Le docu-film Edward Hopper arrive au cinéma


Edward Hopper sera la vedette du prochain rendez-vous de La Grande Arte al Cinema, la programmation de Nexo Digital dédiée à l'art. Les 9 et 10 avril, "Hopper. An American love story", un film sur l'artiste américain, sortira en salles les 9 et 10 avril.

Edward Hopper sera la vedette du prochain rendez-vous de La Grande Arte al Cinema, la programmation de Nexo Digital dédiée à l’art. Les 9 et 10 avril, Hopper. An American Love Story, un film événement célébrant l’un des grands symboles de l’art américain (la liste des salles sera bientôt disponible sur nexodigital.it).

Edward Hopper incarne une Amérique populaire, silencieuse et mystérieuse, qui a influencé des peintres comme Rothko et Banksy, des réalisateurs comme Alfred Hitchcock et David Lynch, mais aussi des photographes et des musiciens. Qui était vraiment cet artiste de la réflexion et ce conteur d’excellence ? Et comment un illustrateur du nord de l’État de New York a-t-il pu créer une œuvre aussi riche, capable de communiquer avec le grand public comme avec les experts, en abordant des thèmes tels que le silence, l’attente et la solitude ?

Le documentaire réalisé par Phil Grabsky aborde en profondeur l’art de Hopper (1882-1967), sa vie et ses relations personnelles, de ses débuts à sa relation avec sa femme Jo, qui a sacrifié sa carrière artistique prometteuse pour gérer celle de son mari. Le succès de ses toiles, la personnalité énigmatique qui se cache derrière le pinceau et son extraordinaire capacité à étudier la solitude moderne, un thème que personne d’autre n’avait réussi à explorer aussi profondément, sont explorés. Grâce à des interviews d’experts et à la lecture de journaux intimes, le documentaire offre un aperçu surprenant de la vie quotidienne de Hopper, permettant au public de s’immerger dans la vie de l’artiste sans doute le plus influent de l’histoire des États-Unis. Comme son titre l’indique, Hopper. An American Love Story transporte le public dans un récit imprégné d’amour, à la fois pour l’architecture et les paysages ouverts et parfois désolés de l’Amérique, et pour sa compagne dévouée, Jo.

Le réalisateur Phil Grabsky explique : “Au départ, j’étais attiré par l’idée d’un homme grincheux, monosyllabique et désagréable, mais j’ai appris que c’était un résumé très injuste de l’homme Hopper, qui était bien plus compliqué et complexe que cela. En étudiant le film, j’ai découvert qu’on ne peut pas comprendre Edward Hopper sans comprendre sa femme, Jo. C’est pourquoi, au fur et à mesure des recherches, nous avons changé le titre en Hopper : An American Love Story, faisant allusion à la fois à son amour de l’architecture et des paysages américains et à sa relation avec Jo. L’élimination de la foule de ses scènes urbaines nous permet de nous concentrer sur le récit d’une personne seule et de sa solitude”.

Hopper. An American Love Story est produit par Phil Grabsky avec Exhibition on Screen. La bande sonore est signée Simon Farmer. Le Grand Art au Cinéma est un projet original et exclusif de Nexo Digital. Pour 2024, La Grande Arte al Cinema est distribuée exclusivement en Italie par Nexo Digital avec les partenaires médias Radio Capital, Sky Arte, MYmovies.it et en collaboration avec Abbonamento Musei.

Image : Edward Hopper, Nighthawks (1942)

Le docu-film Edward Hopper arrive au cinéma
Le docu-film Edward Hopper arrive au cinéma


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.