De l'Italie aux Pays-Bas : la fresque murale mangeuse de smog arrive aussi à Amsterdam


La fresque murale en peinture purificatrice d'air qui dévore le smog arrive également aux Pays-Bas, à Amsterdam.

L’une des premières peintures murales anti-smog au monde arrive également aux Pays-Bas, à Amsterdam plus précisément : après avoir présenté Hunting Pollution, la plus grande peinture murale verte d’Europe, en 2018 à Rome, et Naoto and Outside IN en 2020, l’association à but non lucratif Yourban2030, dirigée par Veronica De Angelis, réalisera Diversity in Bureaucracy. Une intervention artistique de 100 mètres carrés pour réfléchir sur lethème de l’inégalité, confiée à l’ artiste de rue néerlandais JDL et qui neutralisera les émissions de vingt voitures à essence chaque jour.

Un exemple vertueux d’échange international et d’excellence, qui voit l’exportation des bonnes pratiques italiennes et un Made in Italy écologique sans précédent de l’Italie vers l’Europe, avec le soutien du Prince Bernard Culture Fund et du Amsterdam Fund for the Arts.

Diversity in Bureaucracy sera réalisée sur la Leidseplein, dans le centre d’Amsterdam ; Judith de Leeuw aka JDL commencera à la peindre aujourd’hui, sur un mur d’un bâtiment appartenant à l’association de logement De Alliantie. Déjà auteur de la peinture murale LGBT+ anti-smog à Rome, Outside In, l’artiste de rue utilisera cette fois encore la peinture italienne “Airlite Sunlight” qui purifie l’air et lutte contre la pollution atmosphérique.

“Diffuser la culture de la durabilité à travers l’art est notre mission, et Judith a immédiatement relevé le défi”, déclare Veronica De Angelis, présidente de Yourban2030. "Pour moi, en tant qu’entrepreneur, tout commence par la nécessité d’engager personnellement nos ressources, de revoir les espaces publics urbains, de les enrichir de nouveaux souffles et de beauté, de technologie et d’art. Au-delà des mots, les actions que nous avons développées et promues en Italie et aujourd’hui aux Pays-Bas démontrent qu’il est possible d’activer des opérations réelles et concrètes, en passant des idées aux actes. Hunting Pollution, Outside In, à Rome, et Diversity in Bureaucracy à Amsterdam démontrent qu’il est possible de procéder à un véritable réaménagement des espaces publics, y compris par des particuliers, par un entrepreneuriat soucieux de la santé publique, en tant que projet pouvant être mis en œuvre à grande échelle, en considérant la beauté comme un moyen de rédemption et de bien-être social partagé. C’est à mon avis la nouvelle frontière de la responsabilité sociale des entreprises, qui peut également être entreprise par le biais de synergies internationales et de communions d’intention publiques et privées".

“Lorsque la lumière du soleil se reflète sur la peinture, il se produit une réaction chimique similaire à celle de la photosynthèse chlorophyllienne”, ajoute Maura Crudeli, chef de projet et vice-présidente de Yourban2030. “Certains des agents les plus polluants du trafic automobile (NOx) sont neutralisés et transformés en sels inertes, qui sont ensuite emportés par les pluies : 100 mètres carrés peints avec Airlite équivalent à 100 mètres carrés de forêt avec de grands arbres, et son efficacité est garantie pendant au moins dix ans”.

Chaque année, quelque sept millions de personnes meurent des effets de la pollution atmosphérique, selon les données de l’Organisation mondiale de la santé. L’artiste primée Judith de Leeuw, qui a réalisé de grandes peintures murales dans le monde entier, du Kosovo à Kuala Lumpur, considère la durabilité comme un aspect très important de son travail : "C’est l’une des premières peintures murales réalisées aux Pays-Bas avec cette peinture spéciale, et je suis fière de pouvoir l’utiliser.

L’association à but non lucratif Yourban2030 s’inspire des 17 objectifs de l’Agenda 2030, et crée des connexions vertueuses entre l’art et les innovations technologiques pour créer des projets artistiques qui parlent d’environnement et de durabilité. L’art au service de la Terre, l’art générant l’image du futur vers lequel l’humanité devrait tendre, l’art en tant que messager et éducateur.

Image : Chasse à la pollution. Crédit de thèse Luca Perazzolo

De l'Italie aux Pays-Bas : la fresque murale mangeuse de smog arrive aussi à Amsterdam
De l'Italie aux Pays-Bas : la fresque murale mangeuse de smog arrive aussi à Amsterdam


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.



Finestre sull'Arte