La pandémie a augmenté le nombre d'Italiens qui lisent des livres


Selon une enquête menée par l'AIE et le MiBACT, le nombre d'Italiens lisant des livres a augmenté pendant la pandémie.

La pandémie de Covid-19, grâce à l’enfermement forcé auquel tous les Italiens ont été soumis, a fait augmenter le nombre de lecteurs dans le pays. C’est ce que révèle l’Association italienne des éditeurs, qui a mené une enquête auprès des citoyens âgés de 15 à 74 ans (l’enquête La lettura e in cosumi culturali nell’anno dell’emergenza, réalisée en collaboration avec le Cepell - Centro per il libro e la lettura del Ministero per i Beni e le Attività Culture et Tourisme), le pourcentage de personnes qui lisent au moins un livre par an (y compris les ebooks et les livres audio, les premiers représentant 30 % du total des lectures et les seconds 12 %) a augmenté pour atteindre 61 %, contre 58 % dans la même enquête en 2019 et 55 % en 2018. La lecture d’ebooks (était à 25 % en 2019) et l’écoute de livres audio (10 % en 2019) ont également augmenté.

“Les signes sont positifs”, déclare Paola Passarelli, directrice générale des bibliothèques et du droit d’auteur du MiBACT. “Le monde de l’édition et du livre a montré qu’il était plus résistant que d’autres secteurs. Pour augmenter les effets de ces actions, les interventions souhaitées par le gouvernement et mises en œuvre par la direction l’ont également fait”.

En termes d’achats, pas moins de 3,4 millions d’Italiens ont acheté un livre pour la première fois de leur vie en utilisant un portail en ligne depuis le premier blocage, tandis que 2,3 millions ont acheté un livre électronique pour la première fois. Les librairies, cependant, résistent : en octobre 2020, 67 % des lecteurs déclaraient les fréquenter (ils étaient toutefois 74 % en 2019, mais les fermetures ont certainement influencé la baisse : en témoigne le fait que seuls 20 % des lecteurs déclaraient se rendre dans les librairies en mai 2020).

"Les données sur la lecture, souligne le président de l’Association des éditeurs italiens, Riccardo Franco Levi, s’inscrivent dans la tendance à la reprise des ventes et constituent un encouragement tant pour les éditeurs que pour les institutions publiques, qui ont beaucoup fait ces derniers mois pour soutenir le monde du livre".

La pandémie a augmenté le nombre d'Italiens qui lisent des livres
La pandémie a augmenté le nombre d'Italiens qui lisent des livres


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.