La Fondazione Prada présente un projet de Christoph Büchel à Venise pendant la Biennale


L'artiste suisse Christoph Büchel sera la vedette de l'exposition de l'antenne de Venise de la Fondazione Prada pendant la Biennale. Avec un projet intitulé "Monte di Pietà". Voici de quoi il s'agit.

L’artiste suisse Christoph Büchel (Bâle, 1966) sera la vedette de l’exposition organisée à la succursale de Venise de la Fondazione Prada pendant les mois de la Biennale. Le projet Monte di Pietà, conçu par Büchel et installé, du 20 avril au 24 novembre 2024, dans le palais de Ca’ Corner della Regina à Venise, se veut une immersion dans l’histoire riche et complexe de ce lieu emblématique. Construit à l’origine comme résidence des marchands vénitiens Corner di San Cassiano au XVIIIe siècle, le palais a traversé plusieurs époques, assumant différentes fonctions au fil des siècles et devenant un lieu de prédilection pour diverses institutions.

L’approche de Büchel à l’égard de ce lieu historique se veut audacieuse, car il utilise la riche histoire du lieu comme une toile sur laquelle il peint une fresque conceptuelle qui explore la dynamique complexe de la dette, du pouvoir et de la création artistique. L’installation comprend des œuvres d’art historiques et contemporaines, de nouvelles interventions et un large éventail d’objets et de documents qui racontent l’histoire de la propriété, du crédit et de la finance, et qui réfléchissent à la signification et à la formation de la richesse réelle ou imaginaire.

L’élément central de cette exposition est The Diamond Maker (2020-) de Büchel, une œuvre qui incarne la singularité et la complexité conceptuelle de l’ensemble du projet. Cette œuvre se présente comme une valise contenant des diamants artificiels créés en laboratoire, résultat d’un processus de transformation de l’ensemble du corpus d’œuvres appartenant à l’artiste. Ce corpus comprend non seulement les œuvres de son enfance et de sa jeunesse, mais aussi celles qui seront créées à l’avenir, offrant une réflexion sur la nature de l’art, de la propriété et de la création.

À travers le projet Monte di Pietà, Büchel souhaite inviter le public à explorer les intersections entre le passé et le présent, l’histoire et la contemporanéité, et à réfléchir aux relations complexes entre l’argent, le pouvoir et la créativité. À travers une installation dont l’objectif est de remettre en question nos idées préconçues sur l’art, la dette et la société elle-même.

La Fondazione Prada présente un projet de Christoph Büchel à Venise pendant la Biennale
La Fondazione Prada présente un projet de Christoph Büchel à Venise pendant la Biennale


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.