Dante au palais royal de Naples : le cycle de Tommaso De Vivo réuni


Du 3 décembre 2021 au 1er mars 2022, le Palais royal de Naples accueillera l'exposition Dante au Palais royal : le cycle de Tommaso De Vivo consacré au voyage de Dante.

Le Palais royal de Naples célèbre le septième centenaire de la mort de Dante Alighieri avec l’exposition Dante au Palais royal, ouverte au public du 3 décembre 2021 au 1er mars 2022 et organisée par le directeur Mario Epifani et Andrea Mazzucchi, en collaboration avec l’Université de Naples “Federico II”. L’exposition présente trois toiles représentant des épisodes de la Divine Comédie, réalisées par le peintre Tommaso De Vivo pour le roi d’Italie Vittorio Emanuele II à l’occasion du centenaire de la naissance de Dante célébré par l’Italie unie en 1865 et réparties ensuite entre le Palais royal, la Bibliothèque nationale et le Palais royal de Caserte. Le cycle de De Vivo a été exceptionnellement retrouvé dans son emplacement d’origine après une restauration minutieuse et comparé à d’autres témoignages de la fortune de Dante dans l’art napolitain vers le milieu du XIXe siècle, de Domenico Moretti à Domenico Gianluca, en passant par Domenico Gianluca.siècle, du célèbre tableau de Domenico Morelli représentant Dante et Virgile au Purgatoire (1844) à l’album de lithographies d’Antonio Manganaro illustrant sur un ton satirique L’exposition maritime visitée par Dante et Virgile (1871).

Dans la première salle est exposée laRencontre de Dante et Virgile avec les grands poètes antiques dans les limbes (Canto IV) ; dans la même salle et dans la suivante, une installation multimédia projette sur un pupitre interactif des illustrations tirées de manuscrits enluminés de la Divine Comédie. Dans la deuxième salle, le Purgatorio de Tommaso De Vivo dialogue avec d’autres œuvres sur le sujet de Dante produites à Naples vers le milieu du XIXe siècle. En 1844, Domenico Morelli remporta le concours organisé par l’Institut royal des beaux-arts de Naples avec un sujet tiré du deuxième chant du Purgatoire. Le tableau, acheté par la maison royale, fut placé dans les appartements des invités des Bourbons, aujourd’hui siège de la préfecture. Le tableau de Luigi Stanziano s’inscrit dans la lignée de la peinture d’histoire, entre académisme et romantisme, en illustrant l’épisode légendaire de la rencontre entre Dante et Giotto, un an après les célébrations de Dante de 1865. L’album de lithographies publié en 1871 par Antonio Manganaro, originaire des Pouilles, illustre sur un ton satirique la première Exposition maritime internationale d’Italie, inaugurée en présence d’Umberto et de Margherita de Savoie. S’imaginant sous les traits de Dante, accompagné d’un Virgile squelettique, Manganaro observe les machines, les produits et les inventions présentés à l’exposition, au milieu de caricatures de personnalités de l’époque : la fortune du poète suprême se prête ici à une lecture irrévérencieuse de l’actualité.

L’exposition est complétée par la toile de Luigi Stanziano représentant Dante dans l’atelier de Giotto et par une série de vases du XIXe siècle avec les portraits de Dante, Pétrarque, Arioste et Tasso appartenant aux collections du Palazzo Reale. Le parcours est enrichi par des projections multimédias créées par Stefano Gargiulo, directeur artistique de Kaos Produzioni, qui illustrent le voyage de Dante dans l’au-delà à travers des images tirées de codex enluminés.

L’exposition inaugure un nouvel espace d’exposition dans la zone de la Galleria del Genovese, qui reliait au XIXe siècle le palais royal au théâtre San Carlo.

En outre, jusqu’au 31 janvier 2022, la Bibliothèque nationale, située dans le complexe monumental du Palais royal, accueillera une exposition iconographique et documentaire qui permettra de comparer le cycle de Tommaso De Vivo avec certaines éditions illustrées de la Divine Comédie.

L’exposition est incluse dans le billet d’entrée à l’Appartement historique du Palais royal.

Pour plus d’informations : palazzorealedinapoli.org

Heures d’ouverture : Tous les jours de 9h à 20h.

Image : Tommaso De Vivo, Inferno, détail (1863 ; huile sur toile ; Naples, Palazzo Reale)

Dante au palais royal de Naples : le cycle de Tommaso De Vivo réuni
Dante au palais royal de Naples : le cycle de Tommaso De Vivo réuni


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.