Chianti, que voir: 10 lieux à ne pas manquer


Ce qu'il faut voir dans le Chianti: non seulement du vin, mais aussi de splendides villages, des trésors artistiques et quelques-uns des plus beaux paysages d'Italie. Voici 10 lieux à ne pas manquer.

Qui dit Chianti pense bien sûr au vin, mais aussi aux collines toscanes ondoyantes, aux cyprès et à l’alternance de tons jaunes et verts, aux villes et villages à la tradition séculaire et riches en trésors artistiques, à une terre qui a su se transformer en une marque connue aux quatre coins du monde. Le Chianti est bien plus qu’un coin de Toscane à cheval sur les provinces de Florence, Sienne et Arezzo où est produit l’un des vins les plus célèbres au monde: grâce au travail et à l’engagement de ses habitants, le Chianti a réussi à dépasser ses frontières géographiques et à devenir un symbole de l’Italie elle-même. En partant de l’excellence de sa gastronomie et de son vin, le vin bien sûr en premier lieu, mais aussi l’huile d’olive et bien d’autres produits excellents, le Chianti a su s’internationaliser de plus en plus, mais sans jamais oublier ses racines. C’est précisément la force des traditions et des connaissances transmises de génération en génération qui constituent certains des traits distinctifs du Chianti et l’un des secrets qui lui ont permis de ne jamais cesser d’évoluer tout en restant toujours le même. Voici 10 étapes à ne pas manquer lors de votre voyage dans le Chianti.

1. Le château de Meleto

Dans le Chianti, le vin et les produits de la terre ne font souvent qu’un avec une histoire séculaire, mais ils sont aussi synonymes d’art, de culture et d’hospitalité. Tout cela est magnifiquement représenté dans le château de Meleto, à Gaiole in Chianti. Les premières mentions du château remontent à mille ans, mais c’est au cours des siècles suivants que ce rempart situé à la frontière entre les territoires des républiques de Florence et de Sienne a acquis une importance stratégique toujours plus grande et est devenu une proie souvent convoitée par les deux belligérants. Malgré les batailles et les visées des seigneurs du passé, le château de Meleto a réussi à survivre presque indemne jusqu’à nos jours et domine aujourd’hui placidement les collines cultivées. Il est possible d’y vivre une immersion totale dans l’atmosphère de la région du Chianti en séjournant dans les anciennes chambres, mais aussi en s’adonnant à des dégustations de vins, à des excursions pour découvrir les traditions de ces lieux en se promenant parmi les collines cultivées, en suivant des cours de cuisine et bien plus encore.

Le château de Meleto
Le château de Meleto

2. Route des vins et de l’huile du Chianti Classico

En parcourant la route des vins et de l’huile du Chianti Class ico, on a parfois l’impression de se retrouver dans un tableau, un peu comme dans l’inoubliable chef-d’œuvre de Disney, Mary Poppins. En parcourant les douces collines qui, selon la saison, prennent toutes les nuances de vert et de jaune, mais aussi de rouge et d’orange, on respire toute la richesse de cette terre magique qui attire chaque année tant de visiteurs. Le long de la route du Chianti Classico, en revanche, s’est développée, siècle après siècle, toute la civilisation de ce coin de Toscane, qui a vu passer les Étrusques et les Romains et qui, au Moyen Âge, a été le théâtre d’affrontements entre Florence et Sienne. Aujourd’hui, ses kilomètres ne conservent pas seulement avec soin les traces de ce long et riche passé, mais relient également d’authentiques excellences gastronomiques et vinicoles qui sont aujourd’hui réunies sous le symbole du coq noir. Les vignobles et les producteurs d’huile d’olive du Chianti Classico, les structures d’hébergement, les restaurants et les artisans sont le plus petit dénominateur commun d’un itinéraire long et unique.

Collines du Chianti. Photo Wikimedia/Repuli
Collines du Chianti. Photo Wikimedia/Repuli

3. Greve in Chianti

Art, culture, vues splendides, bonne cuisine et vins exceptionnels. Difficile de trouver un meilleur endroit que Greve in Chianti pour se détendre et se déconnecter pendant quelques jours. À une trentaine de kilomètres de Florence et à un peu plus de Sienne se trouve ce village très caractéristique où vous trouverez tout ce que vous attendez d’un séjour dans le Chianti. L’histoire de Greve in Chianti se poursuit depuis des siècles, parallèlement à celle du splendide château de Montefioralle, qui domine encore le village aujourd’hui. Mais ce qui a fait la fortune de Greve in Chianti, c’est sa position stratégique au carrefour de trois “routes” de l’antiquité, comme la Chiantigiana et les routes menant au Valdarno et au Val di Pesa. Le passage continu de voyageurs, mais surtout de commerçants, a fait de Greve in Chianti une ville riche et un centre économique important pour toute la région. Aujourd’hui, la visite de la ville ne peut se faire qu’à partir de la place centrale Piazza Matteotti, avec ses boutiques historiques, dont une boucherie datant du XVIIIe siècle. À noter également la belle église de Santa Croce, ainsi que les musées d’art sacré et l’incontournable musée du vin.

Greve in Chianti. Photo Wikimedia/Velvet
Greve in Chianti. Photo Wikimedia/Velvet

4. Castellina in Chianti

Placée au milieu des collines cultivées, Castellina in Chianti est depuis des siècles le témoin silencieux des événements qui se sont déroulés sur ces terres. Les origines de Castellina in Chianti remontent à l’époque étrusque, mais une promenade dans ce village pittoresque permet aujourd’hui de constater qu’il conserve la forme quadrangulaire caractéristique des anciennes murailles médiévales, sans oublier les vestiges des tours qui, autrefois, lors des affrontements entre Sienne et Florence, constituaient un moyen de défense indispensable. Aujourd’hui encore, la fortification principale, la Rocca, conserve une merveilleuse tour du XIVe siècle d’où l’on peut jouir d’une vue spectaculaire sur la ville et la campagne environnante. Le grand tunnel souterrain, connu sous le nom de Via delle Volte, qui passe sous les murailles et fait le tour du centre historique, est tout à fait suggestif. À l’époque, il s’agissait d’une rue à ciel ouvert, mais lorsque la ville s’est développée, il a été décidé de la recouvrir et, aujourd’hui encore, on y trouve des boutiques et des ateliers. Enfin, les nombreux palais aristocratiques et l’église de San Salvatore sont dignes d’intérêt. Enfin, le musée archéologique du Chianti se trouve également à l’intérieur de la Rocca.

Castellina in Chianti. Photo de Lorenzo Gaudenzi
Castellina in Chianti. Photo de Lorenzo Gaudenzi

5. Gaiole in Chianti

Entourée de collines et de vallées étroites, Gaiole in Chianti est depuis des siècles une ville de marché, où les habitants des villes voisines se rencontrent et font des affaires. C’est précisément sa nature de ville de commerce et d’affaires qui a fait que le centre de tout Gaiole in Chianti était la grande place du marché, de forme triangulaire, qui accueille encore aujourd’hui de nombreux événements culturels, en particulier liés aux traditions viticoles. L’église de San Sigismondo, à l’intérieur de laquelle est conservé un splendide autel en marbre du XVIIe siècle, mérite également une visite. Mais Gaiole in Chianti est surtout un point de départ idéal pour de nombreuses excursions à la découverte de la région du Chianti. Non seulement Gaiole in Chianti offre un large éventail de possibilités d’hébergement, mais il suffit de quelques kilomètres pour atteindre des églises paroissiales et des châteaux de grand charme. Cette liste comprend les châteaux de Meleto et de Brolio, mais aussi la charmante ville de Vertine, l’abbaye de Coltibuono et, enfin, le château de Spaltenna.

Gaiole in Chianti
Gaiole in Chianti

6. Castelnuovo Berardenga

À 20 kilomètres de Sienne, Castelnuovo Berardenga est un joyau de l’histoire millénaire et un lieu où l’on peut découvrir l’extraordinaire richesse des terres du Chianti. Son splendide centre historique médiéval est entouré par le spectacle de la nature représenté par les Crete Senesi et présente de nombreux points de vue et panoramas suggestifs. La proximité de Sienne a fait de Castelnuovo Berardenga, pendant des siècles, un refuge pour les nobles et les riches propriétaires terriens qui y ont construit leur buen retiro. C’est pourquoi de splendides villas parsèment tout le territoire de Castelnuovo Berardenga, mais c’est surtout son centre qui mérite une visite approfondie. Pas à pas, vous découvrirez des rues et des places et serez frappés par la beauté évocatrice des escaliers de pierre abrupts du Vicolo dell’Arco, tandis que la Villa Chigi Saracini, construite au XIXe siècle sur les ruines de l’ancien château, est certainement à ne pas manquer. Nous sommes toujours dans le Chianti et, entre deux visites, il est toujours possible de s’arrêter pour boire un verre de bon vin dans l’un des nombreux bars à vin.

Castelnuovo Berardenga. Photo de Michael Osmenda
Castelnuovo Berardenga. Photo de Michael Osmenda

7. Parc de sculptures du Chianti

À Pievasciata, au cœur de la région siennoise du Chianti, se trouve le charmant Chianti Sculpture Park. Il s’agit d’une exposition permanente d’installations et de sculptures contemporaines conçues pour se fondre parfaitement dans la nature environnante. Pour cette raison, chaque artiste a d’abord visité le site du parc et a ensuite fait une proposition spécifique pour l’emplacement choisi. Un amphithéâtre a également été créé dans le parc, offrant aux visiteurs un programme complet de concerts en juillet et août. Quant aux artistes qui ont créé les œuvres, ils viennent des cinq continents et de différents matériaux pour donner aux visiteurs un aperçu de la variété et de l’importance de l’art contemporain dans le monde d’aujourd’hui, tout en jouant sur l’exaltation de la relation entre l’art et l’environnement. À quelques pas du parc se trouve également le projet Pievasciata borgo d’arte contemporanea. Douze autres sculptures se trouvent dans le petit village et ont été choisies avec la participation des familles et des citoyens.

Parc de sculptures du Chianti. Photo Alessandro Pasquali / Projet Danae
Parc de sculptures du Chianti. Photo Alessandro Pasquali / Projet Danae

8. Le château de Brolio

À Gaiole in Chianti, au centre du domaine Ricasoli, le plus grand de la zone du Chianti Classico, se dresse le château de Brolio, au profil incomparable. Ses origines remontent au XIIe siècle et, au cours de cette longue histoire, le château de Brolio a été le théâtre et la toile de fond d’assauts et de destructions lors de nombreuses batailles historiques: des affrontements entre Aragonais et Espagnols au XVe siècle aux disputes du XVIIe siècle, en passant par les bombardements aériens et d’artillerie de la Seconde Guerre mondiale. Aujourd’hui, le manoir, reconstruit et modifié à plusieurs reprises, porte les signes des différentes époques qui ont contribué à créer un lieu vraiment spécial. Des imposants remparts fortifiés du Moyen Âge aux austères insertions romanes et néogothiques, en passant par les spécificités du XIXe siècle toscan, le château de Brolio est un creuset de styles et de sensibilités artistiques et architecturales qui le rendent encore plus précieux et évocateur. Ses salles et ses splendides jardins sont certainement une étape incontournable dans votre découverte du Chianti.

9. Montefioralle

Montefioralle est un petit chef-d’œuvre architectural qui domine la haute vallée de la rivière Greve et la crête des montagnes du Chianti. Du château part la route qui relie le fond de la vallée à la route dite des Poggi, et de sa position élevée, on peut voir les tours de San Gimignano d’un côté et le bassin de Florence et la colline de Fiesole de l’autre. Au fil des siècles, Montefioralle s’est développé en anneaux concentriques autour du château situé au sommet de la colline, tandis que le village est entièrement enfermé dans les murs. Au centre du village, dans la partie la plus élevée, se trouve l’église Santo Stefano, qui abrite de nombreuses œuvres d’art, dont un précieux panneau du XIIIe siècle représentant la Vierge à l’Enfant, œuvre du Maestro di Montefioralle, et une Trinité entre quatre saints attribuée au Maestro dell’Epifania de Fiesole. Mais c’est l’ensemble du village qui conserve un charme particulier, car entre ses rues et ses ruelles, le temps semble s’être arrêté, laissant le château et l’ensemble de Montefioralle presque comme une île séparée de la ville de Greve in Chianti.

Montefioralle. Photo Ambito Turistico Chianti
Montefioralle. Photo Ambito Turistico Chianti

10. Pieve di San Paolo in Rosso

L’église paroissiale de San Paolo in Rosso est située à Poggio San Polo, dans la commune de Gaiole in Chianti, et résume parfaitement, par son austère simplicité, les différentes âmes et l’histoire complexe de ces collines. L’église paroissiale de San Paolo in Rosso se distingue par son profil caractéristique sur les douces collines du Chianti et conserve son grand charme depuis des siècles. Les premières mentions de l’église paroissiale de Paolo in Rosso datent d’avant l’an 1000 et, bien que l’édifice ait été remanié à plusieurs reprises au cours des siècles, l’héritage de cette longue histoire est encore clairement visible. Son profil, en particulier, rappelle déjà la combinaison du sacré et du militaire qui caractérise de nombreux édifices dans ces terres qui ont longtemps été un champ de bataille entre les différentes seigneuries. Il est donc correct de parler d’une église paroissiale fortifiée, caractérisée par un style romano-gothique et composée d’une grande église et de trois nefs entourées d’un bâtiment castral quadrangulaire. À l’intérieur de l’église se trouvent plusieurs fresques médiévales et un beau crucifix en bois.

Église paroissiale de San Paolo in Rosso. Photo Wikimedia/LigaDue
Église paroissiale de San Paolo in Rosso. Photo Wikimedia/LigaDue

Chianti, que voir: 10 lieux à ne pas manquer
Chianti, que voir: 10 lieux à ne pas manquer


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.