Échange entre la Galerie Borghèse et la Gallerie d'Arte Antica : 50 œuvres exposées au Palazzo Barberini


Rome, un échange important entre la Galleria Borghese et la Gallerie Nazionali d'Arte Antica : 50 œuvres de la Borghese iront au Palazzo Barberini pendant la rénovation de la Galerie avec les fonds du PNRR. L'initiative a été créée pour continuer à rendre les œuvres accessibles pendant les travaux.

Un échange important entre la Galleria Borghese et la Gallerie Nazionali d’Arte Antica est en train de se dérouler à Rome . Du 29 mars au 30 juin 2024, les Galeries nationales d’art antique et la Galleria Borghese uniront en effet leurs forces dans une collaboration sans précédent pour permettre au public de continuer à profiter du riche patrimoine conservé au premier étage de la Galleria Borghese, même pendant le projet de rénovation et de conservation de la Galerie rendu possible grâce aux fonds du PNRR.

Grâce à cet échange, cinquante œuvres seront transférées dans l’aile sud du piano nobile du Palazzo Barberini. Cette initiative représente une opportunité de faire dialoguer deux collections qui partagent une histoire fascinante, liée à deux figures cruciales de la vie politique et culturelle romaine du XVIIe siècle : Maffeo Barberini et Scipione Borghese. Cette rencontre entre les deux collections offre non seulement un aperçu de l’histoire historique et culturelle de cette période, mais représente également une coïncidence géographique intéressante, puisque les deux galeries sont situées au cœur de Rome. Des chefs-d’œuvre commeAmor Sacro et Amor Profano de Titien, le Portrait d’homme d’Antonello da Messina, la Dame à la licorne de Raphaël, la Vierge à l’enfant de Giovanni Bellini, la Vierge à l’enfant, Saint Jean et les anges de Sandro Botticelli, Suzanne et les vieillards de Pierre Paul Rubens, la Prédication du Baptiste de Paolo Véronèse, pour n’en citer que quelques-uns, continueront ainsi à être accessibles au grand public.

Lors des travaux du PNRR à la Galleria Borghese, outre la restauration des façades, le papier peint sera remplacé et les châssis des fenêtres seront modernisés pour améliorer l’efficacité énergétique. Cette intervention vise également à rendre la culture plus accessible, à moderniser les réserves et à restaurer certaines œuvres majeures. Le projet sera présenté en prologue à l’exposition au Palazzo Barberini. Au Palazzo Barberini, pendant le démantèlement temporaire des salles de l’aile sud, une campagne photographique détaillée et de conservation préventive sera menée sur les œuvres normalement exposées dans ces espaces. Il s’agit d’œuvres de la collection napolitaine du XVIIe siècle au XVIIIe siècle, allant de Mattia Preti aux peintres du Grand Tour.

Pendant toute la durée de l’exposition, des réductions seront accordées sur les billets. Le prix réduit du billet pour la Galleria Borghese sera de 11 euros, à l’exclusion des frais de réservation obligatoires, des pourboires et des réductions prévues par la loi. Les personnes qui achèteront ce billet pourront visiter les Galeries nationales d’art antique à un prix très réduit de 5 euros, ce qui leur permettra de profiter de l’ensemble du magnifique patrimoine et des initiatives en cours.

“Un événement de la plus haute valeur institutionnelle qui témoigne de la proximité, non seulement géographique mais aussi professionnelle, qui lie les deux musées”, a déclaré Thomas Clement Salomon, directeur des Galeries nationales d’art ancien. “Dans le sillage de Scipione Borghese et de Maffeo Barberini, qui se seraient réjouis de cette initiative aujourd’hui, nous espérons que le public pourra admirer les chefs-d’œuvre Borghese au Palazzo Barberini et célébrer cette exposition qu’il sera difficile de répéter dans les décennies à venir”.

Au cours des importantes interventions du PNRR qui modifieront l’aspect de la Pinacothèque au premier étage de la Palazzina", déclare Francesca Cappelletti, directrice de la Galerie Borghèse, “la Galerie Borghèse, grâce à l’effort exceptionnel de tout son personnel, ne fermera jamais et restera ouverte pendant les travaux”. L’exposition au Palazzo Barberini permettra de rendre toujours visible le patrimoine de la Galerie et d’établir des relations et des résonances avec une autre collection baroque exceptionnelle et une autre grande institution muséale".

Raphaël, Dame à la licorne (vers 1506 ; huile sur toile appliquée sur panneau, 67 x 56 cm ; Rome, Galleria Borghese) © Galleria Borghese
Raphaël, Dame à la licorne (vers 1506 ; huile sur toile appliquée sur panneau, 67 x 56 cm ; Rome, Galleria Borghese) © Galleria Borghese
Titien, Amour sacré et amour profane (vers 1514 ; huile sur toile, 118 x 278 cm ; Rome, Galleria Borghese) © Galleria Borghese
Titien, Amour sacré et amour profane (vers 1514 ; huile sur toile, 118 x 278 cm ; Rome, Galleria Borghese) © Galleria Borghese
Peter Paul Rubens, Suzanne et les vieillards (1605-1607 ; huile sur toile, 94 x 67 cm ; Rome, Galleria Borghese) © Galleria Borghese
Pieter Paul Rubens, Suzanne et les vieillards (1605-1607 ; huile sur toile, 94 x 67 cm ; Rome, Galleria Borghese)
© Galleria Borghese

Échange entre la Galerie Borghèse et la Gallerie d'Arte Antica : 50 œuvres exposées au Palazzo Barberini
Échange entre la Galerie Borghèse et la Gallerie d'Arte Antica : 50 œuvres exposées au Palazzo Barberini


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.