Fonds en or de Suisse. Les Carabinieri récupèrent deux œuvres de la collection de la Galleria dell'Accademia de Florence


Deux panneaux à fond d'or récupérés par le département opérationnel du commandement de la protection du patrimoine culturel des carabiniers entrent dans la collection de la galerie florentine de l'Accademia.

Deux tableaux exportés illégalement et confisqués par le département opérationnel du commandement de la protection du patrimoine culturel des carabiniers et destinés à la collection de la célèbre galerie florentine ont été présentés aujourd’hui à la galerie de l’Accademia à Florence.

Deux tableaux à fond d’or qui, jusqu’en 2003, appartenaient à une collection privée florentine, ont été illégalement exportés à Chiasso, en Suisse, et cachés dans un coffre-fort privé. En 2006, des enquêtes ont été lancées sous la coordination du ministère public de Rome et uneassociation criminelle composée de professionnels italiens et d’un antiquaire londonien impliqué dans l’exportation illicite de biens culturels a été identifiée. Les deux œuvres sont revenues en Italie en 2009 ; en 2017, elles ont été annexées au patrimoine de l’État et l’année suivante, elles ont été confiées à la Galleria dell’Accademia de Florence.

L’une des œuvres représente saint Jérôme et saint Julien, est datée d’environ 1385 et est attribuée à Niccolò di Pietro Gerini, peintre ayant travaillé à Florence entre la fin du XIVe et le début du XVe siècle ; l’autre œuvre représente la Madone de l’humilité céleste avec un saint martyr, un saint évêque, saint Pierre et saint Jean l’Évangéliste et était destinée à la dévotion privée. Le panneau peut être attribué avec certitude au maître de la chapelle Bracciolini, un peintre inconnu, probablement actif de 1385-90 à 1420 environ à Pistoia et dans les environs, et peut être daté d’environ 1400.

Cecilie Hollberg, directrice de la Galleria dell’Accademia à Florence, a déclaré : “Le département des carabiniers pour la protection des biens culturels a une fois de plus effectué un travail minutieux et persévérant, un effort qui, avec la cession à la galerie, s’achève à la grande satisfaction de tous. Comme il s’agit de peintres importants, nous nous ferons un plaisir de trouver un emplacement pour les deux panneaux qui ne soit pas surdimensionné et donc gérable. La qualité picturale ainsi que les couleurs, surtout de Gerini, dont nous avons d’autres œuvres au musée, sont exceptionnelles. Quant au Maître de la Chapelle Bracciolini, c’est la première œuvre qui nous parvient, une rareté absolue. Depuis trois ans que je suis directeur de ce musée, nous avons réussi à acquérir une douzaine de nouvelles œuvres que nous présenterons dans une exposition en janvier”.

Les deux œuvres seront visibles par le public à partir du 14 janvier 2019 dans le cadre de l’exposition temporaire"Nouvelles acquisitions entre 2016 et 2018".

Image : Maître de la Chapelle Bracciolini - recto

Fonds en or de Suisse. Les Carabinieri récupèrent deux œuvres de la collection de la Galleria dell'Accademia de Florence
Fonds en or de Suisse. Les Carabinieri récupèrent deux œuvres de la collection de la Galleria dell'Accademia de Florence


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.