Angleterre, découvre un trésor de pièces vikings mais le garde caché : condamné à dix ans de prison


Deux passionnés de détecteurs de métaux originaires du Pays de Galles (George Powell 38 ans et Layton Davies 51 ans) ont été condamnés en première instance par la Worcester Crown Court (un tribunal similaire à notre Cour d’assises) à dix ans de prison pour les délits de vol, conspiration pour dissimuler des biens criminels et conspiration pour convertir des biens criminels. Les faits remontent à 2015, lorsque Powell et Davies ont découvert dans un champ près de la ville de Leominster (est de l’Angleterre, près de la frontière galloise) une collection de pièces de monnaie et de bijoux vikings, datant des IXe et Xe siècles. Un marchand, Simon Wicks, a également été condamné (cinq ans pour lui), tandis qu’un second marchand, Paul Wells, sera jugé le 23 décembre : tous deux étaient impliqués dans l’affaire.

Powell et Davies n’avaient pas signalé la découverte aux autorités (la loi anglaise accorde un délai de quatorze jours pour signaler la découverte d’objets susceptibles de présenter un intérêt culturel : en contrepartie, l’État garantit une généreuse récompense, jugée par les experts comme l’une des plus généreuses au monde), préférant garder une partie de la collection pour eux-mêmes ainsi qu’en vendre une partie. Les enquêteurs ont retrouvé une trentaine de pièces, mais d’après les photographies des téléphones portables des condamnés, la collection s’élèverait à environ trois cents pièces. Malgré les recherches, le reste de la collection n’a pas encore été retrouvé.

L’enquête a été déclenchée par une information émanant de la communauté des détecteurs de métaux. Les deux hommes auraient également contacté le National Museum of Wales pour signaler une petite partie de la découverte (les deux hommes ont déclaré une pièce de monnaie chacun et trois bijoux). La découverte dissimulée représente une découverte importante et les chercheurs et les passionnés regrettent vivement qu’une collection importante et unique ait été perdue à cause d’une action criminelle. Gareth Williams, conservateur de la numismatique médiévale au British Museum, a décrit cette découverte comme “l’une des plus importantes, sinon la plus importante” dans le domaine de l’histoire des Vikings en Angleterre. En effet, les chercheurs pensent que la collection pourrait fournir des informations importantes sur une période cruciale de l’histoire du pays, celle de l’unification achevée au 10e siècle.

Photo : l’un des joyaux vikings illégalement cachés.

Angleterre, découvre un trésor de pièces vikings mais le garde caché : condamné à dix ans de prison
Angleterre, découvre un trésor de pièces vikings mais le garde caché : condamné à dix ans de prison


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.