sabino

Les traces des premiers établissements de Paganico Sabino remontent au IIIe siècle avant J.-C., mais c’est toute l’histoire de ce splendide village du lac Turano qui est riche et variée. Le village de Paganico Sabino présente de nombreux points d’intérêt, à commencer par ses nombreuses églises qui abritent d’importantes œuvres d’art, mais aussi les nombreux sentiers naturels qui partent d’ici pour explorer le lac, avec ses vues uniques, et les collines environnantes. Dans la réserve naturelle du mont Navegna et du mont Cervia, il existe de nombreux sentiers adaptés à tous les goûts et à tous les niveaux de difficulté. La zone des Grottes, située entre 630 et 780 mètres d’altitude sur le versant sud-ouest du mont Cervia, est particulièrement fascinante. Elle se caractérise par la présence de parois rocheuses escarpées qui interrompent à plusieurs reprises la pente abrupte de la montagne.

Paganico Sabino. Photo Pro Loco Paganico Sabino
Paganico Sabino. Photo Pro Loco Paganico Sabino

4. Les cascades de Vallocchie

À quelques kilomètres de Castel di Tora se trouve un lieu magique où la nature règne en maître. Les Vallocchie Waterf sont accessibles par un beau sentier qui traverse une végétation luxuriante entre des escaliers et des passerelles en bois jusqu’à une série de petits lacs créés par plusieurs chutes d’eau. Un escalier naturel mène au point le plus pittoresque de cette excursion, où l’eau fait un bond d’environ 30 mètres entre les rochers calcaires. À ses pieds se trouve une clairière qui semble sortir d’un livre de contes de fées et où l’on a l’impression qu’à tout moment on peut rencontrer une fée ou un elfe, tant elle est suggestive.

Vallocchie Waterf
Cascades de Vallocchie. Photo de Luca Jannace

5. Le mont Antuni

Du haut de sa colline, l’ancien village d’Antuni observe paisiblement la vie sur les rives du lac Turano. Relié à la terre ferme par une mince ligne de terre, Antuni est un village abandonné depuis près de 80 ans, depuis qu’il a été accidentellement bombardé pendant la Seconde Guerre mondiale, mais il conserve un charme particulier. De longs et minutieux travaux de restauration menés sur l’initiative de la municipalité de Castel di Tora ont permis de retrouver les vestiges de l’ancien village médiéval avec ses murs de défense, mais aussi de nombreux édifices remarquables comme le palais Del Drago. Pour ceux qui souhaitent marcher un peu plus, il est également possible de visiter l’ermitage de San Salvatore, qui se trouve presque au niveau de l’eau du lac et qui abrite dans sa grotte naturelle de splendides fresques du XVIIe siècle. L’accès n’est autorisé que dans le cadre d’une visite guidée organisée par l’association Camminando Con (informations et réservations sur le site de l’association).

Entrée du village d'Antuni. Photo Pro Loco Rome
Entrée du village d’Antuni. Photo Pro Loco Roma

Lac de Turano, à voir: itinéraire en cinq étapes
Lac de Turano, à voir: itinéraire en cinq étapes


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.