Un signe encourageant pour notre appel contre la "location" de biens culturels


Il y a un signe encourageant pour notre appel au ministre Bray contre la mesure du décret de simplification concernant la location de biens culturels non exposés

Bien que le ministre Bray n’ait pas encore répondu à l’appel contre la mesure sur les biens culturels non exposés contenue dans le projet de loi de simplification, appel que nous avons lancé sur ces pages le 1er août et que vous pouvez encore signer en cliquant ici, il y a des signes encourageants.

Dans un article paru il y a quelques jours (le 18 août) sur le blog de Tomaso Montanari, intitulé “Pourquoi j’ai accepté d’essayer de changer le ministère des Biens culturels”, Montanari explique lui-même les raisons pour lesquelles il a accepté de faire partie de la commission pour la relance des Biens culturels mise en place par le ministre, et énumérant les initiatives positives de Massimo Bray, Montanari écrit que le ministre “a également fait retirer la mesure très stupide et néfaste sur la location des œuvres dans les dépôts des musées”.

Nous n’avons pas pu trouver d’autre source que Montanari concernant cette affirmation: s’agit-il donc d’une anticipation de l’historien de l’art florentin? Ou que l’action du ministre Bray est passée si discrètement que personne ne l’a rapportée? Nous avons une bonne marge de sécurité en pensant que Montanari a lu notre appel, et nous aimerions penser qu’il en a discuté avec le ministre et que ce dernier est arrivé à la conclusion de retirer la mesure que notre appel entend combattre.

Il est vrai que Massimo Bray ne nous a pas donné de réponse directe, comme il l’a fait avec tant d’autres, et il est vrai aussi que l’appel a reçu jusqu’à présent presque quatre cents signatures de quatre cents personnes différentes (historiens de l’art, chercheurs, enseignants, étudiants, passionnés ou simplement citoyens soucieux de leur patrimoine): une réponse serait un geste très apprécié mais, en tout cas, si les nouvelles rapportées par Montanari sont vraies, nous ne pouvons que dire que nous sommes contents de notre ministre Bray et que nous pouvons enfin dire que nous avons un bon ministre des Biens Culturels.


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.