100 millions d'euros pour les Archives: Franceschini signe le décret


100 millions d'euros sont prévus, de 2022 à 2025, pour les archives: le ministre de la culture Dario Franceschini a signé le décret. Voici les interventions région par région.

100 millions d’euros sont en route pour les archives: le ministre de la Culture Dario Franceschini a en effet signé, en accord avec le ministre de l’Economie et des Finances Daniele Franco, le décret d’application de la disposition prévue à ’Article 1, paragraphes 364 et 365 de la loi de finances 2022, qui, afin d’assurer la conservation et la jouissance du patrimoine archivistique, alloue la somme de 100 millions d’euros entre 2022 et 2025 pour la mise en œuvre des améliorations anti-incendie et antisismiques des institutions d’archives ainsi que pour l’achat de bâtiments pour les Archives de l’État.

Plus précisément, 46,9 millions d’euros seront consacrés à l’achat de bâtiments destinés à être utilisés comme centres de stockage d’archives en Italie, qui seront identifiés lors d’appels d’offres ultérieurs, 28,5 millions d’euros sont destinés à l’achat de bâtiments actuellement loués pour des locaux des Archives d’État, avec notamment l’achat de deux bâtiments présentant un intérêt culturel particulier à Rieti (Palazzo Canali, une ancienne succursale de la Banca d’Italia) et à Barletta (Palazzo Canali, une ancienne succursale de la Banca d’Italia), ainsi que l’achat d’un bâtiment pour les Archives d’État.Italia) et à Barletta (l’ancien Palazzo delle Poste, classé sur le plan architectural depuis 2002), 461 mille euros pour des travaux antisismiques, 24,2 millions d’euros pour la modernisation du système de lutte contre les incendies, dont 5 millions d’euros pour les Archives de l’État à Cagliari.

“100 millions d’euros sur quatre ans pour l’achat de 12 nouveaux bâtiments à affecter aux pôles archivistiques régionaux et de 9 sites actuellement loués pour rationaliser les dépenses, la vérification antisismique et les travaux d’adaptation à la lutte contre les incendies”, a commenté le ministre Franceschini. “Avec la réouverture au public des Archives de l’État, après les limitations dues à la pandémie, ces trésors de la mémoire collective, dont l’activité n’a jamais cessé même dans les périodes de confinement les plus dures, sont dotés de nouvelles ressources pour garantir la protection des documents conservés et assurer une sécurité maximale aux étudiants, aux savants et aux chercheurs qui les consultent chaque jour pour reconstruire notre histoire”.

Les interventions région par région

En commençant par le nord, dans le Piémont, 613 680 euros seront consacrés à l’achat d’un bâtiment industriel qui servira de centre d’archives pour les provinces d’Alessandria, de Novara et de Vercelli, qui seront également concernées par la modernisation du système de lutte contre les incendies pour 1 000 000 d’euros. Pour la Lombardie, il y a 7.500.000 euros pour l’achat de l’immeuble actuellement loué pour le siège des Archives de l’Etat de Brescia et 2.249.050 euros pour une opération similaire pour les Archives de l’Etat de Brescia.050 euros pour une opération similaire pour les Archives de l’Etat de Varèse, pour lesquelles une étude de vulnérabilité sismique est également prévue pour 34.885 euros, et 20.187 euros sont également prévus pour les Archives de l’Etat de Pavie pour une opération similaire. En Vénétie, 5.355.000 euros sont prévus pour l’acquisition d’un bâtiment industriel à utiliser comme centre d’archives dans les provinces de Padoue et de Trévise, à identifier par une procédure publique ultérieure, et 12.822 euros pour l’étude de vulnérabilité sismique des Archives d’Etat de Belluno. Un seul projet dans le Trentin-Haut-Adige, avec 1 466 000 euros pour l’achat d’un bâtiment à utiliser comme centre d’archives dans la province de Trente, à identifier par le biais d’un appel d’offres public ultérieur. En Frioul-Vénétie julienne, 1 250 000 euros seront alloués à l’achat de l’immeuble actuellement loué pour le siège des archives de l’État de Gorizia et 550 000 euros à l’achat d’un immeuble à usage de centre d’archives dans la province de Trento, à identifier par un appel d’offres public ultérieur.000 euros pour l’achat de l’immeuble actuellement loué pour le siège des Archives d’État à Pordenone, et en outre 69 828 euros pour l’étude de vulnérabilité sismique du nouveau siège des Archives d’État à Udine dans l’ancienne caserne de Savorgnan. En Émilie-Romagne, il est prévu d’acheter trois bâtiments industriels pour en faire des centres d’archives dans les provinces de Bologne, avec une dotation de 1 800 000 euros, de Ferrare, avec une dotation de 900 000 euros, et de Modène, avec une dotation de 746 640 euros, tous identifiés par le biais d’appels d’offres ultérieurs. Dans les mêmes bâtiments, des travaux seront effectués sur les systèmes anti-incendie pour des montants de 700 000 euros pour le bâtiment de la province de Bologne, 800 000 euros pour celui de la province de Ferrare et 300 000 euros pour le dernier de la province de Modène.

Au centre, en ce qui concerne la Toscane, il y a 1.717.100 euros pour l’achat d’un bâtiment industriel à utiliser comme centre d’archives dans les provinces de Prato et Pistoia, à identifier par un avis public ultérieur, 2.000.000 euros pour l’achat du bâtiment actuellement loué pour le siège des Archives de l’Etat à Massa, et 1.628.953 euros pour une opération similaire concernant les Archives de l’Etat à Pistoia, puis 32 963 euros pour l’étude de vulnérabilité sismique du Palais Albergotti, siège des Archives de l’Etat à Arezzo, 9 158 euros pour la même finalité pour la section de Pontremoli des Archives de l’Etat, et 69 000 euros pour le Palais Toscanelli, siège des Archives de l’Etat à Pise. En Ombrie, une intervention: 45 134 euros pour l’étude de vulnérabilité sismique de la section de Spoleto des Archives d’État de Pérouse. Dans la région des Marches, la somme de 1.432.613 euros a été allouée pour l’achat de la propriété actuellement louée pour les Archives d’État d’Ascoli Piceno, qui fera également l’objet d’études de vulnérabilité sismique pour un montant de 38.767 euros. Pour le Latium, 6 519 000 euros sont prévus pour l’achat de bâtiments destinés à servir de centre d’archives pour les provinces de Latina, Rieti, Rome et Viterbe, qui seront identifiés lors de procédures publiques ultérieures, avec l’adaptation du système de lutte contre les incendies pour 1 519 000 euros, et 26 000 000 euros pour les Archives centrales de l’État, qui ont indiqué un besoin d’affectation d’environ 26 000 mètres carrés pour le dépôt d’archives et les salles annexes, avec l’adaptation du système de lutte contre les incendies pour 5 657 000 euros ; et toujours pour les Archives centrales de l’État, qui ont indiqué un besoin d’affectation d’environ 26 000 mètres carrés pour le dépôt d’archives et les salles annexes, avec l’adaptation du système de lutte contre les incendies pour 5 657 000 euros.En outre, 1 600 000 euros pour l’achat du Palais Canali à Rieti, une ancienne succursale de la Banque d’Italie, pour en faire le nouveau siège des Archives d’État locales, actuellement louées dans un autre bâtiment ; 25 046 euros pour une étude de vulnérabilité sismique et 3 080 000 euros pour l’adaptation du système de lutte contre les incendies du Palais Canali lui-même.

Dans le sud, nous commençons par lesAbruzzes, où les interventions suivantes sont déjà prévues: 1 760 000 euros pour l’achat d’un bâtiment industriel dans les municipalités de Pescara et Teramo qui sera utilisé comme centre d’archives, à identifier par une procédure publique ultérieure ; 750 000 euros pour les interventions de lutte contre les incendies nécessaires dans le même bâtiment ; 19 778 euros pour l’étude de vulnérabilité sismique de la section de Sulmona des Archives de l’État. Une seule intervention en Campanie, avec 36 420 euros pour l’étude de vulnérabilité sismique du Monastère des Saints Severino et Sossio, siège des Archives d’État de Naples, et de sa filiale de Pizzofalcone. Une intervention également dans les Pouilles, 4 250 000 euros pour l’acquisition de l’ancien Palazzo delle Poste à Barletta, immobilisé depuis 2002, pour en faire le nouveau siège des Archives d’État locales, et deux en Calabre: 770 000 euros pour l’achat de la propriété actuellement louée pour la section de Locri des Archives d’État ; 7 617 euros pour l’étude de la vulnérabilité sismique de la même propriété. Enfin, une intervention pour chacune des îles: en Sicile, 5 044 750 euros pour l’achat du bien actuellement loué pour le siège des Archives d’État à Syracuse, et en Sardaigne, la modernisation du système anti-incendie des 1 600 mètres carrés des Archives d’État à Cagliari pour un montant de 5 millions d’euros entre 2023 et 2024.

Image: Archives centrales de l’État. Photo par Maristela Possamai

100 millions d'euros pour les Archives: Franceschini signe le décret
100 millions d'euros pour les Archives: Franceschini signe le décret


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.