Santa Croce : inspection régulière de la façade construite avec des fonds réels


Ces jours-ci, la façade de la basilique de Santa Croce à Florence fait l'objet d'une inspection périodique. Voici également l'histoire de sa construction.

La façade de Santa Croce à Florence fait actuellement l’objet d’une inspection périodique approfondie.

À l’aide d’un chariot mobile et d’une nacelle élévatrice, nécessaire pour atteindre une hauteur de 62 mètres, les techniciens examineront les éléments en pierre qui composent la façade : marbre blanc de Carrare et de Montagnola Senese, marbre jaune de Sienne, marbre rouge de Monsummano et de Garfagnana, et marbre vert de Monteferrato in Prato et d’Impruneta. Les éléments de marbre ont été choisis par Nicola Matas lui-même, l’architecte qui a conçu la façade de Santa Croce et en a supervisé la construction entre 1857 et 1863.

La construction de la façade fut une véritable campagne de collecte de fonds ante litteram : le pape Pie IX participa à l’inauguration du chantier le 22 août 1857 et versa 3133 lires, le roi Victor Emmanuel II versa 3190 lires, le grand-duc Léopold et d’autres membres royaux de sa famille versèrent jusqu’à 44666 lires. L’Opera di Santa Croce organise une commission de collecte de fonds et une intense activité de propagande : les contributions proviennent de particuliers, de communautés et d’associations italiennes et étrangères. Il convient de souligner l’importante contribution de Francis Joseph Sloane, qui a versé 358168 lires.

Les inspections actuelles de la façade de la basilique sont également l’occasion de poursuivre les recherches et d’approfondir les aspects historiques et scientifiques des caractéristiques de cet ensemble architectural.

Santa Croce : inspection régulière de la façade construite avec des fonds réels
Santa Croce : inspection régulière de la façade construite avec des fonds réels


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.