À Palerme, les sculptures d'Alba Gonzales sont exposées dans le parc de la Fondation Whitaker.


Du 25 mai au 30 septembre, le parc de la Fondation Whitaker à Palerme accueille l’exposition Alba Gonzales. Mythes méditerranéens.
Alba Gonzales est née en 1939 à Rome, mais de ses parents et grands-parents elle tire les origines les plus diverses : sicilienne, grecque, espagnole et française. Un cosmopolitisme tout méditerranéen que ses œuvres reflètent bien, s’inspirant des mythes et légendes qui se sont transmis entre les rives du sud de l’Europe, sous le signe d’un culte sensuel de la forme et du corps humains. L’arrivée de ses sculptures à Palerme, ville “métisse” par excellence, ne fait donc que multiplier les échos épiques et évocateurs de ses œuvres.

Gabriele Simongini, commissaire de l’exposition, explique dans le texte du catalogue : “Alba Gonzales appartient au groupe de plus en plus restreint des sculpteurs au sens authentique du terme et se distingue en particulier par son aspiration à tout dire, entièrement et sans filtres intellectualistes, à travers la forme, qui pour elle est essentiellement la forme du corps humain compris comme le temple de l’âme, dans ses aspects négatifs et positifs, destinés à coexister indissolublement. Face à une société vouée à la recherche de l’abrutissement et anesthésiée par les réseaux sociaux, Gonzales, manifestant un intense engagement éthique, force délibérément les tonalités de ses thèmes de prédilection (avidité, obsession du sexe et du pouvoir, vanité, domination du narcissisme et de l’apparence, fureur belliqueuse, etc.), les rend iconiques, et en fait plus qu’un simple reflet du corps humain.), les rend iconiques, théâtrales et presque hyperboliques, tout en mettant en avant la nécessité de ne pas effacer la mémoire et les milliers de fils qui nous lient au foyer du passé, qu’il faut toujours garder allumé”.

Le professeur Emmanuele F. M. Emanuele, président honoraire de la Fondation Culture et Art qui promeut l’exposition, souligne : “Quiconque se trouve devant une œuvre d’Alba Gonzales ne peut qu’être séduit ou surpris. La grâce de ses formes et de ses lignes, la plasticité de ses mouvements, les attitudes sensuelles mais jamais vulgaires de ses sculptures - la vulgarité et la corruption des coutumes est en effet ce que l’artiste entend enregistrer et dénoncer négativement - sont le trait stylistique le plus évident de Gonzales, qui réussit incroyablement à obtenir ces résultats en forgeant la matière sans partir d’un dessin ou d’un projet préparatoire. Son art est spontané, immédiat, il jaillit de ses mains et de son âme, qui ne font qu’un et qui, à leur tour, ne font qu’un avec le support, le bronze, choisi aussi parce qu’il est potentiellement éternel, comme le sont les œuvres d’Alba Gonzales et les questions existentielles qu’elles interprètent”.

Promue et réalisée par la Fondazione Cultura e Arte et organisée par Civita Sicilia, l’exposition est accompagnée d’un catalogue, publié par Silvana Editoriale, qui, outre les images des œuvres photographiées dans le parc de Villa Malfitano Whitaker, contiendra des textes du professeur Emmanuele Francesco Maria Emanuele Malfitano. Emmanuele Francesco Maria Emanuele, du professeur Paolo Matthiae, de Dante Maffia et de Gabriele Simongini, un entretien avec l’artiste réalisé par Tiziana D’Acchille, directrice de l’Académie des beaux-arts de Rome, une anthologie critique et une notice biographique.

Pour l’occasion, un documentaire consacré à l’artiste sera réalisé par Raffaele Simongini, qui sera projeté le soir du vernissage et pendant toute la durée de l’exposition. L’exposition est gratuite.

Image : Alba Gonzales, Chimère et les masques (2008). Ph. Crédit Ernani Orcorte

À Palerme, les sculptures d'Alba Gonzales sont exposées dans le parc de la Fondation Whitaker.
À Palerme, les sculptures d'Alba Gonzales sont exposées dans le parc de la Fondation Whitaker.


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.