Bologne, les travailleurs de la Pinacoteca Nazionale ont manifesté devant le musée à Noël


Singulière manifestation de Noël à Bologne : le matin de Noël, les employés de la Pinacothèque nationale ont protesté devant le musée contre les ouvertures extraordinaires vivement souhaitées par le ministre Sangiuliano.

Manifestation singulière le jour de Noël devant la Pinacothèque nationale de Bologne: une manifestation totalement inédite en termes de motifs et de calendrier, car de mémoire d’homme, jamais les travailleurs des musées ne s’étaient mobilisés le 25 décembre. Hier, le personnel ministériel a occupé le portique de la Via delle Belle Arti, où se trouve l’entrée de la Pinacothèque, de 9 heures à midi le matin de Noël, pour protester contre l’ouverture extraordinaire pour les fêtes de Noël vivement souhaitée par le ministre de la Culture Gennaro Sangiuliano, mais aussi pour se solidariser avec leurs collègues engagés par le musée par l’intermédiaire d’Ales SpA, l’entreprise interne du ministère de la Culture.

En effet, plusieurs travailleurs d’Ales seront soudainement transférés de la Pinacothèque nationale de Bologne vers d’autres lieux de travail, principalement en dehors de la région. Selon les travailleurs mobilisés, la communication du transfert imminent est arrivée avec très peu de préavis (à savoir le 19 décembre) et concerne huit des neuf employés d’Ales travaillant actuellement au musée : quatre seront transférés à Florence, trois resteront à la Pinacothèque jusqu’à la fin du mois de février dans l’attente d’un transfert ultérieur vers un lieu à définir, tandis qu’une avait déjà vu sa demande de transfert à Rome approuvée ; le neuvième travailleur était sous contrat temporaire et ne verra donc pas son contrat prorogé.

“La Pinacothèque nationale de Bologne a reçu jusqu’à présent un financement de la part de la Direzione Generale Musei pour couvrir les coûts du personnel d’Ales SpA, qui effectue des tâches liées à l’accès et à l’accueil en soutien au personnel ministériel, qui est en sous-effectif depuis un certain temps”, expliquent les travailleurs de l’entreprise visée par le transfert. “Ce financement cessera apparemment à partir de 2024 et la direction du musée déclare qu’elle ne peut pas poursuivre la collaboration avec Ales SpA pour des raisons économiques, car le budget du musée ne serait pas suffisant pour préserver nos emplois. La seule solution qui nous a été proposée est un transfert hors de la région, c’est-à-dire un bouleversement radical de nos vies”.

Les ouvriers qui tenaient la garnison n’ont pas travaillé mais, selon l’association Mi Riconosci , qui a soutenu la manifestation, le musée a quand même ouvert : selon l’association, la directrice de la Pinacothèque, Maria Luisa Pacelli, s’est elle-même installée dans la billetterie et “un mélange de personnes recrutées dans d’autres instituts et de marginaux précaires a permis l’ouverture partielle”. Come Mi Riconosci“, dit Lucrezia Martufi, militante de l’association, ”nous soutenons la protestation des travailleurs. Nous nous demandons quel est l’intérêt d’imposer une ouverture extraordinaire à Noël pour un musée qui manque cruellement de personnel (les derniers classements de l’AFAV sont de toute façon insuffisants pour garantir le personnel nécessaire), avec de nombreux postes vacants de responsables de secteur et d’office dans l’organigramme et qui, apparemment, n’est même pas en mesure de compenser ses manques en recourant à du personnel externe. En effet, un seul visiteur a été vu à la Galerie d’Art durant toute la matinée, selon les travailleurs de la garnison. En résumé, on ne peut pas dire que l’ouverture spéciale de Noël à Bologne ait été un grand succès.

Manifestation des travailleurs de la Pinacoteca Nazionale à Bologne
La protestation des travailleurs de la Pinacothèque Nationale de Bologne
Manifestation des travailleurs de la Pinacoteca Nazionale à Bologne Manifestation des travailleurs de la Pinacothèque
Nationale
à Bologne
Manifestation des travailleurs de la Pinacoteca Nazionale à Bologne
Manifestation
des travailleurs de la Pinacothèque Nazionale à Bologne

Bologne, les travailleurs de la Pinacoteca Nazionale ont manifesté devant le musée à Noël
Bologne, les travailleurs de la Pinacoteca Nazionale ont manifesté devant le musée à Noël


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.



Finestre sull'Arte