Des œuvres volées en 1990 au musée Isabella Stewart Gardner retrouvées... virtuellement


En 1990, des œuvres ont été volées au musée Isabella Stewart Gardner. Aujourd'hui, grâce à la réalité augmentée, il a été possible de les récupérer... virtuellement.

En 1990, lemusée Isabella Stewart Gardner de Boston a été victime d’un vol : pas moins de 13 œuvres d’art d’une valeur totale de 500 millions de dollars ont été dérobées au musée et, à ce jour, n’ont pas été retrouvées. Il s’agit du plus grand vol d’œuvres d’art de l’histoire.

Aujourd’hui, 28 ans après le méfait, il est possible d’admirer à nouveau les œuvres d’art volées grâce à l’application “Hacking the Heist”, qui utilise la réalité augmentée pour vous permettre de voir les tableaux à leur place sur l’écran de votre appareil intelligent en pointant l’objectif de la caméra sur les cadres laissés vierges lors de ce crime. Tout cela grâce à la plateforme de développement ARKit d’Apple, qui a été utilisée pour réaliser le projet.

Malheureusement, l’application est encore dans une phase expérimentale, donc pour le moment il n’est possible de voir que deux des œuvres de Rembrandt, à savoir “Lady et Gentleman en noir” et “Le Christ dans la tempête sur la mer de Galilée”, mais le musée et les programmeurs de l’application travaillent dur pour rendre les autres peintures visibles également.

Des œuvres volées en 1990 au musée Isabella Stewart Gardner retrouvées... virtuellement
Des œuvres volées en 1990 au musée Isabella Stewart Gardner retrouvées... virtuellement


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.