Biden, la vidéo de remerciement aux Américains est inspirée d'une œuvre d'art contemporain


Joe Biden et Kamala Harris remercient les Américains avec une vidéo explicitement inspirée d'une œuvre d'art contemporain. Voici la vidéo et son histoire.

Un pays pour tous les Américains, un avenir pour tous les Américains, un président pour tous les Américains". Telle est la devise qui figure à la fin de la vidéo de remerciement que Joe Biden et Kamala Harris, respectivement président et vice-présidente nouvellement élus des États-Unis d’Amérique, ont diffusée ces dernières heures dans le cadre de la campagne post-électorale par laquelle la nouvelle administration se présente aux Américains. Dans la vidéo, nous voyons de nombreux représentants de la société américaine (ouvriers d’usine, fermiers, citadins, sportifs, athlètes, artistes, enfants, étudiants, familles) qui, de tous les coins du pays, des villes aux vastes prairies, des forêts aux longues plages de l’océan, portent quelques cadres vides et dorés et les utilisent pour créer de nombreux autoportraits différents, simplement en les plaçant devant leur visage. Le tout en écoutant en fond sonore les notes de America the beautiful de Ray Charles.

L’idée de Biden et Harris est de créer une sorte de galerie de tous les visages des États-Unis d’Amérique pour donner l’idée d’une administration qui construira un pays inclusif qui considère les différences comme une valeur, et pour communiquer un message d’unité à une nation qui a besoin d’être reconstruite. Cette idée a une référence précise dans l’art contemporain et s’inspire directement d’une œuvre des années 1980 : c’est en effet en 1983 que l’artiste américaine d’origine jamaïcaine Lorraine O’Grady (Boston, 1934), l’un des noms fondamentaux de l’art noir et de l’art féministe, a apporté le même cadre doré à la parade de la Journée afro-américaine de Harlem, à New York, pour que les participants réalisent de nombreuses œuvres d’art afin de transmettre le sens de la communauté des Afro-Américains. Une performance intitulée Art is... s’est ensuite répétée à d’autres occasions jusqu’en 2009.

La galerie Alexander Gray Associates, qui représente Lorraine O’Grady, a fait savoir que l’artiste avait vu la vidéo. "Comme dans sa performance, a déclaré la galerie, la vidéo se concentre sur des Américains individuels, unifiant leurs expériences par le biais du dispositif commun du cadre. O’Grady a écrit que Art is... avait été “réalisé dans un esprit d’euphorie qui s’était répandu tout au long de la journée”, et cette euphorie se reflète maintenant dans la vidéo de Biden, qui célèbre la liberté d’expression indomptée. L’artiste a également commenté la vidéo en déclarant : “Je leur ai donné, et ils m’ont donné”.

Une vidéo post-électorale est une façon inhabituelle de communiquer en Amérique, mais elle a connu un énorme succès, car depuis sa première publication, sur Twitter, elle a été visionnée 40 millions de fois. Et il est intéressant que l’équipe de communication de Joe Biden ait voulu véhiculer ce contenu en s’inspirant explicitement d’une œuvre d’art importante d’un artiste contemporain, de surcroît associé au Black Art.

Ci-dessous, la vidéo de Joe Biden et, dans l’image, une image de la vidéo de la campagne du nouveau président et un détail de la performance de Lorraine O’Grady.



Biden, la vidéo de remerciement aux Américains est inspirée d'une œuvre d'art contemporain
Biden, la vidéo de remerciement aux Américains est inspirée d'une œuvre d'art contemporain


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.