Tout le charme de Chypre dans une exposition des Musées royaux de Turin


Du 25 février au 31 août 2021, les Musées royaux de Turin accueillent l'exposition "Chypre. Carrefour des civilisations".

La fascination millénaire de Chypre, cœur de la Méditerranée et pont entre l’Orient et l’Occident, est le protagoniste de l’exposition internationale Cyprus. Carrefour des civilisations, qui se tiendra au Musei Reali de Turin du 25 février au 31 août 2021, réalisée en collaboration avec l’Université de Turin et sous la direction de Luca Bombardieri, professeur d’archéologie chypriote à l’Université de Turin, et d’Elisa Panero, conservatrice des collections archéologiques du Musei Reali.

L’exposition se veut une occasion de découvrir l’île, berceau mythique d’Aphrodite, carrefour d’échanges et lieu de débarquement de différentes cultures où s’est formée la conception moderne du monde méditerranéen. L’exposition s’articule autour de la plus importante collection chypriote italienne, celle des Musei Reali de Turin, largement inédite à ce jour, et sera enrichie par des prêts uniques, pour la première fois en Italie, d’illustres institutions étrangères, dont le British Museum de Londres, le Metropolitan Museum of Art de New York, le Fitzwilliam Museum de Cambridge, le Medelhavsmuseet de Stockholm, le Kunsthistorisches Museum de Vienne et le Musée chypriote de Nicosie.

Les collections chypriotes des Musées royaux constituent un noyau presque unique dans le panorama des grands musées européens. En effet, le musée des antiquités de Turin possède plus de 1 000 objets, fruit des donations effectuées à partir de 1847 par le consul du royaume de Sardaigne Marcello Cerruti et, surtout, grâce aux fouilles effectuées par Luigi Palma di Cesnola, consul américain sur l’île mais natif de Turin, et son frère Alessandro. Cette collection est comparable, par son importance scientifique et sa variété, à la grande collection du musée égyptien de Turin, dont elle représente le pendant méditerranéen idéal. En même temps, la collection turinoise constitue l’alter ego de la collection chypriote exposée au Metropolitan Museum of Art de New York par Luigi Palma di Cesnola lui-même en tant que premier directeur.

L’exposition s’articule autour d’un parcours qui part de la collecte et de la recherche scientifique du XIXe siècle à Turin et en Europe, en soulignant le contexte culturel qui a conduit à la formation de la collection du Musée des antiquités. À travers sept sections thématiques, qui permettent de replacer le matériel archéologique dans l’histoire et le mythe associés à l’île, le récit revient dans la capitale savoyarde avec les mises à jour et les lignes de recherche les plus récentes de l’archéologie scientifique actuelle. Un large espace sera également consacré aux collaborations avec des institutions turinoises telles que le Musée égyptien, l’Académie des sciences, les Archives historiques universitaires, le Musée d’anatomie et le Musée d’anthropologie et d’ethnographie, ainsi que le Musée Camillo Leone de Vercelli.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site officiel des Musées royaux de Turin.

Tout le charme de Chypre dans une exposition des Musées royaux de Turin
Tout le charme de Chypre dans une exposition des Musées royaux de Turin


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.