Art View, un nouveau festival culturel, voit le jour en Toscane. La première édition est consacrée aux femmes dans l'art


Un nouveau festival culturel voit le jour en Toscane : il s'appelle Art View, se tient à la Città del Teatro de Cascina du 11 au 19 mai, et la première édition est entièrement consacrée aux femmes qui ont émergé dans l'histoire de l'art.

Un nouveau festival culturel, entièrement consacré à l’art, arrive en Toscane. Il s’agit d’Art View, qui se tiendra du 11 au 19 mai à la Città del Teatro di Cascina (Pise) : la première édition sera entièrement consacrée aux femmes qui ont su émerger dans l’histoire de l’art, longtemps dominée par des figures masculines, grâce à leur force et à leur créativité. Pendant ces neuf jours, le festival proposera des rencontres, des expositions, des spectacles et des concerts avec la participation d’artistes, de critiques, d’experts et d’écrivains internationaux. Organisé par la Fondazione Sipario Toscana avec le soutien de la Fondazione Pisa et la collaboration de Finestre sull’Arte, Art View 2024 est né à l’occasion du 30e anniversaire de La Città del Teatro, un lieu important en Italie pour son histoire, sa taille et sa vocation. Il s’agit d’un festival dédié aux femmes qui, par leur vie et leur œuvre, ont contribué à transformer le rôle des femmes dans l’art.

Pendant le festival, les espaces multifonctionnels de la Cité du Théâtre accueilleront des vulgarisateurs, des critiques, des écrivains et des experts internationaux qui parleront du thème “Les femmes dans l’art” à travers un voyage dans la littérature, le théâtre, la musique et la photographie.

Le samedi 11 mai à 11h45, après les salutations institutionnelles, Cristina Acidini, ancienne surintendante du Polo Museale della Città di Firenze, ouvrira le festival avec la Lectio Magistralis Le donne nell’arte. La journée se poursuivra à 17h30 avec un concert dédié à l’artiste peintre Carmen McRae . Les chansons de Carmen seront interprétées par Serena Berneschi 5tet et Cocco Cantini. Il sera suivi à 21 heures par l’événement exceptionnel Impression de femme - Les années vibrantes de la France de la fin du XIXe siècle, au cours duquel l’actrice Gaia Nanni racontera les artistes impressionnistes à travers les textes originaux de Daniela Morelli, accompagnés par le concert aux chandelles de Sandro Ivo Bartoli, sur des musiques de Debussy, Ravel et Satie.

Le dimanche 12 mai à 11 heures sera inaugurée l’exposition Fotografe dagli Archivi Alinari sous la direction d’Emanuela Sesti, une exposition d’œuvres de Wanda et Marion Wulz, Edith Arnaldi et Ketty La Rocca. Elle sera suivie d’une conférence consacrée aux sœurs Wulz, avec des interventions de Giorgio van Straten, président de la Fondation Alinari, et d’Emanuela Sesti, conseillère scientifique de la Fondation Alinari.

Pendant le festival, une place sera accordée à l’art sous toutes ses formes. Ainsi, le dimanche 12 mai à 12h30, l’artiste de rue de renommée internationale Gio Pistone présentera publiquement l’esquisse de la peinture murale qu’il réalisera dans les espaces de la Cité du Théâtre. Cette œuvre, commandée par la Fondazione Sipario Toscana, vise à créer un lien toujours plus étroit avec toutes les formes d’art. À 17h30, Federico Giannini, directeur de Finestre sull’Arte, racontera l’histoire de Jo, Johanna Bonger Van Gogh, la belle-sœur de Vincent (c’est à elle que l’on doit la célébrité du célèbre peintre), dans la conférence La donna che svelò Van Gogh, une narration accompagnée par les acteurs Anna Lisa Matarazzo et Nicola Fanucchi. À 21 heures, une grande interprète internationale de la musique populaire montera sur scène : la Portugaise Teresa Salgueiro (ex Madredeus), accompagnée pour l’occasion du Solis String Quartet et de Rui Lobato, pour le concert exclusif Canti naviganti.

Le jeudi 16 mai à 20h30, le célèbre danseur et chorégraphe Virgilio Sieni, accompagné du pianiste Andrea Rebaudengo, mettra en scène Solo Goldberg Variations, un projet qui explore les langages du corps et de la danse en interaction continue avec la peinture italienne de 1300 à 1600. Le vendredi 17 mai à 21 heures, Caterina Casini jouera dans Woman before a glass, une histoire basée sur un scénario de Lanie Robertson qui raconte la vie de Peggy Guggenheim, collectionneuse d’art du 20e siècle. Grâce à la technique du mapping vidéo, le spectacle révèle l’intimité de cette figure emblématique.

Le samedi 18 mai sera entièrement consacré à la peintre Frida Kahlo : à 18 heures, le groupe Madaus présentera l’album Frida en concert, tandis qu’à 21 heures, Karen Lugo et Manfredi Gelmetti interpréteront Frida Kahlo Bailando a la vida, un spectacle dans lequel le flamenco devient le témoin et la source d’inspiration de l’artiste, racontant sa vie à travers la musique et les souvenirs partagés avec Diego Rivera.

Le dimanche 19 mai, le dernier jour du festival sera consacré à Artemisia Gentileschi : à 17h30 aura lieu une lecture intitulée Con gli occhi di Artemisia (Avec les yeux d’Artemisia), organisée par Marco Antonio Bazzocchi et Marinella Manicardi. À 18 h 30, l’actrice Amanda Sandrelli interprétera la peintre lors de l’événement Artemisia Gentileschi. Intervista impossibile, où elle sera interviewée par le professeur Adriano Fabris. À 21 heures, le dernier spectacle du festival aura lieu, Claroscuro De Artemisia, qui combine la danse contemporaine, la musique et le théâtre pour représenter la figure d’Artemisia Gentileschi. Ce spectacle a remporté le prix Santa Isabel de Portugal du meilleur spectacle de danse en 2023.

Par ailleurs, du vendredi 17 au dimanche 19 mai à 18h30, la photographie féminine sera au cœur des rencontres littéraires Eyes of a Woman, organisées par le journaliste et écrivain Roberto Ippolito. Au cours de ces rencontres, Letizia Battaglia sera discutée avec Sabrina Pisu, Francesca Woodman avec Isabella Pedicini , et Tina Modotti avec Pietro Colussi.

Le thème des femmes artistes et de la science sera abordé le mercredi 15 mai à 11 heures lors de la conférence organisée en collaboration avec EGO, l’Observatoire européen de gravitation de Cascina, avec le soutien de la Fondation Deloitte. L’événement, intitulé Un punto preciso verso le stelle : scienziate all’ascolto del cosmo (Un point précis vers les étoiles : des femmes scientifiques à l’écoute du cosmos), verra la participation de Pia Astone de l’Université La Sapienza de Rome et d’autres femmes scientifiques, sous la modération d’ Edwige Pezzulli.

Le jeudi 16 mai à 18 heures, la rencontre La philosophie interroge l’art - La dramaturgie défie l’IA - écriture humaine ou artificielle ? se tiendra en collaboration avec l’Université de Pise. Au cours de cet événement, Vincenzo Ambriola, Adriano Fabris, Daniela Morelli et Giuseppe Prencipe discuteront de la relation entre la philosophie, l’art et l’intelligence artificielle. Pour les enfants, les mardi 14 et mercredi 15 mai, l’atelier artistique gratuit “Une belle ville”, organisé par Dario Moretti, aura lieu.

Les rencontres, l’exposition et les conférences seront gratuites sur réservation, les spectacles (à l’exception du concert “Canti naviganti”, billets de 23 à 35 euros plus frais de prévente), coûteront 10 euros, et il sera possible d’acheter un carnet de 6 spectacles au théâtre pour 30 euros (prévente au théâtre et circuit Ticketone). Le festival Art View a donc pour objectif d’offrir au public de nouvelles connexions et de nouveaux fils thématiques, en créant de nouvelles situations de rencontre, de réflexion et de divertissement dans la région. Programme complet sur www.artviewfestival.it, informations sur prenotazioni@lacittadelteatro.it et au 050 744400. Le bar du théâtre sera également ouvert pendant le festival. Apéritifs et brunchs sur réservation à www.lacittadelteatro.it.

Avec la nouvelle gestion de la Fondation, déclare Michelangelo Betti, maire de Cascina, l’offre artistique du théâtre de Cascina s’est enrichie. Si nous jetons un coup d’œil à ce bilan, la caractéristique commune, au-delà du thème abordé, est celle de la multidisciplinarité : en effet, la musique, la photographie, la littérature, les différents arts sont associés au théâtre et synthétisés dans un événement aux multiples rendez-vous et qui engage les structures du théâtre de Cascina pendant neuf jours. Il est également satisfaisant de voir les partenariats, ainsi que la croissance des relations avec le territoire. Pour cela, nous remercions également la Fondation Pisa, qui a vu dans cette revue des caractéristiques distinctives dignes d’être soutenues".

“La première édition du festival Art View est née du désir de raconter l’histoire des femmes artistes qui ont créé des œuvres et de la beauté au cours des siècles, des figures qui ont dû lutter pour s’imposer dans un monde artistique purement masculin et qui sont encore inconnues de la plupart des gens aujourd’hui”, explique Pier Paolo Tognicchi, président de la Fondazione Sipario Toscana. “La Cité du Théâtre est par nature un espace multifonctionnel qui peut accueillir non seulement les arts de la scène, comme c’est le cas depuis des décennies, mais qui a une vocation naturelle à accueillir toutes les expressions artistiques, c’est pourquoi pendant le festival, des artistes et des professionnels internationaux nous feront découvrir la vie et l’œuvre de femmes artistes entre l’art, la photographie, le théâtre, la littérature et la musique, créant ainsi un dialogue entre les différentes formes d’art.”

“Le festival Art View 2024 célèbre les femmes dans l’art, en promouvant l’histoire de la force et de la capacité avec lesquelles elles ont réussi à émerger et à s’affirmer malgré les obstacles et les difficultés, dans un monde principalement dominé par les hommes. La Fondation Pisa ne pouvait pas ne pas apporter son soutien à un événement comme celui-ci, dont le thème choisi est à apprécier”, explique Stefano Del Corso, président de la Fondation Pisa. “En lisant le programme préparé par les organisateurs, on est frappé par la variété des formes sous lesquelles l’histoire de ces talents féminins sera racontée : de la musique aux expositions de photographies, des rencontres aux lectures et à la danse. Et la multiplicité des histoires, certaines mieux connues, d’autres à découvrir avec l’aide d’artistes, d’experts et de vulgarisateurs. Nous sommes heureux d’apporter notre contribution et d’accueillir la présentation officielle de la revue à Pise. Nous sommes également heureux de célébrer le 30e anniversaire de la ”Cité du Théâtre de Cascina".

La cité théâtrale Cascina La Cité du
Théâtre de
Cascina

Le programme complet

SAMEDI 11 MAI

11h00 - Salle Franca Rame et Dario Fo

Inauguration du Festival Art View 2024 - Les femmes dans l’art

11.45 - Salle Franca Rame et Dario Fo

lectio magistralis par Cristina Acidini

LES FEMMES DANS L’ART

La lectio de Cristina Acidini présentera des nouvelles et des images de femmes artistes entre les années 1500 et 1700, de la célèbre Artemisia Gentileschi à d’autres valorisées par les récentes “études de genre”, avec un regard sur le rôle des femmes artistes dans l’Italie d’avant l’unification, où les femmes, souvent “filles de l’art”, étaient contraintes entre les règles de la censure et la redéfinition des rôles, avec quelques exceptions comme la dernière Médicis, une grande protectrice des arts.

17.30 - Salle Margherita Hack

concert

LES CHANSONS QUE CARMEN A CHANTÉES

Serena Berneschi 5tet avec Stefano “Cocco” Cantini

Toscana Produzione Musica

suivi de la présentation du livre de Serena Berneschi La pittrice di suoni. Life and music of Carmen McRae, 96 rue de-La-Fontaine Edizioni

ticket 10€

Le projet “The Songs Carmen Sang” vise à célébrer Carmen McRae (1920-1994), considérée comme l’une des interprètes les plus influentes et les plus communicatives du XXe siècle. Serena Berneschi, une jeune chanteuse toscane, nous guidera dans la découverte de McRae et nous projettera dans l’univers musical de Carmen McRae, de Gershwin à Cole Porter, de Burt Bacharach à Michel Legrand, de Monk à des morceaux inédits de McRae elle-même et de Berneschi.

21 heures - Franca Rame et Dario Fo hall

lecture scénique/concert

L’IMPRESSION DE LA FEMME - Les années vibrantes de la France de la fin du XIXe siècle.

histoire de Gaia Nanni, concert de Sandro Ivo Bartoli, textes de Daniela Morelli, musique d’Eric Satie, Claude Debussy, Maurice Ravel et d’autres.

Fondation Sipario Toscana

billet de 10

Gaia Nanni racontera la vie des peintres impressionnistes Berthe Morisot, Mary Cassatt, Eva Gonzales et Susan Valadon, protagonistes des années passionnantes de la fin du XIXe siècle en France, lorsque les femmes ont commencé à revendiquer le droit d’exposer aux côtés des peintres, donnant lieu à un travail de modernisation qui trouve une correspondance dans la musique de Satie, Debussy et Ravel, évoquée par le pianiste Sandro Ivo Bartoli lors d’un concert à la lumière des bougies.

DIMANCHE 12 MAI

11 heures - foyer Sala Franca Rame et Dario Fo

inauguration de l’exposition PHOTOGRAPHIES DES ARCHIVES ALINARI

sous la direction d’Emanuela Sesti

Vingt tirages modernes encadrés des photographes Wanda et Marion Wulz, Edith Arnaldi et Ketty La Rocca.

11h30 - Theatre City Pub

Conférence dédiée à Wanda et Marion Wulz

orateurs : Giorgio Van Straten Président de la Fondation Alinari et Emanuela Sesti conseillère scientifique de la Fondation Alinari.

12h30 - Città del Teatro Pub

Rencontre

GIO PISTONE. Quand le Street Art est une femme.

Rencontre avec l’artiste Gio Pistone et le commissaire Gianguido Grassi, association (stART ATTITUDE)

Présentation du projet de fresque murale de la Cité du Théâtre

17.30 - Salle Margherita Hack

conférence/performance

LA FEMME QUI A DÉVOILÉ VAN GOGH

sous la direction de Federico Giannini, directeur de Finestre sull’ Arte

avec Anna Lisa Matarazzo et Nicola Fanucchi

Federico Giannini, directeur de “Finestre sull’Arte”, racontera l’histoire de Jo, Johanna Bonger Van Gogh, belle-sœur de Vincent Van Gogh, elle-même peintre et traductrice des lettres de Vincent en anglais, figure clé de l’affirmation du peintre après son suicide. Un récit en trois parties du voyage que Jo Van Gogh-Bonger a entrepris pour faire connaître l’art de Vincent au monde entier.

21 heures salle Franca Rame et Dario Fo

concert

CHANSONS DE SAILOR

Teresa Salgueiro & Solis String Quartet avec Rui Lobato

KinoMusic

billets de 23€ à 35€

Teresa Salgueiro (ancienne voix de Madredeus) accompagnée pour l’occasion du Solis String Quartet et du percussionniste Rui Lobato présente le concert “Canti naviganti” dans lequel les chansons napolitaines et portugaises se rencontrent, pour raconter et réaffirmer l’importance que la musique et les cultures populaires ont dans le monde.

LUNDI 13 MAI

15 heures - sala ridotto

atelier

DANS LE PUITS D’UNE IMAGE

Atelier de didactique de la vision pour enseignants et opérateurs, organisé par Giorgio Testa, Casa dello Spettatore L’atelier sera une première occasion de commencer une recherche qui met en relation des parcours d’éducation du spectateur nés dans la sphère du spectacle vivant avec des méthodologies didactiques et des parcours populaires nés dans le monde de l’art. L’atelier nous permettra de donner corps au dialogue entre l’art visuel et l’art du spectacle, en expérimentant une méthode de didactique de la vision qui travaille sur les deux langages de manière organique.

Nombre de places limité - Réservation obligatoire

MARDI 14 MAI

10 heures - Lycée “F. Russoli” - École secondaire

atelier

DANS LE PUITS D’UNE IMAGE

atelier de vision didactique pour adolescents organisé par Giorgio Testa, Casa dello Spettatore

15 heures - Palazzo Blu, Pise

atelier

DANS LE PUITS D’UNE IMAGE

atelier de didactique de la vision pour enseignants et opérateurs organisé par Giorgio Testa, Casa dello Spettatore

10 heures et 18 heures - Sala ridotto

atelier

UNE BELLE VILLE

atelier de théâtre et de peinture pour les enfants et leurs familles

organisé par Dario Moretti, Teatro all’Improvviso

Il ne s’agit pas d’un simple atelier de peinture, mais d’un véritable premier atelier de théâtre qui permet aux enfants d’expérimenter l’utilisation de la voix et d’échauffer leur corps, en découvrant et en développant leurs capacités d’expression. Pendant l’activité, les enfants ont la possibilité de jouer et de se déplacer autour du dessin, en peignant une ville qui peut être un lieu imaginaire mais qui représente aussi la façon très particulière dont leurs yeux voient les espaces qu’ils habitent.

Nombre de places limité - Réservation obligatoire

MERCREDI 15 MAI

10 h et 18 h - petite salle

atelier

UNE BELLE VILLE

atelier de théâtre et de peinture pour les filles, les garçons et leurs familles

organisé par Dario Moretti, Teatro all’Improvviso

11 heures - Salle Margherita Hack

conférence

UN POINT PRÉCIS VERS LES ÉTOILES : LES FEMMES SCIENTIFIQUES À L’ÉCOUTE DU COSMOS

avec Pia Astone et d’autres femmes scientifiques en définition

modérée par Edwige Pezzulli

En collaboration avec EGO, l’Observatoire européen de gravitation de Cascina, et avec le soutien de la Fondation Deloitte, l’événement vise à sensibiliser aux défis et aux opportunités qui s’offrent aux filles dans le domaine des sciences en affirmant la nécessité d’un plus grand équilibre entre les sexes dans le secteur des STIM, en commençant par Margherita Hack et la sculpture de l’artiste Sissi, qui la représente et constitue un exemple pour les jeunes générations de femmes.

JEUDI 16 MAI

18 heures - Salle Margherita Hack

réunion

LA PHILOSOPHIE INTERROGE L’ART - LE DRAME DÉFIE L’IA - ÉCRITURE HUMAINE OU ARTIFICIELLE ?

avec Vincenzo Ambriola, Adriano Fabris, Daniela Morelli et Giuseppe Prencipe

en collaboration avec l’Université de Pise

La réunion propose au public le test de Turing, c’est-à-dire la mesure de la capacité de l’intelligence humaine à distinguer une réponse produite par une intelligence artificielle d’une réponse produite par un dramaturge, toutes deux interprétées dans un podcast par Pamela Villoresi. Le public sera-t-il capable de faire la différence ?

20 h 30 salle Franca Rame et Dario Fo

danse

SOLO GOLDBERG VARIATIONS performance

Virgilio Sieni Centre national de production de danse

chorégraphie de Virgilio Sieni, piano Andrea Rebaudengo

à suivre rencontre L’Académie sur l’art du geste

ticket 10€

Spectacle-manifeste de l’art chorégraphique de Virgilio Sieni, emblématique de sa recherche sur les langages de la danse en dialogue avec l’art, il s’agit d’une œuvre qui joue sur des variations et des citations allant des techniques de danse au cinéma, de l’histoire de l’art à la culture populaire, à partir d’un parcours de figures tirées de l’histoire de l’art italien de la période comprise entre le XIVe et le XVIIe siècle.

VENDREDI 17 MAI

18.30 - La Città del Teatro Pub

rencontre

WOMEN’S EYES Les protagonistes de la photographie féminine sous la direction de Roberto Ippolito

TINA MODOTTI vue par Pietro Colussi

suivie de la projection du documentaire Tinissima. Le dogme et la passion de Laura Martinez Diaz Conversation entre le journaliste Roberto Ippolito et Pietro Colussi sur la base du livre “Tina Modotti. L’opera” publié par Dario Cimorelli Editore. Suivi de la projection du documentaire “Tinissima. Il dogma e la passione” de la réalisatrice mexicaine Laura Martinez Diaz, produit par Cinemazero et le Fondo Nacional para la Cultura y las Artes del Mexico.

21 heures - Salle Franca Rame et Dario Fo

spectacle

FEMME DEVANT UN VERRE - PEGGY GUGGENHEIM

Ateliers permanents

avec Caterina Casini

ticket 10€

La pièce de Lanie Robertson offre l’opportunité de voir des moments de la vie privée de Peggy Guggenheim, la collectionneuse d’art moderne du XXe siècle qui a façonné la perception de l’art en Italie et dans le monde grâce à sa passion et à son travail. Un récit presque intime de Peggy, interprété par Caterina Casini, où tout le monde qui l’entoure passe à travers les images qui défilent rapidement sur scène grâce à la technique du vidéo-mapping.

SAMEDI 18 MAI

11h30 - La Città del Teatro Pub

rencontre

WOMEN’S EYES Les protagonistes de la photographie féminine sous la direction de Roberto Ippolito

FRANCESCA WOODMAN vue par Isabella Pedicini

Conversation entre le journaliste Roberto Ippolito et l’historienne de l’art Isabella Pedicini sur la base du livre “Francesca Woodman. Gli anni romani tra pelle e pellicola”, publié par Contrasto, dans lequel est reconstruit le travail de la photographe, son utilisation du corps comme langage, les influences des textes de Breton et les échos du surréalisme, en identifiant, au centre de son œuvre, le topos de la métamorphose comme continuation de la vie.

18 h - La Città del Teatro Pub

concert

FRIDA

voix Aurora Pacchi, percussion et piano Antonella Gualandri, basse David Dainelli

Madaus

Frida est le troisième album de Madaus entièrement consacré à la figure de Frida Kahlo, avec quatre pièces originales et quatre reprises du répertoire de Chavela Vargas. Le concert est un voyage inachevé qui a commencé à New York, avec les couleurs du Mexique et les sons méditerranéens, qui réunit des chansons traditionnelles, des nouvelles chansons, des racines et de la passion.

21h00 salle Franca Rame et Dario Fo

spectacle

FRIDA KAHLO BAILANDO A LA VIDA

de Manfredi Gelmetti

avec Claudia Culpo et Manfredi Gelmetti

billet de 10

Frida était une artiste aussi visionnaire que ses tableaux, et elle a fait de la peinture l’outil le plus polyvalent pour exprimer sa vitalité désespérée. Dans ce spectacle, le flamenco devient le protagoniste, le témoin et le salut de Frida, raconté par le metteur en scène lui-même à travers la fusion des mots, de la musique et des souvenirs de Diego Rivera.

DIMANCHE 19 MAI

11h30 - La Città del Teatro Pub

rencontre

WOMEN’S EYES Les protagonistes de la photographie féminine sous la direction de Roberto Ippolito

LETIZIA BATTAGLIA vue par Sabrina Pisu

Conversation entre le journaliste Roberto Ippolito et Sabrina Pisu, auteur, avec Letizia Battaglia, du livre “Mi prendo il mondo ovunque sia” publié par Einaudi et commissaire de “Letizia Battaglia. Senza fine” publié par Electa. Le monde de la photographe palermitaine au centre de la conversation entre la photographie, la politique et la vie.

17.30 - La Città del Teatro Pub

conférence/performance

AVEC LES YEUX D’ARTEMISIA

de Marco Antonio Bazzocchi

lecture à deux voix par Marco Antonio Bazzocchi et Marinella Manicardi

Cette lecture à deux voix entremêle la voix réelle d’Artemisia, celle qui émerge du procès, et la voix d’Artemisia recréée dans le livre d’Anna Banti. L’actrice Marinella Manicardi et le professeur de littérature moderne à l’université de Bologne Marco A. Bazzocchi explorent tour à tour Artemisia, un personnage qui, aujourd’hui encore, devenu un mythe, attire par toutes ses ambiguïtés en tant que femme et artiste.

18.30 - Salle Margherita Hack

conférence/performance

ARTEMISIA GENTILESCHI. ENTRETIEN IMPOSSIBLE

avec Adriano Fabris et Amanda Sandrelli

texte de Daniela Morelli

Fondation du rideau toscan

Le professeur Adriano Fabris, président de la Société italienne de philosophie, réalisera son “entretien impossible” avec Artemisia, interprétée par Amanda Sandrelli. Une occasion intéressante, grâce à la dramaturgie de Daniela Morelli, d’explorer les vicissitudes artistiques et humaines du peintre du XVIIe siècle à travers une réflexion qui tente de faire émerger une voix possible de l’artiste.

21 heures - Salle Franca Rame et Dario Fo

concert/danse

CLAROSCURO DE ARTEMISIA

avec Ana Continente et Pilar Almalé

Costumes : Taimyr Faye et Maldita María

Compañia Ana Continente Danza

ticket 10€

Une fantaisie scénique qui mêle la danse contemporaine, la musique et le théâtre pour représenter, une fois de plus et avec de nouveaux langages, la figure d’Artemisia Gentileschi. La danseuse Ana Continente et la violoniste Pilar Almalé interprètent la vie et l’œuvre de l’un des peintres du XVIIe siècle qui, étonnamment, résonne encore avec force dans notre présent. Le spectacle a remporté le prix “Santa Isabel de Portugal” en tant que meilleur spectacle de danse 2023.

Art View, un nouveau festival culturel, voit le jour en Toscane. La première édition est consacrée aux femmes dans l'art
Art View, un nouveau festival culturel, voit le jour en Toscane. La première édition est consacrée aux femmes dans l'art


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.