À l'OGR de Turin, vidéos et performances chorégraphiques sur le thème du corps


L'OGR - Officine Grandi Riparazioni de Turin présente du 21 février au 22 mars 2020 My Bodies, dans le cadre du projet Dancing is what we make of falling.

L’OGR - Officine Grandi Riparazioni de Turin présente du 21 février au 22 mars 2020 My Bodies, la deuxième édition du projet Dancing is what we make of falling, curaté par Valentina Lacinio et Samuele Piazza.

Dans les espaces de Binario 2, l’OGR poursuit la recherche entamée en 2018 sur les interrelations entre vidéo et performance, à travers un format expérimental qui mêle projection, performance et conférences : une exposition de vidéos et cinq rendez-vous nocturnes, qui se tiendront tous les vendredis, au cours desquels sera présentée chaque semaine une nouvelle vidéo liée à un événement performatif conçu pour l’OGR.

Dancing is what we make of falling entend créer un espace de discussion partagé qui réfléchit aux thèmes de l’altérité et aux responsabilités de l’art contemporain dans la création d’imaginaires alternatifs. Dans ce cadre, des œuvres d’artistes d’origines et de générations différentes se rencontrent dans un récit à plusieurs voix et à plusieurs registres.

Le titre de l’exposition fait référence à un vers du poète et chercheur Fred Moten, qui souligne le but de l’art : transformer la chute en danse. Le sous-titre de l’exposition fait quant à lui référence à une vidéo de Hannah Black: My Bodies.

L’image directrice de l’édition 2020 est plutôt la reprise d’une estampe du XVIIe siècle illustrant un atlas anatomique de Giulio Cesare Casseri: un corps issu de la statuaire antique s’offre au regard du spectateur en s’écorchant le ventre.

Le cœur de cette édition est l’idée que de nouveaux concepts liés au corps, dans ses diverses significations sociales et biologiques, peuvent émerger de sa représentation artistique, à partir d’une redéfinition des limites et des configurations du corps humain.

Les œuvres sélectionnées proposent au public une réflexion sur le corps, sur ses limites et ses potentialités, sur ses transformations à la lumière des changements sociaux et technologiques contemporains. Le corps devient une interface privilégiée avec le monde, un véhicule du désir et un champ de lutte pour la définition des droits.

Dans des vidéos rarement visibles par le public, Lorenza Böttner dansera dans des chorégraphies qui seront présentées dans une conférence-performance conçue pour l’OGR par Eva Egermann et Viktor Neumann, dans le cadre du programme public développé par l’OGR en collaboration avec la Fondazione CRT per l’Arte Moderna e Contemporanea.

Le corps dématérialisé, reconfiguré en tant que véhicule pour les flux numériques, sera plutôt au centre du solo Learning from the future de la chorégraphe Colette Sadler.

Une nouvelle performance centrée sur le corps de Patrick Staff sera également présentée, invitant les visiteurs à pénétrer dans un espace agité et aliénant.

Là encore, le corps sous ses diverses formes sera au centre de la production de Hannah Black, dont le travail va de la vidéo à la sculpture, de l’écriture à la performance.

Les animations de Wong Ping dissimulent, derrière des couleurs pop et des animations de jeux vidéo des années 1980, un monde peuplé des pires perversions.

Une grande partie de la production de Marianna Simnett, quant à elle, se caractérise par une imagerie qui combine des scénarios de contes de fées et des réflexions troublantes sur le corps, créant ainsi des récits surréalistes.

De la performance à la peinture, de l’installation au dessin, Beatrice Marchi parvient à créer, spécialement pour l’OGR, une imagerie personnelle dans laquelle coexistent l’ironie et l’amertume, l’amateurisme et la complexité.

Voici le programme.

Vendredi 21 février 2020, à partir de 20h30 | Hannah Black
Vendredi 28 février 2020, à partir de 20h30 | Patrick Staff
Vendredi 6 mars 2020, à partir de 20h30 | Lorenza Böttner | Eva Egermann et Viktor Neumann

En collaboration avec OGR Public Program | Fondazione per l’Arte Moderna e Contemporanea CRT

Vendredi 13 mars 2020, à partir de 20h30 | Wong Ping | Beatrice Marchi
Vendredi 20 mars 2020, de 20h30 à 03h00 | Colette Sadler | Marianna Simnett | Koreless

Final Night : OGR SoundSystem, événement en collaboration avec Club To Club Festival

À l'OGR de Turin, vidéos et performances chorégraphiques sur le thème du corps
À l'OGR de Turin, vidéos et performances chorégraphiques sur le thème du corps


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.