Valle di Ledro, à voir : les 10 lieux à ne pas manquer


Que voir à Val di Ledro, Trentin : les 10 lieux à ne pas manquer entre art et nature.

Joyau caché dans les montagnes du Trentin, la Valle di Ledro, qui entoure le lac du même nom, est une destination connue pour sa beauté naturelle et son riche patrimoine historique. Les eaux cristallines du lac Ledro, au milieu de forêts luxuriantes et de prairies verdoyantes, reflètent les montagnes environnantes et créent une atmosphère paisible et relaxante, offrant la possibilité de se promener le long de ses rives, de louer un bateau, de s’allonger sur la plage, de découvrir la très longue histoire de cette terre (les habitations sur pilotis du lac Ledro témoignent que la vallée était déjà habitée à l’âge du cuivre) ou tout simplement de profiter de la vue. La vallée de Ledro est également entourée de paysages naturels spectaculaires : des chemins et des sentiers de randonnée traversent des forêts, des pâturages et des vallées plus petites avec une variété surprenante de flore et de faune, et plusieurs itinéraires sont également adaptés aux amateurs de cyclisme ou de VTT. Pour ceux qui n’aiment pas trop marcher, il existe des villages pittoresques et des hameaux de montagne qui permettent de s’immerger dans l’atmosphère authentique de la vallée. Il existe également de nombreux restaurants et trattorias où l’on peut déguster la cuisine typique du Trentin dans la vallée, loin de l’agitation des vallées plus populaires du Trentin, même en haute saison. La vallée de Ledro est donc une destination qui offre beaucoup à voir, enchantant par sa nature intacte, son histoire fascinante et son atmosphère détendue. Que vous souhaitiez découvrir des sites historiques, faire des activités de plein air ou simplement profiter de la beauté du paysage, cette vallée offre quelque chose de spécial pour chaque type de voyageur. Que voir à Val di Ledro ? Voici dix destinations à ne pas manquer !

1. Le lac Ledro

On ne peut évidemment que partir du lac Ledro, situé au centre de la vallée et sur lequel donnent les villages de Pieve di Ledro, Mezzolago et Pur (tous les hameaux et localités de la commune dispersée de Ledro, qui regroupe tous les villages et hameaux de la vallée). Situé à 655 mètres d’altitude, le lac de Ledro est d’origine glaciaire, couvre une superficie d’environ 2,18 kilomètres carrés et atteint une profondeur maximale d’environ 48 mètres. Ses eaux sont d’un bleu profond et cristallines, au milieu des majestueux sommets des Alpes. Le lac Ledro est idéal pour la pratique de diverses activités nautiques. Vous pouvez vous baigner dans ses eaux cristallines pendant les mois d’été et vous détendre sur ses plages. Il est également possible de louer des canoës et des pédalos pour explorer le lac à loisir. Le long des rives du lac, on trouve également plusieurs plages et des aires de pique-nique dans les prairies, idéales pour se détendre et profiter de la vue. Le lac a également un passé sombre : il a en effet été un théâtre de guerre pendant la Première Guerre mondiale, à tel point que la population des villages a été entièrement évacuée. Aujourd’hui encore, dans les montagnes, il est possible de visiter les lignes austro-hongroises et les tranchées creusées dans la roche.

Lac Ledro. Photo : Garda Dolomiti S.p.A. - Azienda per il Turismo Riva del Garda
Lac Ledro. Photo : Garda Dolomiti S.p.A. - Azienda per il Turismo Riva del Garda

2. Pieve di Ledro

Pieve di Ledro est un charmant village historique situé dans la Valle di Ledro. Ce village pittoresque est la principale ville de la vallée, siège de la municipalité de Ledro (jusqu’en 2009, il s’agissait d’une municipalité autonome), et se trouve sur les rives nord du lac Ledro, entouré par les sommets des Alpes. Cette situation offre des vues splendides dans un environnement paisible et relaxant. Le petit centre historique est très caractéristique, d’où l’on peut rejoindre à pied les rives et les plages du lac. Dans le centre historique, on peut visiter l’ancienne église de l’Annonciation, un édifice religieux datant du XIIIe siècle mais reconstruit en plus grand au XVIe siècle et consacré en 1652 : l’extérieur est de style néoclassique, tandis que l’intérieur abrite un retable du XVIIe siècle représentant l’Annonciation. Pieve di Ledro est également un point de départ idéal pour des excursions et des promenades dans la nature. De nombreux sentiers bien balisés traversent les paysages de la vallée de Ledro, permettant aux visiteurs de découvrir la beauté de cette région du Trentin et des montagnes environnantes.

Pieve di Ledro. Photo : Garda Dolomiti S.p.A. - Azienda per il Turismo Riva del Garda
Pieve di Ledro. Photo : Garda Dolomiti S.p.A. - Azienda per il Turismo Riva del Garda

3. Tiarno di Sopra et Tiarno di Sotto

Les deux villages de Tiarno di Sopra et Tiarno di Sotto sont situés le long de la route nationale 240 de Loppio et Val di Ledro et sont les deux premiers villages que l’on rencontre en arrivant des Alpes Giudicarie, non loin de là. Il s’agit de deux villages historiques paisibles, riches en caractéristiques architecturales typiques de ces montagnes, situés le long des prairies de la vallée, à une courte distance du lac. Dans le passé, comme Pieve di Ledro, ils étaient des communes autonomes. L’église paroissiale abrite le principal chef-d’œuvre pictural de la vallée de Ledro, le retable de Bernardo Strozzi, récemment restauré et exposé au Mart de Rovereto. À Tiarno di Sotto, on peut visiter la charmante chapelle néoclassique de Sant’Angela Merici, construite à la demande d’un mécène local, Giacomo Ferrari, et où l’on peut admirer les fresques du XXe siècle du peintre mantais Agostino Aldi, qui a travaillé dans la vallée au début du XXe siècle, et l’église paroissiale de San Bartolomeo : le clocher de cette dernière est l’un des plus hauts de la région, avec ses 72 mètres de hauteur. L’intérieur abrite un tableau de grand intérêt, l’énigmatique Cène de Ferdinando Valdambrini, une œuvre du XVIIe siècle.

Tiarno di Sotto
Tiarno di Sotto. Photo : Stefano Oradini

4. Ledro Land Art

Une forêt où l’art rencontre la nature: c’est ainsi que, dans ces pages, Ilaria Baratta parle de Ledro Land Art, un intéressant projet d’art contemporain dans la Valle di Ledro, dans une forêt de sapins juste au-dessus du village de Pur. La “pinède de Pur”, c’est le nom de la forêt, est l’un des poumons verts de la vallée de Ledro, et c’est ici que se déroule depuis 2012 ce projet qui apporte l’art contemporain dans la vallée, en transformant le paysage grâce à des installations artistiques réalisées avec des matériaux naturels trouvés dans la région. Le Ledro Land Art est une forme d’art environnemental dans lequel les artistes créent des œuvres d’art en utilisant uniquement des matériaux naturels tels que des pierres, du bois, des feuilles, des branches et d’autres éléments trouvés dans la nature environnante. Cette approche met l’accent sur l’harmonie entre l’œuvre d’art et l’environnement naturel. Les œuvres de Ledro Land Art sont créées in situ : les artistes réagissent à leur environnement, utilisant les caractéristiques du paysage comme source d’inspiration et comme partie intégrante de leurs créations. En outre, un aspect intéressant du Ledro Land Art (commun à tout l’art environnemental) est le caractère temporaire des œuvres : bon nombre de ces installations sont destinées à changer au fil du temps en raison des conditions météorologiques et de la décomposition naturelle des matériaux, ce qui ajoute un élément d’éphémère et de transitoire à l’art, soulignant la nature changeante du paysage. Enfin, le Ledro Land Art n’est pas seulement une œuvre d’art, mais aussi un moyen d’impliquer la communauté locale et les visiteurs dans la promotion de la culture, de l’art et de la beauté naturelle de la Valle di Ledro.

Ledro Land Art Ledro
Land Art

5. Le musée des pieux du lac Ledro

Situé à Molina di Ledro, sur la rive orientale du lac, il fait partie du Musée des sciences de Trente (MUSE). Le musée des palafittes du lac Ledro se consacre à la conservation et à la présentation des pièces archéologiques provenant des palafittes préhistoriques qui se trouvaient sur les rives du lac Ledro à l’âge du bronze. Le projet de recherche sur les palafittes du lac Ledro a débuté en 1929, lorsque le niveau du lac a été abaissé pour la construction d’une centrale hydroélectrique à Riva del Garda. Au cours de ces travaux, de nombreuses découvertes ont été faites, notamment des vestiges de structures en bois bien conservées et des matériaux organiques. Le musée a ouvert ses portes dans les années 1970 pour mettre en valeur les vestiges archéologiques trouvés dans le lac et pour immerger le public... dans un véritable village néolithique, grâce aux reconstitutions fidèles des habitations sur pilotis. Une nouvelle exposition divisée en quatre sections thématiques a également été inaugurée en 2019. Parmi les pièces les plus intéressantes, un canoë fabriqué à partir d’un seul tronc de sapin de plus de cinq mètres de long, datant d’environ 3 600 ans.

Le musée des pieux du lac Ledro
Musée de l’habitat sur pilotis du lac Ledro

6. Le Val Concei

Le Val Concei est une belle vallée latérale située dans la partie nord du lac Ledro, réputée pour ses forêts denses. Elle est facilement accessible en quelques minutes depuis Pieve di Ledro et se développe autour des jolis villages de Locca, Enguiso et Lenzumo, où il vaut la peine de se promener parmi les maisons en pierre, de rencontrer parfois les troupeaux menés par les bergers actifs dans cette région, ou d’observer les cultures luxuriantes (les fraises de la Val Concei sont excellentes). La Val Concei représente la partie la plus “sauvage” du Val di Ledro : de là partent des sentiers qui mènent aux sommets les plus imposants de la zone (plus de deux mille mètres d’altitude), en passant par les célèbres forêts luxuriantes. Le sentier le plus populaire, dont la première partie est accessible à tous, commence peu après le village de Lenzumo et est parsemé de sculptures en bois inspirées de la légende de la fée Gavardina, qui vivrait dans les bois de la Val Concei. En hiver, le Val Concei est une destination appréciée des skieurs de fond grâce à la présence du Chinaec, une belle piste accessible à tous. Le Val Concei abrite également le plus vieil arbre du Val di Ledro, un hêtre séculaire de plus de trente mètres de haut, situé dans la localité qui porte son nom (“Al Faggio”).

Le Val Concei. Photo : Roberto Vuilleumier
Le Val Concei. Photo : Roberto Vuilleumier

7. La cascade d’Ampola et le parc du Forte Ampola

Lieu fascinant pour les amoureux de la nature et de la montagne, la cascade d’Ampola se trouve à environ 5 kilomètres du lac Ledro, non loin de la route nationale qui mène aux Alpes Giudicarie. Elle se trouve dans un parc naturel, le Parc du Fort Ampola, qui revêt également une importance historique, puisqu’il se trouve sur les vestiges de l’ancien fort Ampola, utilisé pendant la Première Guerre mondiale : en effet, le site raconte l’histoire du fort et, plus généralement, de la Valle di Ledro pendant la Première Guerre mondiale. La cascade peut être observée depuis une passerelle qui passe au-dessus du ruisseau Rio Citta, traverse le bastion autrichien et offre une belle vue sur la cascade. Le parc fait également partie du réseau Trentino Grande Guerra, un réseau de musées et de sites historiques consacrés à la Première Guerre mondiale dans le Trentin. D’un point de vue naturaliste, le parc est une “zone spéciale de conservation”, particulièrement importante pour sa flore : on y trouve des espèces endémiques rares.

Parc du Fort Ampola
Parc du Fort Ampola

8. Lac Ampola

Le lac Ampola est un petit lac alpin d’origine glaciaire situé dans la haute vallée de Ledro, non loin de Tiarno di Sopra et facilement accessible depuis la route nationale 240 reliant Loppio et Val di Ledro. Il est souvent considéré comme un joyau caché, moins connu que le lac Ledro tout proche, mais tout aussi fascinant, notamment parce que c’est l’un des rares lacs alpins qui se présente encore à l’état naturel, entouré exclusivement de bois et de végétation où prospèrent de nombreuses espèces animales différentes. La seule présence humaine est la passerelle en bois qui longe les rives et permet d’observer les plantes et les animaux. Non loin de là se trouve le centre des visiteurs (ouvert uniquement de juillet à septembre), qui propose des informations sur l’environnement naturel du lac et en particulier sur la vie dans les zones humides. C’est précisément en raison de la spécificité de cet environnement que le lac Ampola a été reconnu en 1990 comme biotope par la province autonome de Trente.

Lac Ampola. Photo : Wikimedia/Mik2001
Le lac d’Ampola. Photo : Wikimedia/Mik2001

9. Le Gorg d’Abiss

Il signifie “tourbillon de l’abîme” dans le dialecte local, semblable au lombard oriental (le dialecte des habitants du Val di Ledro peut ressembler à celui des vallées de Brescia) et est une chute d’eau pittoresque creusée dans la roche par le ruisseau Massangla. On peut y accéder à pied en partant de Tiarno di Sotto, et en chemin on peut voir l’ancien moulin des Bugatini, datant des XVe-XVIe siècles, le seul moulin subsistant le long de la Massangla, et l’église de San Giorgio datant du XVe siècle : en 20 minutes environ, on arrive à la cascade, avec un parcours facile et adapté à tout le monde. Au bout du compte, vous vous trouverez face à un scénario de conte de fées, celui de la cascade qui se jette dans un bassin d’eau à travers les rochers, offrant des moments de grande fascination, en toute saison : en été, lorsque vous recherchez la fraîcheur, et en hiver, lorsque l’eau qui se jette sur les rochers en de nombreux endroits se transforme en glace et que la cascade devient encore plus spectaculaire !

Le Gorg d'Abiss
Le Gorg d’Abiss. Photo : Trentino Marketing

10. Malga Trat

La route pour y arriver, depuis le village de Lenzumo dans le Val Concei, n’est pas des plus faciles : sept kilomètres de montées sinueuses sur une seule voie, le long d’un itinéraire très apprécié des cyclistes, mais à la fin on arrive à l’une des malghe les plus populaires de cette zone du Trentin, où l’on peut s’arrêter pour déguster la cuisine typique ou simplement regarder les vaches paître en été. Comme presque toutes les malgas (ce terme désigne les bâtiments qui desservent les alpages, c’est-à-dire les zones où les vaches sont amenées à paître en été), la Malga Trat n’est ouverte que pendant les mois chauds, de mai à octobre. On peut y voir l’étable, la ferme, la salle de traite et une laiterie avec vente directe de produits, dont le nostrano di malga, à base de lait de vache, le fromage de chèvre, la ricotta et le fameux et authentique beurre de malga.

Malga Trat
Malga Trat. Photo : Garda Dolomiti S.p.A. - Azienda per il Turismo Riva del Garda

Valle di Ledro, à voir : les 10 lieux à ne pas manquer
Valle di Ledro, à voir : les 10 lieux à ne pas manquer


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.