Turin, le photographe Walter Niedermayr exposé au centre de la photographie


Jusqu'au 17 octobre 2021, le centre Camera de Turin accueille l'exposition personnelle "Transformations" de Walter Niedermayr, l'un des photographes italiens contemporains les plus appréciés.

Dans les salles principales du Centre Camera de Turin, Walter Niedermayr. Transformations, une exposition personnelle de Walter Niedermayr (Bolzano, 1952) qui, jusqu’au 17 octobre 2021, se concentre sur un ensemble d’œuvres réalisées au cours des vingt dernières années de sa carrière et explore le thème des changements dans l’espace.

Organisée par Walter Guadagnini, avec la collaboration de Claudio Composti et Giangavino Pazzola, l’exposition présente les vingt dernières années de recherche artistique de l’un des plus importants photographes italiens contemporains. À travers les thèmes récurrents de son travail, tels que les paysages alpins, l’architecture et la relation entre l’espace public et l’espace privé, l’intérêt de l’auteur pour l’étude des lieux non seulement d’un point de vue géographique, mais aussi d’un point de vue social, est mis en évidence. Bien que s’inscrivant dans la continuité de la tradition photographique italienne qui considère le paysage comme la clé principale d’interprétation de la société, la recherche visuelle de Niedermayr est pertinente pour sa capacité à réinterpréter ce sujet et à le renouveler à la fois sur le plan conceptuel et formel. Pour le photographe du Tyrol du Sud, en effet, l’espace physique d’aujourd’hui ne peut être abordé avec une intention exclusivement documentaire, mais apparaît comme le pivot d’une relation transformatrice entre l’écologie, l’architecture et la société. Dans certaines œuvres de la sérieAlpine Lands chaften(Paysages alpins), par exemple, la présence de l’homme dans la représentation des paysages est interprétée comme un paramètre permettant de mesurer les proportions des panoramas alpins, et en même temps comme un critère politique pour son intervention dans la métamorphose des équilibres naturels. Ce discours est également souligné dans des œuvres telles quePortraits, où des canons à neige filmés pendant la saison estivale (donc inactifs) deviennent des présences ambiguës qui habitent le paysage.

Avec une cinquantaine d’œuvres de grand format, souvent présentées en diptyque et triptyque et caractérisées par des contrastes faibles et des tons neutres, l’exposition nous parle d’une simultanéité d’activités humaines et non humaines, qui coexistent et trouvent un équilibre instable en constante évolution, comme le montre la série Raumfolgen(Espaces avec/séquences).

L’exposition présente également deux diptyques inédits réalisés à la suite d’une commande qui a permis à Niedermayr de tourner, au début de l’année, sur le chantier du Palazzo Turinetti à Turin, qui deviendra le quatrième siège de la Gallerie d’Italia d’Intesa Sanpaolo. Le musée, qui ouvrira ses portes début 2022, sera principalement consacré à la photographie et à l’art vidéo. La présence de ces images rappelle la collaboration entre CAMERA et Intesa Sanpaolo (Membre Fondateur et Partenaire Institutionnel de CAMERA) à travers laquelle l’exposition Nel mirino. L’Italie et le monde dans les archives Publifoto d’Intesa Sanpaolo 1939-1981.

L’exposition, accompagnée d’un catalogue publié par Silvana Editoriale, est réalisée en collaboration avec la galerie Ncontemporary de Milan et avec le soutien d’Ediltecno Restauri, Building S.p.a., Sipal S.p.a, Pro-Tec Milano, GAe Engineering et BMS Progetti.

Walter Niedermayr est un photographe et un artiste qui étudie depuis 1985 la relation intense et ambiguë entre l’homme et l’environnement. Depuis 1988, il expose ses œuvres photographiques et vidéo dans des institutions publiques, des musées et des galeries. Son travail a été exposé dans des institutions et des événements culturels prestigieux, notamment Fotografia Europea à Reggio Emilia (2018), Aut. Architektur und Tirol à Innsbruck (2017), Galéria Mesta Bratislavy à Bratislava (2015), Institut culturel italien à Paris (2012), Photography Foundation à Modène (2011), Museion à Bolzano (2004), Württembergischer Kunstverein à Stuttgart (2003), Centre pour l’image contemporaine à Genève (2000), White Cube à Londres (1998), Vorarlberg Museum à Bregenz (1992) et de nombreux autres espaces publics et privés. Sa dernière série, conçue pendant la fermeture de 2020 et commandée par le ministère de la culture, est exposée au Palazzo Barberini à Rome. Ses œuvres ont également été présentées par le passé dans le cadre d’expositions collectives, notamment au MAST de Bologne (2017), au MAXXI de Rome (2016), à la Biennale internationale d’architecture de Venise (2014 et 2010), au Fotomuseum de Winterthur (2013), au Museum of Contemporary Art de Tokyo et au Denver Art Museum (2011), à Manifesta7 de Bolzano (2008), au Centre Pompidou de Paris (2006), au MART de Rovereto (2003) et dans bien d’autres lieux encore. Les œuvres de l’artiste font partie de nombreuses collections internationales, notamment le MoMa à New York, la Tate Modern à Londres, le Centre Pompidou à Paris, le MAXXI à Rome, le MOCA à Los Angeles, la Fondation Cartier à Paris, Intesa Sanpaolo et UBS Art Collection. Entre 2011 et 2014, il a enseigné la photographie d’art à l’Université libre de Bolzano.

Pour plus d’informations, veuillez consulter le site officiel de CAMERA.

Photo : Walter Niedermayr, Hintertuxergletscher 23/2004. Diptyque, 131x211 cm. Crédit photo : Walter Niedermayr Ncontemporary Milan, Galerie Nordenhake Berlin/Stockholm, Galerie Johann Widauer Innsbruck

Turin, le photographe Walter Niedermayr exposé au centre de la photographie
Turin, le photographe Walter Niedermayr exposé au centre de la photographie


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.