La première série de livres permettant d'écouter le son des musiciens représentés sur les monuments italiens est née.


C'est ainsi qu'est née Sonus, la première série de livres permettant d'écouter le son des instruments de musique représentés dans les monuments et les musées les plus célèbres d'Italie.

Sonus, la première série sur l’iconographie musicale dans les musées italiens, est née. Il s’agit d’un projet novateur, conçu et dirigé par Barbara Aniello de l’Université pontificale grégorienne, qui vise à révéler la beauté des sculptures, peintures, broderies, fresques et mosaïques à sujet musical dans les plus belles villes italiennes.

Un voyage itinérant et interactif entre le visuel et l’auditif, conçu comme un livre publié par le Centro Di, à l’intérieur duquel se trouve un code QR qui permet d’écouter le son des instruments représentés dans les monuments et les œuvres d’art. Les pièces musicales ont été enregistrées spécialement pour Sonus, sous la direction du Maestro Mauro Morini, par l’ensemble d’instruments historiques La Pifarescha.

Le premier volume de la série est Sonus 1 Florence: partant du Museo dell’Opera del Duomo, il serpente à travers le campanile et la cathédrale Santa Maria del Fiore, pour aboutir au baptistère de San Giovanni. Grâce à des instruments multimédias qui permettent d’écouter les instruments représentés dans les différents monuments, les visiteurs pourront non seulement contempler, mais aussi écouter le son des luths, des vielles, des trompettes et des cymbales représentés dans les monuments florentins les plus célèbres.

Après Florence, les volumes consacrés à Rome, au Vatican, à Naples, à Milan, à Bergame, à Palerme, à Padoue, à Viterbe, à Ravenne, à Tarquinia et à Pérouse suivront.

Sonus 1 - Florence, en collaboration avec l’Université pontificale grégorienne, le Conseil pontifical pour la culture et l’Institut pontifical de musique sacrée, dispose d’un comité scientifique international, sous l’égide du directeur du Museo dell’Opera del Duomo, Timothy Verdon, du professeur Barbara Aniello et du professeur Gabriele Giacomelli.

Image : Santi di Tito, Angeli musicanti (1589 ; Florence, cathédrale Santa Maria del Fiore)

La première série de livres permettant d'écouter le son des musiciens représentés sur les monuments italiens est née.
La première série de livres permettant d'écouter le son des musiciens représentés sur les monuments italiens est née.


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.