Trop de dégâts et de risques de destruction, Louisville (USA) enlève la statue de Louis XVI


À Louisville, dans le Kentucky, la statue du roi Louis XVI de France est la cible de protestations : elle a été retirée en raison des dommages trop importants qu'elle a subis.

Les manifestants qui l’ont frappée et recouverte de graffitis faisant l’éloge de Black Lives Matter ont causé trop de dégâts et le risque que la statue soit détruite est trop élevé : ainsi, les autorités municipales de la principale ville du Kentucky (États-Unis), Louisville, ont décidé de retirer la statue du roi Louis XVI de France, qui, avec plus de 500 000 habitants, est la plus importante de l’État du Bluegrass (la ville a en effet été fondée en 1778 par le général américain George Rogers Clark qui souhaitait rendre hommage au souverain français, car ses soldats avaient aidé les Américains lors de la guerre d’indépendance de 1775-1783).

La statue a été placée dans un entrepôt pour assurer sa sécurité. Dans une déclaration du maire de Louisville, Greg Fischer, il est indiqué que l’œuvre “a récemment subi des dommages importants, notamment des actes de vandalisme avec des bombes de peinture, des abrasions de surface résultant d’opérations de nettoyage, ainsi que des bras et des pieds cassés de la figure”. En raison du matériau et de l’état de la statue, elle ne peut être nettoyée et restaurée sur place". La main de la statue avait été retirée lors de manifestations en mai, tandis qu’en juin, trois personnes ont été arrêtées alors qu’elles couvraient la statue avec une bombe de peinture. Louisville a été le théâtre de vives protestations à la suite du meurtre d’une Afro-Américaine, Breonna Taylor, lors d’une fouille policière en mars.

Le monument de Louis XVI, qui date du début du XIXe siècle, a été offert à Louisville en 1966 par la ville jumelle de Montpellier (France), où il est resté jusqu’en 1829, date à laquelle il a été retiré de la place publique pour être stocké dans un entrepôt jusqu’en 1899, date à laquelle il a été exposé dans un musée de la ville. Soixante-sept ans plus tard, la décision a été prise de faire don de l’œuvre à Louisville. Il n’y a pas de lien direct entre la figure de Louis XVI et Black Lives Matter : les manifestants l’ont simplement prise pour cible en tant que symbole de pouvoir. Louis XVI a été le dernier roi de France : comme on le sait, la monarchie a été renversée par les révolutionnaires et Louis XVI a été guillotiné en 1793. Son image a donc une forte valeur symbolique pour ceux qui protestent ces jours-ci.

Voici la statue endommagée

Trop de dégâts et de risques de destruction, Louisville (USA) enlève la statue de Louis XVI
Trop de dégâts et de risques de destruction, Louisville (USA) enlève la statue de Louis XVI


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.