Intempéries à Albissola Marina, une palme de boue sur les mosaïques des grands artistes du XXe siècle


À Albissola Marina, les intempéries ont frappé les mosaïques des grands artistes du XXe siècle sur le Lungomare degli Artisti : la situation dans la ville est toujours critique.

Les intempéries ont frappé la ville d’Albissola Marina, en particulier la plage, la promenade côtière et le Lungomare degli Artisti, l’un des symboles d’Albissola : une longue avenue qui longe la mer et qui est décorée de mosaïques et d’œuvres d’art de grands artistes du XXe siècle (tels que Lucio Fontana, Aligi Sassu, Leoncillo, Sergio Dangelo, Ansgar Elde, Ignazio Moncada et bien d’autres). Le métro du front de mer, dont les murs sont décorés de panneaux de céramique d’Ansgar Elde et de Carlos Carlè, a été complètement envahi par la boue, et une palme de boue a recouvert la promenade décorée de mosaïques. La situation à Albissola est donc particulièrement délicate, bien qu’il soit actuellement difficile d’évaluer l’ampleur réelle des dégâts, étant donné que les travaux de déblaiement des débris qui se sont échoués sur la plage et le front de mer lors de la violente tempête maritime sont toujours en cours. De plus, étant donné la délicatesse des mosaïques du front de mer, il n’est pas possible d’effectuer le nettoyage avec des moyens mécaniques: il faut tout enlever à la main, et c’est pourquoi des équipes de bénévoles sont immédiatement intervenues pour rétablir la situation dans les plus brefs délais.

Dans la ville, cependant, l’alerte orange est maintenue (au moins jusqu’à 16 heures aujourd’hui), car les intempéries ne sont pas terminées, et le front de mer reste fermé jusqu’à ce que la situation d’urgence prenne fin. Le maire Gianluca Nasuti a déclaré à Il Secolo XIX: “La situation est claire pour tout le monde. C’est un véritable désastre. Le métro est inondé, huit cents mètres de route sont complètement ensablés, de même que le Lungomare degli Artisti, sans parler des dégâts incalculables causés aux installations de la plage. Nous devons enlever une palme de débris et de sable, puis nous compterons les dégâts. Nous n’avons pas trop le temps de nous apitoyer sur notre sort, nous sommes mobilisés par les alertes depuis trois jours : il faut faire vite, et je dois dire que l’effort est immense”.

Sur la photo : la boue au-dessus des mosaïques du Lungomare degli Artisti

Intempéries à Albissola Marina, une palme de boue sur les mosaïques des grands artistes du XXe siècle
Intempéries à Albissola Marina, une palme de boue sur les mosaïques des grands artistes du XXe siècle


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.