Pise réduit le nombre d'étals devant la Piazza dei Miracoli : 35 000 euros pour ceux qui partent


La municipalité de Pise réduit le nombre d'étals sur la Piazza Manin, devant Porta Nuova, l'entrée principale de la Piazza dei Miracoli : 35 000 euros sont prêts pour les marchands ambulants qui fermeront et quitteront donc l'endroit.

A Pise, autour de la zone monumentale de la Piazza dei Miracoli, les échoppes historiques qui ont pignon sur rue sur la Piazza Manin et ses alentours vont connaître une réduction drastique avec une opération de la Municipalité de Pise visant à retirer 10 licences à autant de marchands ambulants qui recevront une indemnisation de 35 mille euros. Une “mise au rebut” des concessions de rue, comme la définit l’administration municipale, qui publiera dans les prochaines semaines un avis public spécifique adressé aux opérateurs tenant un étal sur la place Manin intéressés à cesser leur activité en renonçant à leur licence. Aujourd’hui, 88 étalagistes exercent leur activité dans cette zone.

Une liste de classement sera ensuite établie, sur la base du critère de l’ancienneté par rapport à la présence sur le marché, sur la base de laquelle les opérateurs identifiés auront droit à un remboursement/contribution de 35 000 euros.

“Dans le cadre du processus de réorganisation et de rationalisation du marché dans les zones autour de la cathédrale, qui prévoit une réduction du nombre d’étals sur la place Manin et la réaffectation des étals dans la zone adjacente à la zone monumentale”.Selon Paolo Pesciatini, conseiller municipal en charge du commerce, “la possibilité a été offerte aux opérateurs d’abandonner leur activité en échange d’un remboursement/contribution de la part de l’administration municipale d’un montant de 35 000 euros. Il s’agit d’une mesure convenue avec les associations de catégorie lors de la phase d’approbation du nouveau plan commercial, qui vise à concilier les intérêts économiques des marchands ambulants avec la nécessité de réduire le nombre de places de stationnement sur la place Manin”.

Un processus qui conduira “au réaménagement progressif et à la mise en valeur du marché du Dôme selon les indications contenues dans le nouveau Piano del Commercio su aree pubbliche (Plan de commerce pour les espaces publics), approuvé par le Conseil municipal en janvier 2022”. Ces derniers jours, le Conseil a en effet approuvé une résolution qui donne le coup d’envoi du processus, en prévoyant 350 000 euros pour cette opération.

Le nouveau Piano del commercio su aree pubbliche del Comune di Pisa a été adopté en janvier 2022 pour remplacer l’ancien plan qui datait de 2001. L’outil de planification vise à relancer le commerce ambulant de la ville et, comme l’affirme l’administration municipale de Pise, “une solution définitive pour le marché du Duomo (qui prend le nouveau nom de ”Marché dans les zones entourant le Duomo“) afin de restaurer le décorum, l’ordre et la beauté de la zone d’entrée de l’une des places les plus belles et les plus visitées au monde, classée au patrimoine mondial de l’humanité”.

Les stands seront situés dans les zones suivantes : Largo Cocco Griffi, Via Contessa Matilde, Piazza Manin, la zone située face à Via Cammeo, une partie de Via S. Maria, une partie de Via Cardinale Maffi, le parking d’échange de Via Pietrasantina et le parking d’échange adjacent au restaurant universitaire de Via Cammeo. La réattribution des places de stationnement se fera en tenant compte de l’ancienneté liée à la présence sur le marché des opérateurs, avec la possibilité de supprimer les concessions pour ceux qui adhéreront à un avis spécifique émis par la municipalité de Pise. Les stations fixes seront construites par l’administration municipale et mises à la disposition des opérateurs. Une redevance de concession sera perçue pour cet investissement.

La délibération approuvée par le Conseil établit également les critères pour le déplacement transitoire des stations, nécessaire pour permettre le réaménagement de la piste cyclable/piétonne dédiée aux touristes dans le tronçon qui part du parking de l’échangeur de Via Pietrasantina et rejoint le Largo Cocco Griffi. L’intervention (financée pour un montant total de 5,812 millions d’euros, dont 2,312 millions d’euros de financement PNRR et environ 3,5 millions d’euros de ressources de la municipalité de Pise) débutera prochainement et comprend également le réaménagement de la zone monumentale qui accueille le marché touristique, entre le Largo Cocco Griffi et la Piazza Manin. Les travaux s’inscrivent également dans le cadre du projet global de requalification urbaine de toute la zone nord-ouest, financé par le Programme national pour la qualité du logement (PINQUA).

Image : Piazza Manin avec et sans étals (d’après Google Street View)

Pise réduit le nombre d'étals devant la Piazza dei Miracoli : 35 000 euros pour ceux qui partent
Pise réduit le nombre d'étals devant la Piazza dei Miracoli : 35 000 euros pour ceux qui partent


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.