Quatre dalles étrusques peintes inédites retrouvées à Cerveteri exposées au public


Quatre dalles étrusques peintes inédites, retrouvées à Cerveteri en 2019, sont présentées au public. Elles seront exposées en permanence dans le nouvel Antiquarium de Pyrgi, dans le château de Santa Severa.

A l’occasion des Journées Européennes de l’Archéologie, la Soprintendenza Archeologia, Belle Arti e Paesaggio de la Province de Viterbe et de l’Etrurie méridionale, en accord avec la Guardia di Finanza (Douanes et Accises), a présenté ce matin la récupération par le Département de Rome d’un groupe de quatre dalles étrusques peintes, saisies à Cerveteri lors d’une opération de lutte contre le trafic clandestin de matériel archéologique.

Les dalles récupérées par la Guardia di Finanza ont enrichi le récent rapatriement d’une grande série de dalles fictives peintes du même type: elles représentent quatre nouvelles scènes inédites à thèmes rituels et mythologiques, dans lesquelles on peut reconnaître la main d’excellents maîtres de la peinture antique, en particulier dans les visages de certains personnages.

Après la récupération, une série d’ analyses technico-scientifiques et d’interventions de conservation ont confirmé qu’il s’agit d’œuvres étrusques originales à dater des dernières décennies du VIe siècle avant J.-C., d’une valeur historique et archéologique exceptionnelle, d’autant plus qu’elles sont presque intactes, avec un état de conservation comparable aux séries trouvées à Cerveteri au XIXe siècle, connues sous le nom de Campana et Boccanera, aujourd’hui conservées au Musée du Louvre et au British Museum respectivement. Les dalles racontent des histoires telles que le combat entre Achille et Penthésilée, dans lequel la reine des Amazones se jette sur le héros grec qui la vainc ; une héroïne avec un arc, engagée dans une course à pied, brandissant une branche (peut-être le défi entre la chasseresse Atalante et son futur époux Mélanione) ; le messager des dieux Hermès, l’étrusque Turms, escortant une femme en train de se dévoiler (peut-être une partie d’une peinture du Jugement de Pâris) ; enfin, une paire d’haruspices à l’œuvre: Des prêtres étrusques capables d’interpréter la volonté des dieux.

Aujourd’hui, grâce au travail conjoint de protection et de valorisation du ministère et de lutte contre la criminalité culturelle de la police, ces chefs-d’œuvre de l’art étrusque ont été rendus à l’État et, à partir d’aujourd’hui, au public. De plus, les importants travaux de restauration réalisés par la Surintendance ont permis de rehausser la vivacité des couleurs.

Les dalles trouveront leur place définitive, à côté de toutes les autres terres cérétanes du même type, dans l’exposition permanente du nouvel Antiquarium de Pyrgi, que la Surintendance est en train d’aménager dans les espaces mis à disposition par la région du Latium à l’intérieur du château de Santa Severa (Santa Marinella, RM).

Quatre dalles étrusques peintes inédites retrouvées à Cerveteri exposées au public
Quatre dalles étrusques peintes inédites retrouvées à Cerveteri exposées au public


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.