Le Fonds de relance devient une œuvre d'art de rue : cela se passe à Rome


Une œuvre d'art de rue dédiée au... Le petit chaperon rouge symbolise l'Italie et le loup les Pays-Bas.

Une œuvre de street art dédiée au Recovery Fund, le fonds historique pour la relance post-virus de l’Union européenne qui, pour la première fois dans l’histoire de l’Union, sera financé par des titres de créance communs. Cela se passe à Rome, où l’artiste Mauro Pallotta, alias Maupal, a réalisé sur la place de la Maddalena une œuvre intitulée Recovery Fund et inspirée des dessins animés : le protagoniste est en effet un petit chaperon rouge qui parcourt la ville en scooter et dompte un loup représenté de manière très éloquente avec une tulipe dans la bouche.

La petite fille, symbole de l’Italie, porte sur ses épaules un sac à dos bleu rempli d’argent, symbole du fonds : l’artiste veut souligner, d’une part, la victoire du Petit Chaperon rouge sur le loup et, d’autre part, la responsabilité qui incombe désormais au pays dans la gestion des fonds. Le scooter se veut donc le symbole d’un moyen de transport léger et rapide, en l’occurrence l’antithèse de la bureaucratie italienne.

Une petite Italie sans défense, dit Maupal, émerge triomphante du maquis financier, économique et social, échappant à l’agression du loup hollandais.

Le Fonds de relance devient une œuvre d'art de rue : cela se passe à Rome
Le Fonds de relance devient une œuvre d'art de rue : cela se passe à Rome


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.