La Judith de Toulouse attribuée au Caravage a été achetée par un particulier. Qui la prêtera à un grand musée


La Judith de Toulouse, tableau attribué au Caravage mais sur lequel planent de nombreux doutes, a été achetée par un collectionneur privé qui la prêtera à un grand musée international.

La Judith décapitant Holopherne, dite Judith de Toulouse, œuvre découverte en 2014 (à Toulouse, précisément) et attribuée au Caravage (Milan, 1571 - Porto Ercole, 1610), vient d’être achetée à un particulier, malgré les nombreux doutes et le scepticisme de plusieurs chercheurs spécialistes du Caravage (parmi les partisans, Nicola Spinosa et Éric Turquin, ce dernier étant l’un des découvreurs du tableau, et parmi les détracteurs, Mina Gregori, Gianni Papi, Giovanna Sapori et Alessandro Zuccari). Les sceptiques sont convaincus qu’il s’agit d’une œuvre de Louis Finson (Bruges, 1580 - Amsterdam, 1617), un peintre flamand très proche du maître lombard.

Turquin, qui a mené une impressionnante campagne médiatique autour de l’œuvre, a annoncé hier soir que le Judith ne serait plus mis aux enchères jeudi comme prévu, car un acheteur s’est manifesté : “nous avons reçu une offre qui n’a pas pu être transmise aux propriétaires de l’œuvre”, a déclaré l’érudit au quotidien Le Figaro. Le fait que l’offre émane d’un collectionneur proche d’un grand musée a convaincu les vendeurs de l’accepter".

La transaction est donc confirmée, mais sur le prix, souligne Turquin, la plus grande confidentialité est de mise : “J’ai signé un accord confidentiel avec les propriétaires. L’acheteur est un collectionneur privé qui prêtera certainement l’œuvre à un grand musée international”. Turquin avait estimé l’œuvre entre 100 et 150 millions d’euros, mais les nombreux doutes qui entouraient le tableau en janvier avaient conduit l’État français (qui pouvait faire valoir son droit de préemption) à se retirer des négociations et à laisser l’œuvre se retrouver sur le marché. C’est donc finalement un particulier qui a remporté le tableau litigieux.

Photo : Attribué au Caravage ou à Louis Finson, Judith et Holopherne (1606-1607 ; huile sur toile, 144 x 173,5 cm ; Toulouse, Collection privée)

La Judith de Toulouse attribuée au Caravage a été achetée par un particulier. Qui la prêtera à un grand musée
La Judith de Toulouse attribuée au Caravage a été achetée par un particulier. Qui la prêtera à un grand musée


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.