Au Castello Gamba, la récente production de Sarah Ledda s'inspire des classiques du cinéma hollywoodien.


Du 14 juillet au 1er octobre 2023, le Castello Gamba accueille l'exposition Almost True de Sarah Ledda : une trentaine de peintures issues de sa production récente et s'inspirant de l'imagerie du cinéma et de la télévision y sont exposées.

Du 14 juillet au 1er octobre 2023, le Castello Gamba - Musée valdôtain d’art moderne et contemporain, à Châtillon, accueille l’exposition Almost True de Sarah Ledda (Aoste, 1970), qui entend retracer la poétique de l’artiste valdôtaine à travers une trentaine de tableaux de sa production récente.

Sous le commissariat d’Ivan Quaroni, l’exposition raconte la formation de l’identité féminine à travers des personnages qui deviennent des symboles, des lemmes d’un lexique commun capable de traduire une “bildung”, une formation collective, en images universelles, en s’appuyant sur l’imagerie du cinéma et de la télévision, et en particulier sur le répertoire des films classiques hollywoodiens. En faisant défiler des images de films classiques et d’anciennes séries télévisées, l’artiste sélectionne et isole des cadres individuels pour les transfigurer par la peinture. Le cadre, sublimé dans la grammaire picturale, devient ainsi l’expression d’un nouveau type de représentation réaliste qui utilise le filtre des productions médiatiques de la culture de masse pour étudier les thèmes de la mémoire et des émotions dans la relation dialectique entre la fiction et la réalité.

L’image tirée du vieux film, qu’il s’agisse du visage d’une diva hollywoodienne comme Marilyn Monroe, Audrey Hepburn, Liz Taylor ou Judy Garland, ou de celui de la jeune Inger Nilsson dans le rôle de Pippi Longstocking, n’appartient plus seulement à l’artiste qui l’interprète, mais devient un code universel, capable de stimuler une réaction chez quiconque la reconnaît.

“La recherche de Sarah Ledda se configure comme une pratique de recodage de l’image filmique capable de transformer l’essence traumatique de la réalité en un alphabet de figures reconnaissables”, a expliqué le commissaire Ivan Quaroni.

Outre un corpus d’œuvres sur toile, un projet réalisé par l’artiste au cours de dix années de voyages en train sur le trajet Aoste - Turin, aller-retour, est exposé pour la première fois dans les salles du Castello Gamba. Il s’agit de A/R, titre d’une série de prises de vue photographiques montées dans une longue séquence vidéo représentant des aperçus de paysages qui, malgré les changements subis au fil du temps, semblent être restés inchangés.

L’exposition est accompagnée d’un catalogue publié par Vanillaedizioni avec un texte critique d’Ivan Quaroni.

Pour plus d’informations : www.castellogamba.vda.it

Entrée incluse dans le prix d’entrée du musée (6 euros plein tarif, 4 euros réduit).

Horaires : tous les jours de 9 h à 19 h en juillet et août, fermé le lundi à partir de septembre.

Image : Sarah Ledda, Ophélie (2020 ; huile sur toile, 68 x 80 cm)

Au Castello Gamba, la récente production de Sarah Ledda s'inspire des classiques du cinéma hollywoodien.
Au Castello Gamba, la récente production de Sarah Ledda s'inspire des classiques du cinéma hollywoodien.


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.