Gênes, le Palazzo Spinola présente sa dernière acquisition : la précieuse horloge Spinola.


À Gênes, le Palazzo Spinola présente sa dernière acquisition : l'horloge Spinola, une pièce précieuse et extrêmement luxueuse en bois doré du XVIIIe siècle, peut-être due à l'inspiration de Filippo et Domenico Parodi.

Demain, mercredi 8 mai, à 16 heures, au Palazzo Sp inola de Gênes, se tiendra une rencontre intitulée L’orologio Spinola : Un Arredo di Rilievo nell’Età Barocca Genovese (L’horloge Spinola : un meuble remarquable à l’époque baroque génoise), organisée par le professeur Daniele Sanguineti de l’université de Gênes. L’événement sera l’occasion de présenter au public une pièce unique et extraordinaire: l’horloge Spinola, récemment acquise par la Galerie nationale de Ligurie grâce à une importante initiative du ministère de la culture. Cette conférence inaugure le cycle de rencontres “Le Nuove Aggiunte alla Collezione della Galleria Nazionale della Liguria” (Les nouveaux ajouts à la collection de la Galerie nationale de Ligurie), programmé au Palazzo Spinola et consacré à l’accroissement du patrimoine de la Galerie grâce aux interventions du ministère de la Culture et à de généreuses donations privées.

Au cours du mois de mai, quatre nouvelles œuvres, datées entre la fin du XVIIe siècle et le milieu du XXe siècle, seront présentées au public, contribuant de manière significative à l’enrichissement de la déjà prestigieuse collection d’État. Ces nouvelles acquisitions représentent de précieux témoignages de la culture artistique et du territoire de la Ligurie, consolidant l’engagement du musée dans la promotion de l’art et de la culture non seulement au niveau régional mais aussi national. La réunion de demain sera consacrée à l’horloge Spinola, un rare exemple des somptueux meubles qui ornaient les résidences génoises à l’époque baroque. L’œuvre, réalisée en bois peint et doré, représente le triomphe de la Vérité sur le Père Temps.

Le Temps est représenté dans la partie inférieure de l’œuvre, muni d’ailes, d’un sablier et d’une faucille, tandis que la Vérité, aux ailes de papillon, est sculptée dans la partie supérieure. De petits zéphyrs, agitant des cordes précieuses, libèrent du drapé scénique le cadran de l’horloge, entouré des symboles du zodiaque. Bien que les sources historiques attribuent l’œuvre à Anton Maria Maragliano (Gênes, 1664-1739), son exécution est plutôt attribuée à Filippo (Gênes, 1630-1702) et Domenico Parodi (Gênes, 1672-1742). L’ensemble sculptural a probablement été commandé par Giovanni Filippo Spinola di Lerma pour la résidence familiale de Via degli Orefici.

En 1859, l’horloge a été transférée au Palazzo Spinola all’Acquasola, Via Roma (aujourd’hui siège de la préfecture), puis au château de Lerma, Basso Piemonte, quelques décennies plus tard. Au cours de cette période, deux des trois putti dorés qui faisaient partie de l’ensemble ont été enlevés. C’est pourquoi, lors de la récente restauration menée par Nino Silvestri, ils ont été reconstitués sur la base de photographies historiques de l’artefact.

L’entrée aux rencontres organisées dans le cadre du cycle Les nouvelles acquisitions de la Galerie nationale de Ligurie est gratuite. Le nombre de places étant limité, il est vivement conseillé de réserver à l’adresse suivante : palazzospinola@cultura.gov.it

Horloge Spinola (Gênes, Palais Spinola, Galerie nationale de Ligurie)
Horloge Spinola (Gênes, Palais Spinola, Galerie nationale de Ligurie)
Montre Spinola, détail Horloge Spinola,
détail
Montre Spinola, détail Horloge Spinola,
détail
Montre Spinola, détail Horloge
Spinola
, détail
Montre Spinola, détail Horloge
Spinola
, détail
Montre Spinola, détail Horloge
Spinola
, détail
Montre Spinola, détail Montre
Spinola
, détail
Montre Spinola, détail Montre
Spinola
, détail

Gênes, le Palazzo Spinola présente sa dernière acquisition : la précieuse horloge Spinola.
Gênes, le Palazzo Spinola présente sa dernière acquisition : la précieuse horloge Spinola.


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.