Utet Grandi Opere met la clé sous la porte. Adieu à la section phare de la maison d'édition fondée en 1791.


Adieu à Utet Grandi Opere. La marque historique de la maison d'édition fondée en 1791 disparaît.

Utet Grandi Opere n’existe plus : la faillite d’Utet Grandi Opere S.p. a. a été déclarée par le tribunal de Milan, qui a ouvert la procédure le 15 octobre, bien que la nouvelle ne se soit répandue que ces dernières heures, notamment grâce au linguiste Raffaele Simone qui a publié sur Facebook un “statut” qui a fait le tour des forums de discussion des initiés. En réalité, il ne s’agit pas de la fermeture totale de la maison d’édition, fondée à Turin en 1791 par Giuseppe Pomba (ce qui en fait l’une des plus anciennes maisons d’édition italiennes), car les autres marques, celles liées au monde scientifique et juridique (et qui n’appartiennent pas à Utet Grandi Opere Spa), restent en place : il s’agit en revanche de l’adieu à sa section phare.

J’ai vu le déclin de mes propres yeux“, dit Simone : ”lorsque j’ai conçu pour eux le Grande Dizionario Analogico della Lingua Italiana en deux volumes (publié en 2011) il y a douze ans, nous avons commencé à travailler dans le bel immeuble de Corso Raffaello, mais nous l’avons terminé dans un appartement nu et mélancolique de Lungodora...“. Les liquidités étaient rares : au cours des travaux, la direction qui avait entre-temps pris le relais de la direction historique m’a demandé de renoncer à une grande partie des avances et d’accepter une réduction des redevances (en fait, j’ai complètement perdu la trace de mes redevances : la maison ne payait plus de redevances depuis des années). Qu’adviendra-t-il de leur stock ? Leurs archives ? Leur catalogue ?”

La société propriétaire de la marque historique naviguait en eaux troubles depuis un certain temps. L’Utet (l’acronyme signifie Unione Tipografico-Editrice Torinese) avait déjà perdu depuis longtemps son siège historique, Corso Raffaello 28 à Turin, où elle produisait des ouvrages importants comme le Grande Dizionario della Lingua Italiana, plus de 22 mille pages réparties en 21 volumes, puis les volumes d’histoire de l’art et les encyclopédies. En 2002, la vente au groupe De Agostini, puis en 2013, la vente de la marque Grandi Opere à FMR Art’è et ensuite, en 2014, l’entrée d’Europa Investimenti S.p.A. dans Cose Belle d’Italia, tandis que les autres marques (“Libri”, “Università”, “Scienze Tecniche”, “Giuridica” et “Scienze Mediche”) sont restées dans le giron de De Agostini, qui en poursuit les activités. La crise due à la pandémie a porté le coup de grâce à Grandi Opere : en mars 2020, une tentative de sauvetage in extremis de l’entreprise par le biais d’un concordat avec les créanciers a eu lieu, mais en vain. Ainsi s’achève l’histoire d’une des marques les plus prestigieuses de l’édition italienne.

Utet Grandi Opere met la clé sous la porte. Adieu à la section phare de la maison d'édition fondée en 1791.
Utet Grandi Opere met la clé sous la porte. Adieu à la section phare de la maison d'édition fondée en 1791.


Avertissement : la traduction en anglais de l'article italien original a été réalisée à l'aide d'outils automatiques. Nous nous engageons à réviser tous les articles, mais nous ne garantissons pas l'absence totale d'inexactitudes dans la traduction dues au programme. Vous pouvez trouver l'original en cliquant sur le bouton ITA. Si vous trouvez une erreur,veuillez nous contacter.