Pour la première fois, le Guggenheim sera dirigé par une femme : Mariët Westermann, nouvelle directrice


Pour la première fois dans l'histoire, le Guggenheim de New York sera dirigé par une femme : la nouvelle directrice du musée et PDG de la Fondation est en effet Mariët Westermann, une historienne de l'art, née en 1962. Elle succède à Richard Armstrong qui a pris sa retraite cet été.

Pour la première fois de son histoire, la Solomon R. Guggenheim Foundation sera dirigée par une femme : Mariët Westermann est la nouvelle directrice et CEO du musée Guggenheim de New York et de sa fondation. La nouvelle directrice supervisera la collection Peggy Guggenheim à Venise et travaillera avec les directeurs du musée Guggenheim Bilbao et du futur Guggenheim Abu Dhabi. Westermann, né en 1962, rejoint le Guggenheim en apportant son expérience de dirigeant d’organisations de renommée mondiale dans les domaines de l’enseignement supérieur et de la philanthropie. M. Westermann succède à Richard Amstrong, qui a pris sa retraite cet été. Elle n’est pas, dans l’absolu, la première femme à diriger le musée (elle a été précédée par Hilla von Rebay, la première directrice du musée, et Lisa Dennison), mais elle est la première à diriger à la fois le musée et la fondation.

Mariët Westermann, qui a une formation d’historienne de l’art, dirige NYU Abu Dhabi, un campus de recherche et d’arts libéraux de l’Université de New York, en tant que vice-chancelier, directeur général et professeur d’arts et de sciences humaines depuis 2019. À l’Université de New York Abu Dhabi, elle a supervisé tous les aspects académiques, administratifs, financiers et opérationnels. Westermann rejoindra officiellement le Guggenheim le 1er juin 2024.

J. Tomilson Hill, président du conseil d’administration de la Solomon R. Guggenheim Foundation, souligne : "Nous sommes ravis d’accueillir Mme Westermann au Guggenheim. Nous avons ratissé très large et organisé des entretiens approfondis afin d’identifier la personne idéale pour le Guggenheim à l’heure actuelle. Au cours des six derniers mois, nous avons utilisé un processus de recherche systémique, fondé sur une approche basée sur les valeurs, qui nous a permis d’identifier les qualités nécessaires à la réussite de notre nouveau directeur. Nous avons évalué chaque candidat en fonction de ces attributs. M. Westermann apporte un ensemble unique de qualités et d’expériences à ce rôle essentiel : une vision du monde très large, une expérience de la gestion de multiples parties prenantes et de questions cruciales dans plusieurs zones géographiques, le tout ancré dans une croyance profonde en l’érudition, l’excellence et le pouvoir des arts et de la culture d’inspirer et de relier. Nous nous engageons à étendre la portée de la collection et à développer notre initiative mondiale tout en engageant des publics divers et en prenant soin de la culture et du développement du personnel. Je connais Mme Westermann depuis plus de vingt-cinq ans et je me réjouis de travailler avec elle à la mise en œuvre de notre plan stratégique".

Wendy Fisher, présidente du conseil d’administration de la Solomon R. Guggenheim Foundation, déclare : "C’est avec grand plaisir que nous accueillons chaleureusement le Dr Westermann en tant que nouveau directeur et PDG du Guggenheim. Je suis convaincu que M. Westermann saura soutenir la vision fondatrice de l’institution en guidant notre constellation de musées vers un avenir plus durable, en redéfinissant le rôle du Guggenheim dans le discours public et en ouvrant nos portes, qu’elles soient physiques ou virtuelles, à un public de plus en plus large. Depuis le bâtiment emblématique de Frank Lloyd Wright sur la Cinquième Avenue, le Guggenheim a toujours cherché à susciter de nouvelles façons de penser et d’interagir avec l’art, et le parcours impressionnant de Mme Westermann la rend particulièrement qualifiée pour y parvenir. Elle apporte une myriade de réalisations dans le domaine de l’histoire de l’art, le respect de ses collègues, l’expérience de la direction d’une organisation internationale et une croyance fondamentale dans le pouvoir de transformation de l’art. Je me réjouis de travailler en étroite collaboration avec elle. Je sais que nous sommes entre de bonnes mains alors que nous continuons à réfléchir à ce que signifie être une institution véritablement mondiale, à la responsabilité qui en découle et à la manière d’opérationnaliser ces valeurs.

“C’est un grand honneur de faire partie du Guggenheim, une institution unique avec une belle mission dédiée à l’art moderne et contemporain dans quatre musées distincts sur trois continents”, souligne Mariët Westermann. Chacun de ces musées a pour vocation de permettre à chacun d’interagir avec le pouvoir de transformation et de connexion de l’art et des artistes, de New York à Bilbao, de Venise à Abou Dhabi. J’ai eu la chance de vivre de merveilleuses expériences en tant qu’historienne de l’art, éducatrice, conservatrice, philanthrope et responsable universitaire. Le type de complexité et les aspirations élevées qui m’ont tant motivée dans ces fonctions précédentes m’ont préparée à aider le Guggenheim à réaliser son plein potentiel en tant que constellation de musées, unis dans une même mission et pleinement enracinés dans leur environnement local et leurs communautés".

Auparavant, Mariët Westermann a été vice-présidente exécutive de la Fondation Mellon, membre de la faculté et directrice de l’Institut des beaux-arts de l’université de New York, directrice associée de la recherche et des programmes universitaires au Clark Art Institute et membre de la faculté de l’université Rutgers. Elle est titulaire d’une licence ( magna cum laude) du Williams College et d’une maîtrise et d’un doctorat en histoire de l’art de l’Institut des beaux-arts de l’université de New York. Mme Westermann a reçu des bourses, des prix et des subventions du National Endowment for the Humanities, de l’American Philosophical Society, du Center for Advanced Study in the Visual Arts, du Clark Art Institute, de la College Art Association et du Metropolitan Museum of Art.

Spécialisée dans l’art des Pays-Bas, Mariët Westermann est l’auteur de nombreux livres, articles et essais sur l’art et les artistes néerlandais, les musées et l’état et l’avenir de l’enseignement supérieur. Pour le compte de la Fondation Mellon, elle a commandé et publié (avec Roger Schonfeld et Liam Sweeney) deux études critiques sur la diversité du personnel dans le secteur des musées. En 2020, Mme Westermann a dirigé Reframing Museums, une grande conférence internationale sur l’avenir des musées, organisée avec la New York University Abu Dhabi et le Louvre Abu Dhabi.

Il siège au conseil d’administration de l’ALIPH (Alliance internationale pour la protection du patrimoine dans les zones de conflit), de l’Educational Testing Service et du Rijksmuseum, et préside le Scholar Rescue Fund de l’Institute of International Education. À Abu Dhabi, il est membre du conseil d’administration de l’AmCham Abu Dhabi et du United States-United Arab Emirates Business Council.

Pour la première fois, le Guggenheim sera dirigé par une femme : Mariët Westermann, nouvelle directrice
Pour la première fois, le Guggenheim sera dirigé par une femme : Mariët Westermann, nouvelle directrice


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.