Safari archéologique et visites théâtrales dans l'Aquilée romaine et paléochrétienne


Safari archéologique et visites théâtrales à la découverte de l'ancienne Aquilée, classée au patrimoine de l'UNESCO depuis 1998 pour sa vaste zone archéologique et ses mosaïques.

Aquileia, dans le sud du Frioul-Vénétie Julienne, est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1998 et constitue l’un des centres les plus importants non seulement de la région, mais aussi du nord de l’Italie, en raison de sa vaste zone archéologique et des splendides mosaïques de sol qui y sont encore visibles. Elle fut en effet une ville importante de l’Empire romain, fondée en 181 av. J.-C., capitale de la Xe région augustéenne et surtout le principal centre de diffusion du christianisme en Europe du Nord et de l’Est. Visiter la ville aujourd’hui, c’est donc faire un voyage dans l’histoire ancienne qui nous ramène plus de deux mille ans en arrière.

La basilique Sainte-Marie-de-l’Assomption abrite la plus grande et la plus connue des mosaïques de sol, datant du IVe siècle : c’est la plus grande du monde chrétien occidental (elle couvre 750 mètres carrés) et elle est consacrée à l’histoire de Jonas, magnifiquement riche en particularités et en détails encore visibles aujourd’hui. La mosaïque recouvrait les deux grandes salles de culte de la basilique. La crypte des fouilles, où l’on peut encore voir des mosaïques autour des fondations du clocher érigé au début du XIe siècle, mérite également d’être visitée. La crypte des fresques, quant à elle, remonte au IXe siècle et constitue un dialogue privilégié entre les arts chrétiens d’Orient et d’Occident.

Les découvertes de mosaïques de l’époque romaine et du début de l’ère chrétienne font d’Aquilée la capitale romaine de la mosaïque en Occident.

Outre la basilique, avec ses trésors archéologiques et ses mosaïques, et le baptistère, qui date de la fin du IVe ou du début du Ve siècle, Aquilée possède deux musées importants dans le domaine archéologique, à savoir le Musée national paléochrétien et le Musée archéologique national. Le premier est situé sur les vestiges d’une ancienne basilique paléochrétienne dont on peut admirer le sol en mosaïque ; il abrite également d’importants vestiges en mosaïque d’une seconde basilique qui n’est plus visible. Les mosaïques témoignent également des relations étroites entre l’ancienne Aquilée et le reste de la Méditerranée, en particulier avec l’Afrique du Nord et l’Orient.

Le musée archéologique national, quant à lui, raconte l’histoire de l’ancienne Aquilée, une ville importante liée à la Méditerranée et au commerce. La collection archéologique qu’il abrite est le fruit de plus de deux siècles de fouilles et de découvertes. La visite du musée permet de comprendre ce qu’était l’ancienne métropole romaine, sa vie quotidienne, ses activités productives et commerciales. Grâce à son commerce, Aquilée est devenue une ville cosmopolite, où se rencontraient des personnes de langues et de religions différentes : tout cela est documenté dans le musée à travers des inscriptions, des stèles funéraires, des portraits, des sculptures et des objets d’art. La salle sud du baptistère, connue sous le nom de Südhalle, conserve une magnifique mosaïque de sol et la précieuse mosaïque du paon qui décorait à l’origine l’abside du narthex, le passage menant du baptistère à la basilique.

En juillet et en août, PromoTurismoFVG organise des visites guidées spéciales pour découvrir l’Aquilée archéologique. Le Safari archéologique est un itinéraire multisensoriel qui transformera les jeunes visiteurs en jeunes explorateurs, en leur faisant vivre des aventures archéologiques modernes. Grâce à un safari archéologique par étapes, les enfants arriveront, en suivant une carte ancienne, près du port fluvial, de la basilique et des fouilles : chacun de ces lieux de la ville sera lié à un défi, une activité, un jeu qui engagera les jeunes archéologues de manière créative et ludique. Les parents auront la possibilité de jouer avec leurs enfants ou de suivre le même parcours avec un guide touristique. L’expérience deviendra une visite familiale avec un atelier itinérant.

Le safari archéologique sera proposé le 25 juillet à 16h et les 6, 13, 20, 27 août à 10h30. L’excursion durera environ deux heures et partira du point d’information PromoTurismoFVG d’Aquileia, Via Iulia Augusta, 11. Le coût par personne est de 15 euros, sans compter l’entrée à la basilique (gratuite avec la carte FVG et 50% de réduction pour toute la famille avec la carte familiale ; gratuite pour les enfants de moins de 12 ans).

Les sites archéologiques d’Aquilée, inscrits au patrimoine de l’UNESCO, deviendront le théâtre d’un véritable voyage dans le temps grâce à des visites théâtrales au cours desquelles, accompagnés par des guides touristiques agréés, les visiteurs rencontreront certaines figures historiques de l’Aquilée romaine, comme une célèbre matrone, l’empereur Octave Auguste et Titus Annius, l’un des fondateurs de la ville, qui leur feront revivre leur histoire et remonter dans le temps. Les visites théâtrales sont organisées par la fondation à but non lucratif Radio Magica et auront lieu le 25 juillet à 10 heures, les 1er et 29 août à 10 heures, les 5 et 26 septembre à 15 heures, et les 3 et 31 octobre à 10 heures. Pour participer, la réservation est obligatoire auprès du point d’information PromoTurismoFVG d’Aquileia. La visite dure environ deux heures et coûte 15 euros par personne (gratuit pour les enfants de moins de 12 ans accompagnés d’un adulte payant et pour les détenteurs de la carte FVG ; réduction de 50 % pour toute la famille avec la carte familiale).

Image : Intérieur de la basilique d’Aquilée. Ph. Crédit Gianluca Baronchelli

Safari archéologique et visites théâtrales dans l'Aquilée romaine et paléochrétienne
Safari archéologique et visites théâtrales dans l'Aquilée romaine et paléochrétienne


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.