Une exposition reconstitue les chantiers des temples de Sélinonte


Comment les temples de Sélinonte ont-ils été construits? Une exposition d'un an reconstitue ces chantiers grâce à dix machines grandeur nature.

Du 5 juillet 2022 au 23 juillet 2023, une exposition reconstitue les chantiers mis en place pour la construction des temples de Sélinonte, retraçant les descriptions des sources anciennes dont les premiers croquis des voyageurs du Grand Tour. Ars Aedificandi. Le chantier dans le monde classique, tel est le titre de l’exposition, produite et organisée par MondoMostre en collaboration avec le Parc archéologique de Sélinonte, Cave di Cusa et Pantelleria, et promue par la Région Sicilienne, Département des Biens Culturels et de l’Identité Sicilienne. L’exposition peut être visitée entre le Parc archéologique de Sélinonte et les Grottes de Cusa et se veut un itinéraire évocateur visant à comprendre le processus de construction: en partant de l’endroit où les pierres ont été creusées dans les Grottes de Cusa (nommées d’après le baron qui possédait la zone, active depuis le VIe siècle avant JC et abandonnée lorsque l’armée d’Hannibal a été aperçue) jusqu’aux lieux où les temples ont été érigés avec une exposition de grues et de machines de construction à l’échelle 1:1.

Organisée par Alessandro Carlino et Bernardo Agrò, l’exposition a pour but d’impliquer le public dans la compréhension des techniques et des processus utilisés dans l’Antiquité pour ériger les temples de Sélinonte, grâce à la reconstitution à l’échelle 1:1 d’un véritable chantier de construction. Sur la colline orientale et sur l’Acropole, dix machines, dont une grue, des charrettes et des traîneaux pour le transport des pierres, et des instruments de mesure comme le corobate, un instrument romain utilisé pour mesurer la pente du terrain, ont été reconstitués en taille réelle.

“Connaître les machines, les techniques et les systèmes de construction utilisés dans l’Antiquité pour édifier les temples est une excellente occasion de mieux comprendre l’origine du patrimoine monumental qui nous a été transmis par le passé et que nos parcs archéologiques conservent”, a commenté le conseiller pour les biens culturels et l’identité sicilienne, Alberto Samonà. “L’exposition de Sélinonte permet de comprendre, grâce à des reconstitutions fidèles de machines, comment les grands temples ont été construits, en rapprochant les visiteurs et surtout les jeunes de la découverte et de la compréhension des techniques et des processus de construction du passé. Une exposition à haute valeur didactique qui, nous l’espérons, sera visitée par de nombreuses écoles”, déclare le directeur du Parc archéologique de Selinunte Felice Crescente, “une façon de découvrir comment les temples ont été construits mais surtout l’énorme travail de ceux qui y ont travaillé”.

Les chantiers de l’Antiquité étaient de véritables petites villes prolifiques formées par des ouvriers spécialisés", explique Alessandro Carlino, “et nous avons reconstitué le parcours des ”rocchi“ depuis les carrières, à onze kilomètres de Sélinonte, jusqu’au Parc archéologique, où les machines sont positionnées à l’échelle 1:1”.

Pour plus d’informations : https://www.coopculture.it/it/eventi/evento/ars-aedificandi.-il-cantiere-nel-mondo-classico/

Photo de Gianluca Baronchelli

Une exposition reconstitue les chantiers des temples de Sélinonte
Une exposition reconstitue les chantiers des temples de Sélinonte


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.