Banksy confirme qu'il s'agit des fresques sur les migrants apparues à Paris le 25 juin.


Banksy, l'artiste de rue mondialement connu, a confirmé qu'il était l'auteur des peintures murales de migrants qui sont apparues à Paris le 25 juin.

Banksy a confirmé la paternité des fresques murales apparues à Paris le 25 juin à l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés: entre autres, une petite fille recouvrant une croix gammée à la bombe de peinture, un homme offrant sa jambe amputée à un chien, une souris volant au-dessus d’un bouchon de vin mousseux, et une réinterprétation du Napoléon franchissant les Alpes de Jacques-Louis David (représenté le visage couvert, allusion probable à la politique de dissimulation du visage adoptée en France en 2010 : le thème a probablement été choisi en référence au voyage que font les migrants à travers les Alpes pour arriver en France).

La confirmation est venue ces derniers jours du service de presse, puis, peu après, l’insaisissable artiste de rue, dont le nom est inconnu mais qui est devenu une star mondiale de l’art, a posté des photos de son œuvre sur son compte Instagram. Banksy a toujours été très sensible au sujet des migrants et, bien que le phénomène soit en baisse par rapport aux années précédentes, la peur de l’immigration reste très élevée en Europe.

Banksy confirme qu'il s'agit des fresques sur les migrants apparues à Paris le 25 juin.
Banksy confirme qu'il s'agit des fresques sur les migrants apparues à Paris le 25 juin.


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.