Un réservoir bleu à la Statale di Milano : l'installation de Rotelli pour la semaine du design


À l'occasion de la Semaine du design de Milan, l'université de Milan installera son Cortile d'Onore avec Door is Love de Marco Nereo Rotelli, un portail doré avec des portes gravées et un réservoir bleu.

Dooris Love est un projet artistique de Marco Nereo Rotelli qui “ouvre des portes” vers un monde meilleur. L’œuvre commandée par Bertolotto consiste en une grande Porte d’Or, installée du 15 au 28 avril dans le Cortile d’Onore de l’Université de Milan, constituée d’une série limitée de portes gravées de vers poétiques sur les concepts de l’amour, qui se confondent avec un réservoir peint en bleu.

La collaboration entre Bertolotto, Ever in Art, une société de bienfaisance qui utilise l’art pour promouvoir des actions vertueuses, et l’artiste Marco Nereo Rotelli, célébrée avec l’installation Door is Love à la Milan Design Week 2024, donnera lieu à une édition spéciale de portes de signature. Il s’agit d’une collection de 14 portes, finies dans le style unique de l’artiste. Chaque porte de l’édition exclusive représente une œuvre d’art unique, agrémentée de détails exclusifs, conçus par l’artiste pour élever les environnements à une dimension artistique. Le portail, dont les dimensions totales sont de 1040 x 480 cm, est composé de 46 vantaux, signés, fabriqués et certifiés par Bertolotto. Réalisées en fibres de bois hydrofuges et ignifuges, et rehaussées d’une finition dorée, les portes sont ornées de vers poétiques répétitifs gravés sur le recto et le verso. Positionnées en deux rangées superposées, les portes sont soutenues par une élégante structure en aluminium, avec une œuvre sculpturale représentant un réservoir (dimensions 210 x 400 x h 230 cm) peint en bleu et placé sur une base en bois sous le rail au centre. Pour accentuer encore l’effet visuel, le portail sera éclairé par quatre silhouettes qui projetteront des vers poétiques, créant ainsi un jeu de lumière captivant et dynamique.

Marco Nereo Rotelli est né en 1955 à Venise, où il a obtenu un diplôme d’architecture et s’est ensuite formé à l’Académie des beaux-arts. Au milieu des années 1980, il s’installe à Milan et entame une recherche sur la lumière et la dimension poétique qui l’amène à exposer dans les capitales du monde. Son travail a toujours visé une œuvre totale, avec des performances immersives, où ses installations lumineuses impliquent des artisans, des philosophes, des musiciens, des poètes, des photographes, des cinéastes, mais surtout sa relation avec la poésie, qui est devenue une référence constante pour son travail. En 2000, il fonde le groupe Art Project, aujourd’hui dirigé par Elena Lombardi et composé de jeunes artistes et architectes, avec lequel il réalise de nombreuses interventions et projets d’installations urbaines. Cet engagement lui a valu de participer à neuf éditions de la Biennale de Venise, ainsi qu’à de nombreuses expositions individuelles et collectives. Invité par la Northwestern University (Chicago) en tant qu’artiste en résidence (hiver 2013, il s’est rendu 22 fois sur l’île de Pâques pour des travaux sculpturaux et picturaux. Puis au Japon, en Chine, aux États-Unis. Espagne, France). Ses œuvres, exposées dans des musées internationaux et des collections privées, ont de plus en plus pris une dimension éthique visant à réfléchir sur les questions environnementales et sociales.

Bertolotto S.p.A., fondée en 1987, est aujourd’hui l’un des leaders mondiaux dans la conception et la production de portes, de systèmes d’intérieur et de portes de sécurité. Les meilleures matières premières, des modèles exclusifs, la compétence et le talent d’artisans spécialisés, avec l’utilisation des technologies les plus avancées, caractérisent les portes Bertolotto, toutes entièrement fabriquées en Italie avec du bois provenant d’une chaîne d’approvisionnement protégée par le FSC et certifiée Carb, Leed et Voc. Les portes Bertolotto ne sont pas de simples objets, mais des créations sur mesure : chaque produit, distinct et avec le souci du détail, donne du style et de l’élégance aux environnements, grâce à la créativité et à l’expérience de ceux qui l’ont conçu, et à l’habileté de ceux qui l’ont réalisé.

“L’installation de Rotelli se veut un paradoxe, une provocation, où l’art et le design s’unissent pour apporter un message de paix”, souligne Celia Stefania Centonze, partenaire d’Ever in Art, l’entreprise qui a réalisé le concept. “Sur le seuil, espace réel et métaphorique, une métamorphose s’opère : le portail devient une passerelle, un lieu de passage vers un monde meilleur, où l’amour gagne la guerre, l’emporte sur tout”.

“Les portes Bertolotto sont conçues pour ceux qui choisissent de s’entourer de belles choses et de meubler leur maison avec des solutions capables d’exprimer des valeurs durables, alliant tradition et innovation dans le respect de l’environnement. Nous travaillons avec constance et passion pour créer de nouveaux décors et modèles, en prêtant la plus grande attention aux désirs et aux attentes des clients, auxquels nous consacrons chaque jour notre engagement.”

“Un lieu de lumière, symbole d’accès à une autre dimension. Sur le seuil, la métamorphose entre réel et vision s’opère. Un char bloqué, peint en bleu, n’est plus l’expression de la guerre mais un char a(r)maté, transformé par l’art. Dans l’œuvre de Botticelli, Mars, dieu de la guerre, est endormi et désarmé, tandis que Vénus est éveillée et alerte. Le sens de l’image est que l’amour triomphe de la guerre ou que l’amour triomphe de tout. C’est le sens de l’œuvre, c’est la vision : les portes sont ici considérées comme des entrées vers un nouveau monde. C’est un appel aux arts pour que la beauté s’oppose au mal. Elle l’oblige à se confronter et, par cette confrontation, à changer. C’est pourquoi les portes, telles des sirènes, parlent et le char d’assaut n’est plus une machine de guerre grossière mais un objet submergé par l’esthétique. Ainsi peint en bleu, la couleur de l’infini, c’est autre chose. C’est un objet surréaliste qui fait aussi penser à des mondes opposés”, dit l’artiste lui-même.

Un réservoir bleu à la Statale di Milano : l'installation de Rotelli pour la semaine du design
Un réservoir bleu à la Statale di Milano : l'installation de Rotelli pour la semaine du design


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.