La chapelle Bardi avec les Histoires de Saint François peintes à fresque par Giotto sera restaurée.


La restauration de la chapelle Bardi de la basilique de Santa Croce, peinte à fresque par Giotto, durera trois ans et sera confiée à l'Opificio delle Pietre Dure.

Présentation de la restauration de la chapelle Bardi de la basilique Santa Croce de Florence, qui abrite l’un des chefs-d’œuvre picturaux de Giotto: un cycle peint dans la troisième décennie du XIVe siècle, représentant les Histoires de saint François, qui est l’une des dernières œuvres du grand artiste.

Soixante-dix ans après la dernière restauration, une autre s’impose, fondamentale pour la conservation et l’étude approfondie de la technique de Giotto.
La restauration a été confiée par l’Opera di Santa Croce à l’Opificio delle Pietre Dure et bénéficiera du soutien décisif de l’Associazione per il Restauro del Patrimonio Artistico Italiano (ARPAI) et de la Fondazione CR Firenze, ainsi que du ministère des Biens et Activités culturels; les travaux dureront trois ans.

L’engagement économique global est d’environ un million d’euros et prévoit la contribution de l’Opera di Santa Croce lui-même et du Ministère des Biens et Activités Culturels. L’ARPAI et la Fondazione CR Firenze interviennent en utilisant laprime à l’art.

Récemment, l’Opificio delle Pietre Dure a mené une recherche approfondie et précise sur l’œuvre de Giotto dans les chapelles Bardi et Peruzzi. L’analyse de l’état de conservation a mis en évidence des problèmes critiques concernant à la fois le plâtre et le film de peinture.
Cette campagne d’investigation préliminaire a débouché sur un projet d’intervention articulé: une première phase de campagne de diagnostic est prévue, qui commencera immédiatement, et la restauration conservatrice en plusieurs étapes qui suivra, qui sera largement documentée. Les investigations seront effectuées à l’aide des instruments opto-électroniques les plus récents et seront programmées à des moments différents.

En 1730, les fresques de Giotto ont été recouvertes de peinture à la chaux, selon la technique de la scialbatura. La peinture de Giotto, après avoir été aimée et admirée pendant toute la Renaissance, finit par être considérée comme démodée : des couleurs trop vives et un style défini avec un mépris primitif. Il a fallu cent vingt ans pour redécouvrir ce chef-d’œuvre florentin, grâce à une intervention qui a marqué la naissance de la grande tradition italienne de la restauration. La découverte des peintures de la chapelle Bardi s’est faite par hasard, à l’occasion d’importants travaux de restauration. Les fresques ont été mises en lumière grâce au travail de Gaetano Bianchi entre 1850 et 1853.
À l’occasion de l’exposition Giotto en 1937, les cycles muraux des chapelles Bardi et Peruzzi ont fait l’objet d’une intervention dirigée par Ugo Procacci et exécutée par l’atelier d’ Amedeo Benini. La restauration réalisée entre 1958 et 1961 par Leonetto Tintori, toujours sous la direction d’Ugo Procacci, a été décisive.

Photo : Détail de la mort de saint François dans la chapelle Bardi.

La chapelle Bardi avec les Histoires de Saint François peintes à fresque par Giotto sera restaurée.
La chapelle Bardi avec les Histoires de Saint François peintes à fresque par Giotto sera restaurée.


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.