Les lieux et les mystères du Caravage en Sicile: un livre de Paolo Jorio et Rossella Vodret


Compte rendu du livre "Lieux et mystères du Caravage" de Paolo Jorio et Rossella Vodret.

Nousrecevons et publions la critique suivante sur le livre Luoghi e misteri di Caravaggio de Paolo Jorio et Rossella Vodret.

"Milan, Rome, Naples, Malte, Syracuse, Messine, peut-être Palerme, puis Naples à nouveau". Ces premiers mots concis qui présentent Luoghi e misteri di Caravaggio (Lieux et mystères du Caravage), dans lesquels l’itinéraire sicilien de Merisi est remis en question, suffisent à attendre (enfin, serait-il approprié de dire) une biographie précise de l’artiste, mise à jour avec les dernières acquisitions. Une attente qui se révèlera, au moins en partie, justifiée, comme nous le verrons. Les auteurs du petit livre (170 pp., 21x15 cm) publié par Cairo sont le “multiple” Paolo Jorio (journaliste, “homme de radio”... et directeur de deux musées napolitains) et l’historienne de l’art et caravagiste Rossella Vodret. Pour ce couple inattendu, il s’agit du deuxième livre à quatre mains après Il mistero dell’angelo perduto (Le mystère de l’ange perdu), un roman inspiré par le Saint Matthieu et l’ange perdu de Merisi.

Luoghi e misteri di Caravaggio (Lieux et mystères du Caravage ) encadre la période historique et politique dans laquelle le peintre a vécu et “conduit à la découverte des coins sombres, des rues, des coutumes, des tavernes qu’il fréquentait avec ses amis et les prostituées, des palais de ceux qui le protégeaient, des maisons où il vivait, des milieux qui ont été le théâtre de ses agressions et qui l’ont vu comme le protagoniste d’une existence intense et irrégulière ... Un itinéraire fascinant et plein de mystères qui est indissolublement entrelacé avec son œuvre”. Il s’agit d’une description captivante, encore une fois tirée de la page de couverture, qui montre clairement que le registre adopté est populaire, même s’il ne veut pas ignorer les données scientifiques dans ses intentions.

La couverture du livre Lieux et mystères du Caravage
La couverture du livre Lieux et mystères du Caravage

C’est cependant au fur et à mesure que l’on entreprend la lecture que l’on comprend combien l’œuvre en question ne diffère guère des autres en circulation, du moins à certains égards. D’une part, on apprécie sans doute les cadres historiques mentionnés plus haut, certainement très utiles au lecteur qui s’apprête à mieux connaître le Caravage en tant qu’homme de son temps, dans les villes qu’il a visitées, ainsi qu’en tant qu’artiste. En même temps, il manque l’occasion de faire définitivement table rase de certaines histoires anecdotiques, notamment sur les modèles utilisés (les femmes surtout), basées sur des documents dont le manque de fiabilité a déjà été démontré. Le sujet des modèles a d’ailleurs été l’une des “fortunes” de l’exposition immersive Caravaggio. Beyond the Canvas, organisée par Vodret elle-même, dans le sillage de laquelle le volume en question semble se placer.

Si, par conséquent, le fait de nourrir l’aspect “mystères” joue en faveur du public généraliste et des amateurs, auxquels le livre s’adresse principalement, au niveau éditorial, une certaine “complexité” gestationnelle, quoique minime, est perceptible: les deux signatures, coordonnant et apportant chacune leur expertise (d’écrivain pour l’une, de connaisseur de Merisi pour l’autre), ont manifestement eu la bonté de suivre les découvertes publiées au fil des études, laissant alors parfois des “traces” d’interventions dans le texte (certaines références sont sautées et, à l’inverse, des répétitions sont trouvées). Néanmoins, dans son langage simple, l’écriture est très fluide. D’autre part, l’utilisation de notes de bas de page est limitée et sert surtout à préciser l’emplacement des tableaux ; ainsi, le récit ne permet pas de renvoyer à des bibliographies spécifiques (mais il y en a une générale à la fin de tout). Il n’y a pas non plus d’illustrations, mais on peut dire que les peintures du Caravage sont désormais entrées dans une sorte de patrimoine iconographique collectif.

En conclusion, Luoghi e misteri di Caravaggio arrive cependant sur les rayons des librairies en se plaçant immédiatement et à juste titre parmi les lectures populaires comme la plus actuelle et la plus attentive aux nouveaux développements sur Merisi, qui peine parfois à se faire connaître. Le lecteur sera surpris de les découvrir et, bien sûr, de les apprécier.

Paolo Jorio, Rossella Vodret
Lieux et mystères du caravagisme
Cairo Editore, 2018
170 pages
13,00 €


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.