Volterra, interdiction pendant trois ans d'ouvrir de nouveaux bars et restaurants dans le centre historique


À Volterra, l'ouverture de nouveaux bars ou restaurants est suspendue pendant trois ans. La décision vise à empêcher la baisse du niveau de la proposition.

À Volterra, pendant les trois prochaines années, il ne sera pas possible d’ouvrir des bars, des restaurants ou, en général, des activités dans lesquelles il est prévu de servir de la nourriture et des boissons. La municipalité entend ainsi résoudre un problème, celui de la prolifération des débits de boissons, qui touche de nombreuses villes touristiques et qui risque de diminuer la qualité de l’offre gastronomique de Volterra. Nous sommes satisfaits", explique le conseiller en charge du tourisme, Gianni Baruffa, dans une note, “parce que nous pensons qu’il faut des limites et des règles, sinon chaque ville, touristique ou non, risque de devenir un restaurant à ciel ouvert”. Merci également au secrétaire municipal et au bureau du Suap d’avoir préparé en quelques heures la résolution à présenter au premier conseil utile".

Le maire Marco Buselli lui fait écho : “La mesure nous a immédiatement semblé être le meilleur instrument. Et en quelques heures, nous avions déjà préparé le projet de résolution. Au cours de ces années, nous avons essayé de diverses manières de faciliter, de décourager, de freiner, mais nous avons constaté que le marché de la restauration et de l’administration à Volterra risque de commettre les mêmes erreurs que dans le secteur de l’albâtre. Le marché est incapable de s’autoréguler. Perte de qualité, produits typiques qui ne le sont pas, improvisation entrepreneuriale, flot d’activités, tout le monde fait tout. Une fois les nouvelles ouvertures bloquées, il faudra considérer la qualité de celles qui existent et récompenser ceux qui appliquent réellement des principes sains et cohérents, afin de valoriser les produits de qualité du territoire”.

Volterra suit donc l’exemple de Lucques, première commune toscane à avoir adopté une mesure identique (dans la ville des murs aussi, on a récemment imposé un arrêt de trois ans à l’ouverture de nouveaux bars et restaurants dans le centre historique).

Photo : Volterra, Piazza dei Priori. Ph. Crédit Jean-Christophe Benoist

Volterra, interdiction pendant trois ans d'ouvrir de nouveaux bars et restaurants dans le centre historique
Volterra, interdiction pendant trois ans d'ouvrir de nouveaux bars et restaurants dans le centre historique


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.