Eike Schmidt sera le candidat du centre-droit à la mairie de Florence.


Réserves dissoutes : Eike Schmidt, directeur du musée de Capodimonte et du Real Bosco à Naples, sera le candidat du centre-droit à la mairie. Qu'adviendra-t-il du musée napolitain ?

Il ne manque plus que l’annonce officielle, mais toutes les réserves ont été levées : Eike Schmidt, ancien directeur des Offices et actuel directeur du musée de Capodimonte et du Real Bosco à Naples, sera le candidat du centre-droit à la mairie de Florence. L’annonce officielle et le début de la campagne électorale sont prévus pour le 6 avril. Ainsi, sauf revirement imprévisible de dernière minute, l’historien de l’art allemand, qui a obtenu la nationalité italienne en novembre dernier, se présentera au Palazzo Vecchio au nom de la coalition composée de Fratelli d’Italia (principal “sponsor” de Schmidt), Lega et Forza Italia, contre le centre-gauche, orphelin d’Italia Viva, qui verra Sara Funaro se porter candidate.

C’est la fin d’un feuilleton qui avait commencé lorsque le mandat de Schmidt aux Offices touchait à sa fin. Le choix du centre-droit s’est porté sur Schmidt, d’après ce que l’on sait, pour plusieurs raisons : ses liens avec la ville (où l’ancien directeur des Offices vit depuis plus de dix ans), les succès de sa direction aux Offices et sa notoriété. Schmidt n’aura que deux mois pour convaincre les Florentins à partir du début de la campagne électorale, puisque le vote aura lieu les 8 et 9 juin : cela suffira-t-il ?

Mais dans les milieux du patrimoine culturel, la question est autre : que se passera-t-il à Capodimonte ? En effet, M. Schmidt, candidat à la présidence de Florence, devra se mettre en congé et le musée napolitain aura besoin d’un directeur intérimaire. Le ministre de la culture, Gennaro Sangiuliano, en marge d’une conférence de presse à Capodimonte, a toutefois minimisé le problème : “Nous avons de nombreux directeurs de valeur et, de toute façon, nous suivons tout, j’étais moi-même récemment à Capodimonte pour vérifier l’état des œuvres”, a-t-il déclaré aux journalistes. “Luigi La Rocca est napolitain et assure l’intérim de la surintendance, de sorte que le ministère est en mesure de faire face. Comme lorsque le mandat de Brera a expiré avec l’intérim de Cappelletti qui a fait un excellent travail, et le directeur Russo du Colisée a également eu l’intérim. En résumé, Capodimonte ne sera certainement pas fermé”.

Eike Schmidt sera le candidat du centre-droit à la mairie de Florence.
Eike Schmidt sera le candidat du centre-droit à la mairie de Florence.


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.